‘Petales de Paix’ dans les écoles Moldaves
 

‘Petales de Paix’ dans les écoles Moldaves

Lors d’une conférence liée à l’éducation, les pratiquants de Falun Dafa de Moldavie ont présenté le projet ‘Pétales de Paix’, lequel invite les gens de tous âges à plier une fleur de lotus en papier, en un geste de paix et d’amitié envers les enfants défavorisés, notamment les enfants des pratiquants de Falun Gong, qui sont brutalement persécutés en Chine depuis presque deux décennies.


La présentation du 27 décembre faisait partie de la conférence de clôture d’un projet intitulé "Eduquer à la paix à travers la promotion d’une culture de bon voisinage dans les écoles primaires, " implémenté par Educational Centre Pro Didactica et subventionné par The Global Partnership for the Prevention of Armed Conflict(GPPAC).


Plus d’une vingtaine de professeurs d’écoles de diverses régions et de minorités ethniques se sont retrouvés à cette occasion pour partager leurs expériences en mettant en place un nouveau cursus optionnel " La culture du bon voisinage. "

 
 
 
Les pratiquants présentent le projet ’Pétales de Paix’ lors d’une conférence liée à l’éducation le 27 décembre 2017.


Le projet Pétales de Paix a été initié en Australie en 2001, inspiré par une fillette sino-australienne du nom de Fadu, dont le père a été persécuté à mort lorsqu’elle avait un an.


Le projet vise à informer les enfants, les enseignants et les parents des injustices auxquelles sont confrontés les pratiquants de Falun Gong en Chine, ainsi que des principes d’Authenticité, Compassion, Tolérance au cœur du Falun Gong. Les organisateurs expliquent habituellement la signification de la fleur de lotus dans la culture chinoise et soulignent l’importance d’un progrès personnel en s’engageant à être honnête, à avoir bon cœur et à être tolérant.

 


La présentation a été bien accueillie et les participants se sont empressés de prendre des dépliants, ont appris à plier les fleurs de lotus, et invité les pratiquants à tenir des activités dans leurs écoles primaires. Après les vacances d’hiver, les pratiquants se sont rendus dans deux écoles, une dans la capitale de Chisinau et une autre dans le village de Cocieri, à 50km de là.


Cocieri

Elena Bejenari, un professeur de langue roumaine, a invité les pratiquants dans ses écoles à Cocieri. Elle a dit qu’on ne lui avait jamais proposé une activité de terrain aussi significative et colorée pour les enfants.


Les pratiquants ont tenu un autre évènement au Lycée ‘Vlad Iovita’ à Cocieri, le 9 janvier 2018. Environ 140 élèves ont entendu l’histoire de Fadu et appris le symbolisme de la fleur de lotus. De nombreux enfants ont plié deux ou trois fleurs en papier à offrir aux membres de leurs familles et à leurs professeurs. Les pratiquants ont également offert aux professeurs des calendriers muraux avec une information à propos du Falun Dafa.

 
 
Les enfants apprennent à plier des fleurs de lotus après avoir été informés à propos du Falun Dafa le 9 janvier.


Chisinau

Tatiana Ocunev, un professeur au Lycée russe A.S. Pouchkine à Chisinau, a invité les pratiquants à présenter le projet à son école le 12 janvier. Après avoir raconté l’histoire de Fadu et enseigné aux enfants comment plier des fleurs de lotus, les pratiquants ont projeté une vidéo youtube intitulée "L’histoire du Lotus. "


Écrite par une pratiquante ukrainienne, c'est l'histoire d’une graine de lotus qui vient à bout des mensonges, de la méchanceté, la paresse et d'autres défis en se souvenant des trois principes que sa mère lui a enseignés : Authenticité, Compassion et Tolérance. Ces principes aident la petite graine à faire son chemin à travers la boue jusqu’à la surface de l’eau, pour s'épanouir à la lumière, auprès de sa maman Lotus.


Une centaine d’enfants dans trois classes ont participé à l’activité. Ils ont aimé plier des fleurs de lotus en papier et ont promis de les offrir aux membres de leurs familles.


 
 
 
Les élèves d’une école russe à Chisinau montrent les fleurs de lotus qu’ils ont confectionnées le 12 janvier.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.