Un pratiquant de Falun Gong dans un état critique après des années d'emprisonnement et de mauvais traitements

Quand on a diagnostiqué un cancer du foie en phase terminale à M. Lu Yankun lors de son emprisonnement illégal, les autorités carcérales l'ont mis en liberté conditionnelle pour éviter d'avoir à porter la responsabilité de son état de santé. M. Lu, 59 ans, est un pratiquant de Falun Gong de la ville de Benxi, province du Liaoning.

Il est actuellement dans un état critique à l'hôpital de la ville de Zhengzhou, province du Henan.

M. Lu a été arrêté dans la ville de Jiyuan, province du Henan, le 5 janvier 2015 et détenu au centre de détention de Jiyuan. En 2016, il a été condamné à six ans de prison par le tribunal de Jiyuan. En 2017, il a été emmené à la prison de Zhengzhou, ville de Xinmi, province du Henan, où il a été détenu et torturé jusqu'à son diagnostic en avril 2018.

De 2002 à 2006, M. Lu a été emprisonné dans la prison de Zhengzhou, parce qu'il refusait de renoncer à sa croyance.

Quand les pratiquants de Falun Gong ont fait appel pour la justice auprès du gouvernement central le 25 avril 1999, M. Lu était l'un des représentants qui ont rencontré le Premier ministre. Il a été arrêté, détenu et envoyé en camp de travaux forcés de nombreuses fois depuis lors et a été contraint à rester loin de chez lui pour éviter le harcèlement.

L'épouse de M. Lu, Mme Wang Xunzhi, a été détenue dans le tristement célèbre camp de travaux forcés de Masanjia pendant deux ans.

Version chinoise :
吕彦坤遭郑州监狱迫害致肝癌晚期

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.