Une journée d'information du Falun Dafa organisée à Trakošćan, en Croatie

Des pratiquants de Falun Dafa de Croatie, de Hongrie et de Suède ont organisé une journée d'information le 1er mai 2018 à Trakošćan, dans une célèbre région touristique au nord-est de la Croatie à la frontière de la Slovénie.


On célèbre le 1er mai comme La Fête du Travail dans la région et des visiteurs de Croatie et de Slovénie viennent se joindre aux vendeurs de produits locaux. Les pratiquants ont saisi ce qu’ils ont considéré comme une excellente occasion de présenter Falun Dafa et d’informer les gens à propos de la persécution de la pratique en Chine.


Des documents d'information ont été distribués au cours de la journée, et de nombreux visiteurs se sont vus présenter le Falun Dafa et ont appris la persécution de la pratique en Chine.


La démonstration des exercices par le groupe de pratiquants et les grands panneaux informant sur les bienfaits de la pratique et sur la persécution ont largement attiré l’attention

 
Démonstration des exercices à Trakošćan.


Les passants ont manifesté leur intérêt en prenant des dépliants et en posant questions à propos de la pratique et de la persécution. Des touristes slovènes se sont renseignés sur les sites d'exercices existant en Slovénie, et des visiteurs locaux ont noté les coordonnées des sites de pratique des exercices en Croatie.

 
 
Distribuer des dépliants d'information.


De grandes affiches décrivant la persécution et le prélèvements forcé d'organes du régime chinois sur des prisonniers d'opinion ont attiré l'attention des visiteurs. La plupart ont été choqués et n’arrivaient pas à croire que le prélèvement forcés d'organes sur des pratiquants de Falun Dafa de leur vivant était sanctionné par l'État et perpétré dans les hôpitaux publics et militaires en Chine.


Un homme d’un certain âge a évoqué ses expériences de voyage à travers les pays d'Europe de l'Est alors qu'ils étaient encore sous régime communiste. Il a dit qu'il avait entendu parler de prélèvement illégal d'organes sur des prisonniers et que les organes étaient censés être utilisés pour des greffes en faveur de hauts fonctionnaires du Parti dans ces pays. Il a été choqué de découvrir que cette pratique est valisée par l'État en Chine et que les organes sont vendus à des fins lucratives même en ligne.

 
 
Les pratiquants ont parlé du Falun Dafa à quantité de gens.


Un jeune couple a souhaité en savoir davantage sur la persécution. La femme a dit à quel point elle était choquée, mais le mari a exprimé le point de vue que l'achat et la vente d'organes pourraient ne pas être si mauvais si la vie de quelqu'un était sauvée. Un pratiquant a fait remarquer qu'en achetant des organes, les patients condamnent en réalité d’innocents prisonniers d'opinion détenus pour leur fidélité à leur foi, à être assassinés. Le mari a alors compris et convenu qu'une telle pratique était vraiment mauvaise.


Des visiteurs qui avaient des doutes et davantage de questions sur les rapports de prélèvement d'organes ont été convaincus après avoir pris connaissance de la résolution du Parlement européen condamnant le prélèvement d'organes en Chine. La plupart ont alors demandé des informations plus détaillées et beaucoup ont signé une pétition protestant contre les crimes de prélèvement d'organes.


Ce sont des exemples montrant la nécessité d’aider les gens à comprendre la persécution en Chine, certains ayant du mal à le croire au début et l’associant aux autres activités criminelles impliquant les organes humains. Suite aux efforts des pratiquants pour faire savoir qu’il s’agissait d’un véritable pillage d’organes humains avec l’aval de l’état et qui impliquait des hôpitaux publics et militaires, les gens signaient la pétition sans hésitation.


Version anglaise :
Croatia: Falun Dafa Information Day Activities Held in Trakošćan

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.