Renouer avec la culture traditionnelle : Falun Dafa au Vietnam

 
Un groupe de pratiquants du Vietnam lors d'un récent défilé à New-York


Chaque jour, dans les parcs des plus grandes villes du Vietnam - et même de villes plus petites - vous trouverez des groupes de personnes faisant les exercices de Falun Gong.


Mais il y a quelques années encore, le Falun Gong y était relativement peu connu.


Le Falun Gong (aussi connu sous le nom de Falun Dafa) est une pratique du corps et de l'esprit basée sur le principes de sincérité, bonté et tolérance. C'était la pratique de qigong la plus populaire en Chine dans les années 1990, avec environ 70 à 100 millions de personnes qui la pratiquaient. Le Parti communiste chinois (PCC) a considéré sa popularité comme une menace et, en 1999, a commencé à la persécuter.


La lenteur du développement du Falun Dafa au Vietnam est peut-être due à la pression politique du PCC, il n’est en effet pas officiellement autorisé par les autorités vietnamiennes ; néanmoins, ces dernières années, il est devenu extrêmement populaire, et selon certains le Vietnam aurait le troisième plus grand groupe de pratiquants de Falun Dafa, après la Chine et Taiwan.


Une personne bénévole a vu de ses propres yeux l'augmentation spectaculaire de la popularité du Falun Gong.


"A ma connaissance, en 2000, le Vietnam n'avait que deux pratiquants : un à Hanoi et un à Ho Chi Minh Ville. En 2012, il y avait 4 000 à 5 000 pratiquants. En 2016, on en comptait aux alentours de dix mille"


Pour des raisons de sécurité, cette personne a souhaité demeurer anonyme.

 
Les pratiquants de Falun Dafa à Hanoi, Vietnam. (credit/minghui.org)


Selon des estimations plus récentes, le nombre se situerait entre 30 et 50 000 pratiquants, mais il est impossible à vérifier.


En 2003, la première traduction du livre principal du Falun Gong, "Zhuan Falun", a été publiée en vietnamien. Une nouvelle édition est parue en 2017 dans un contexte de forte hausse de popularité.


La propagation rapide du Falun Dafa en Chine dans les années 1990 s'est presque entièrement faite par le bouche à oreille, mais il y a aujourd’hui une différence majeure au Vietnam : l'Internet.


Comme beaucoup, c'est ainsi que Tri Nguyen a entendu parler du Falun Dafa. Il a commencé à pratiquer en mai 2016. "Dafa a changé ma perception de la vie. J'ai acquis une compréhension plus profonde de ce qui est bien et de ce qui est mal, puis j'ai modifié mes actions et mes attitudes en conséquence. Je jouis d’une parfaite santé depuis que j'ai commencé à pratiquer."


L'étudiant international a rejoint un site de pratique local aux Etats-Unis, montrant comment le Falun Dafa est populaire non seulement au Vietnam mais aussi dans la diaspora vietnamienne.


Des histoires inspirantes sur les médias sociaux ont également joué un rôle important. "Il y a beaucoup d'histoires de gens qui ont pratiqué le Falun Dafa et qui en ont tiré de nombreux avantages, comme la santé et l'amélioration du caractère,. Ils ont partagé ces histoires en ligne par le biais de dkn.tv, qui est l'édition vietnamienne du journal Epoch Times. De plus en plus de gens lisent ces histoires et se rendent compte que Dafa est bon et s’essaient aussi à la pratique ", dit Tri.


Quant à la raison pour laquelle il est si populaire auprès du peuple vietnamien, d’après lui : "La culture traditionnelle du Vietnam est similaire à celle de la Chine parce que leur culture a eu une très grande influence sur nous. Je pense donc qu'il pourrait être plus facile pour les Vietnamiens de le comprendre. De plus, on, observe aujourd’hui un intérêt renouvelé pour la culture traditionnelle, de la musique à la danse."

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.