Le pratiquant de Falun Gong M. Peng Guangjun a été battu à mort par la police au camp de travail de Tuanhe, à Beijing

Peng Guangjun, 55 ans, était un pratiquant de Dafa du village de Houqiaozi, ville de Qiaozi, quartier de Huairou, à Beijing. Depuis que la persécution du Falun Gong a commencé le 20 juillet 1999, il avait été arrêté et détenu à plusieurs reprises. La dernière fois, il a été arrêté le 28 septembre 2003. Après l'arrestation, M. Peng a été envoyé au camp de travail de Tuanhe. Au cours d'une réunion au début de 2004, il a crié, "Falun Dafa est bon." En conséquence, il a été envoyé à une "unité de formation intensive," qui a été spécifiquement créée pour forcer les pratiquants déterminés à renoncer à leur pratique. Là, il a été brutalement battu par Liu Jinbiao et d'autres policiers, et en est mort. Le 26 janvier 2004, les autorités ont envoyé un représentant à sa maison pour informer sa famille. Ils ont menti à sa famille en disant que M. Peng était mort d’une maladie. La famille de M. Peng a demandé d'examiner son corps et le représentant a répondu, "Si vous n'essayez pas de découvrir la cause de sa mort, vous pouvez choisir une urne et un cimetière pour lui. Le gouvernement peut couvrir jusqu'à 15.000 yuan dans les dépenses funèbres."

Avant l'incinération du corps de M. Peng, quelqu'un a examiné son corps. Cette personne a constaté que la tête et le corps de M. Peng étaient noirs et pourpres. Il y avait des taches de sang. Son visage était couvert de marques provoquées par des décharges électriques. Certains de ses os avaient été cassés. La famille de Peng a voulu demander justice auprès des autorités, cependant, ils ont été effrayés par le représentant qui les a menacés en disant, "Si vous ne suivez pas les arrangements du gouvernement, nous ferons que votre famille entière perde son travail et tombe en faillite. Vous n'aurez aucune manière de survivre." Sous la pression, ils ont choisi de céder et ont décidé de ne pas poursuivre les coupables.

Selon quelqu’un de l'intérieur, quand la police a renvoyé les membres de la famille et les cendres de Peng à la maison, ils n'ont pas osé entrer dans le village. Ils les ont plutôt laissé à l'entrée du village et leur ont donné 200 yuans, leur demandant de trouver une voiture pour rentrer chez eux.

Les villageois ont été outragés après avoir découvert ce qui s’était produit. Même les personnes qui avaient été trompés par les mensonges de Jiang, étaient stupéfaites et désolées d’avoir mal compris le Falun Gong et Mr. Peng.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Version chinoise disponible à:
http://www.minghui.org/mh/articles/2004/2/9/66976.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.