Les êtres courent un grave danger si nous échouons à bien nous cultiver
 

Les êtres courent un grave danger si nous échouons à bien nous cultiver

Le Maître a dit :

" Les disciples de Dafa sont l'espoir de l'humanité, et ils sont son unique espoir. Sauver les êtres est notre mission, la responsabilité est considérable, c'est seulement en se cultivant bien soi-même qu'on peut bien faire les choses qu'un disciple de Dafa doit impérativement faire.<:i> »(« Mot de félicitations au Fahui européen à Paris ".


J’ai été arrêtée pour ma pratique du Falun Gong et emmenée dans un camp de travaux forcés en 2004. Il y avait là-bas une gardienne d’une vingtaine d’années. Une des pratiquantes détenues travaillait au même endroit que son petit ami. La gardienne était proche de cette pratiquante et lui parlait souvent. La pratiquante lui a clarifié la vérité à propos du Falun Gong. Elle a commencé à nous soutenir autant qu'elle le pouvait.


Cependant, la pratiquante à qui elle parlait a été transformée lors d’une session intensive de lavage de cerveau. Elle a écrit des déclarations renonçant au Falun Gong et a dit des choses pour le diffamer.


La jeune gardienne a été extrêmement déçue et déconcertée. Elle a développé des pensées négatives sur le Falun Gong et refusait d’écouter quand d’autres essayaient de lui clarifier la vérité à nouveau.


Il y avait un secrétaire adjoint à la Division de la Sécurité intérieure. Il était très actif dans la persécution et dirigeait l’arrestation des pratiquants, la fouille des maisons et la mise à feu des livres de Falun Gong. Quelque temps après, il a rencontré de sérieux problèmes de santé. Il s’est vu diagnostiquer une maladie mortelle à un jeune âge.


Il est devenu effrayé, et en est venu à comprendre qu'il s’agissait d’une rétribution karmique. Il est allé chercher de l’aide auprès d’un pratiquant.


Le pratiquant l’a convaincu d’apprendre le Falun Gong. Il a accepté et a commencé à pratiquer.


Il a rencontré un pratiquant octogénaire, à peu près du même âge que sa propre mère. Il a rejoint un groupe d’étude du Fa et a écrit une déclaration solennelle, exprimant ses regrets pour ses mauvaises actions passées. Il a rapidement recouvré la santé.


Dès lors, il a arrêté de prendre part à la persécution et avertissait aussi les pratiquants des arrestations imminentes.


Le pratiquant âgé avec lequel il étudiait le Fa avait une forte mentalité humaine et un fort attachement à se mettre en avant, il a parlé de lui aux autres. Les nouvelles se sont répandues et le chef de la police s’est rendu chez lui et lui a demandé s’il pratiquait le Falun Gong. Il a été très effrayé et a nié être un pratiquant. Le chef de la police a décidé de le rétrograder et de diminuer son salaire.


Il devenait très nerveux chaque fois qu’un pratiquant était arrêté, craignant d’être dénoncé à la police. Il a arrêté la pratique et n’a plus jamais recontacté les pratiquants locaux. Plus tard ce pratiquant âgé est décédé.


Les disciples de Dafa rencontreront n’importe où des êtres avec des relations prédestinées. Si nous faisons bien, nous sauverons cette personne, mais si nous ne suivons pas le Fa, ces êtres pourraient très bien être détruits à cause de nous.


Comme le Maître l'a dit :
" c'est seulement en se cultivant bien soi-même qu'on peut bien faire les choses qu'un disciple de Dafa doit impérativement faire. " (" Mot de félicitations au Fahui européen à Paris ").


Version en anglais :
Sentient Beings Will Be in Grave Danger If We Fail to Cultivate Ourselves Well

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.