La persécution incessante menée par le PCC contre les pratiquants de Dafa âgés
 

La persécution incessante menée par le PCC contre les pratiquants de Dafa âgés

La branche judiciaire du Parti communiste chinois a condamné des milliers de pratiquants de Falun Gong âgés à la prison et aux camps de travaux forcés. En voici quelques exemples.


Yu Changxin, un ancien pilote de l’armée de l’air chinoise; instructeur principal du commandement de l’armée de l’air; professeur d'université bien connu, et suppléant dans les forces militaires, a été condamné à 17 ans de prison pour son refus de renoncer à sa croyance en Falun Gong (également connu sous le nom de Falun Dafa).


En 2014, Xiong Huifeng, 80 ans, ancien vice-directeur de l’Institut 8358 du ministère de l’aérospatial; professeur d'université et directeur de la Société d’aérospatiale chinoise, a été condamné à sept ans et demi de prison pour la pratique du Falun Gong.


Sa femme, Liu Yuanjie, ingénieur principal à l'institut 8358, a reçu de nombreux prix pour ses contributions exceptionnelles à la recherche sur les missiles. Elle est devenue plus tard émaciée et gravement déprimée, en raison de l'emprisonnement de son mari et du harcèlement incessant de la police. Elle est décédée le 3 mars 2015.


En 1999, le pratiquant de Dafa Liu Dianyuan, de la ville de Lingyuan, province du Liaoning, a été forcé à la vie de sans domicile pendant quatre ans et demi pour éviter d'être persécuté pour ses croyances spirituelles. Il a ultérieurement été emprisonné pendant sept ans pour avoir clarifié les faits (à propos du Falun Gong et de la persécution.


En novembre 2015, alors que M. Liu avait 79 ans, il a été arrêté et condamné à 11 ans et demi de prison. Sa femme, Liu Yufang, âgée de 61 ans, a été condamnée à trois ans de camp de travaux forcés. Elle a ensuite été arrêtée et emprisonnée pendant quatre autres années.


Zhao Meizhen, une pratiquante de la ville de Xinxiang, province du Henan, a été arrêtée le 24 octobre 2016. Le centre de détention de Xinxiang a refusé d'accepter la femme de près de 80 ans, en raison de son hypertension artérielle.


Cependant, le parquet de Xinxiang a annulé la décision du centre de détention en disant: " Envoyez-la directement en prison ! Sa peine de prison de quatre ans commence aujourd'hui et se termine en 2020 ! " Elle est actuellement détenue dans la prison numéro 5 de la ville de Henan. Sa famille n'a pas le droit de lui rendre visite.


Zhao Xiaolu, de la ville de Zhangjiakou, province du Hebei, a travaillé comme reporter pour le Bureau de radiodiffusion TV de Zhangjiakou. Elle avait été détenue, emprisonnée et forcée d’assister à des séances de lavage de cerveau à de nombreuses reprises. Elle a récemment été condamnée à quatre ans de prison.


Selon Minghui.org, il y a eu une augmentation constante du nombre de pratiquants de Dafa âgés détenus et emprisonnés en Chine.


Le 28 août 2017, il a été rapporté qu'environ 270 pratiquantes étaient détenues dans la prison pour femmes du Heilongjiang, la moitié d'entre elles étant âgées de plus de 60 ans, la plus âgée en avait 77.


Version chinoise :
中共对老年法轮功学员的迫害

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.