Dafa a rendu mon fils plus intelligent

J’ai commencé à pratiquer le Falun Gong en 2010. Mon fils était en classe de CE2, il est en Terminale aujourd’hui. Avant de connaître Dafa, j’étais une personne coléreuse et belliqueuse. Puisque mon fils n’aimait pas les études scolaires, je le réprimandais avec des mots blessants. Par conséquent, mon fils avait développé un caractère peureux et dépressif. Après avoir pratiqué le Falun Gong, je suis devenue plus apaisée, plus généreuse et plus tolérante. Ma vie de famille est devenue plus harmonieuse.


Profondément touché par les changements qui se sont opérés en moi, mon fils a beaucoup changé, lui aussi. Il devenait plus ouvert et se confiait de plus en plus à moi. De plus, il commençait à étudier Dafa. Au début, j’étudiais avec lui, le pressais de le faire tous les jours. Aujourd’hui, il l’étudie de lui-même quotidiennement. Deux expériences remarquables traversées par mon fils ont contribué à ces changements.


La première s’est produite lors de l’examen du brevet des collèges. Comme mon fils n’avait jamais aimé les études, ses résultats scolaires étaient toujours parmi les plus faibles. Son professeur principal en classe de 3è au collège lui conseillait vivement d’aller dans un lycée professionnel persuadé que mon fils n’avait pas les moyens de réussir l’examen d’entrée dans un lycée général.

J’étais prête à suivre ses conseils mais mon fils voulait absolument aller dans un lycée général. À cette période-là, le meilleur score qu’il avait réalisé aux examens blancs était de 370 points, très en deçà du seuil d’admission des lycées généraux. Mon fils ne voulait pas changer d’avis malgré tout. Il avait mis dans ses souhaits des lycées généraux de deuxième catégorie. Étant un " élève recommandé "par son collège pour cette catégorie de lycées, il pouvait bénéficier de 30 points de bonus. Le lycée qu’il avait mis en premier souhait recrutait habituellement à 517 points, moins 30 points pour les " élèves recommandés ", le seuil d’admission devait se situer à 487 points. Cependant, cette année-là, leur barre d’admission fut exceptionnellement descendue à 430 points. Mon fils avait obtenu 432 points à l’examen, donc il fut admis !


Toute la famille était très inquiète d’abord, puis très heureuse de sa réussite ! Nous étions très reconnaissants envers le Maître et Dafa ! Mon fils n’avait pas encore commencé à pratiquer le Falun Gong, mais il croyait en Dafa et répétait souvent dans sa tête les deux phrases : " Falun Dafa est bon ! Zhen-Shan-Ren est bon ! " Il suffisait juste d’approuver Dafa pour avoir une si belle rétribution ! Dès lors, mon fils a été complètement convaincu par le pouvoir extraordinaire de Dafa.


La deuxième expérience a eu lieu au lycée. Ses débuts de lycéen ont été difficiles en raison de ses bases fragiles. Il était classé parmi les derniers aussi bien au niveau de sa classe qu’au niveau de sa promotion. Sa croyance en Dafa lui a permis de surmonter ses difficultés. Au début, il n’étudiait le Fa que rarement. Cependant, il se comportait toujours selon les critères du Fa. Peu à peu, il a commencé à étudier le Fa quotidiennement, d’abord avec moi, puis seul, spontanément. Ses résultats scolaires s’améliorèrent. Son meilleur classement fut deuxième de sa classe, ainsi que de sa promotion.


Il est actuellement en classe de Terminale. Malgré la charge de travail très importante, il étudie le Fa tous les jours. Récemment il a commencé à pratiquer le premier exercice. Grâce à l’immersion totale dans Dafa il a trouvé du plaisir dans ses études scolaires. C’est Dafa qui l’a rendu plus intelligent.


Un vieux dicton chinois dit : " Il est plus facile de transformer des fleuves et des montagnes que la nature d’un homme. " Dafa a réussi à transformer complètement mon fils. J’adresse ici mes sincères remerciements à notre Maître miséricordieux.


Version chinoise :
大法给我儿子开智开慧

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.