Norvège : Éveiller les consciences à propos de la persécution en Chine pendant "Arendalsuka"

Du 14 au 17 août, Arendal, connue pour la beauté de son littoral qui en fait une destination touristique prisée, a accueilli l’événement annuel " Arendalsuka " (la semaine d’Arendal). Des personnalités politiques, chefs d’entreprise, lobbyistes et médias se sont retrouvés dans cette ville portuaire au sud-ouest de la Norvège pour des rencontres et des débats gratuits et ouverts au public.

Les pratiquants de Falun Gong ont distribué des dépliants à ceux venant assister aux réunions, présentant le Falun Dafa (nom sous lequel est aussi connue la discipline spirituelle) et sensibilisant à propos de la persécution brutale en Chine.


 
Informer les participants à "Arendalsuka" à propos de la persécution du Falun Gong et des atrocités des prélèvement forcé d’organes en Chine

Les pratiquants ont expliqué comment le Parlement avait actualisé la loi concernant les transplantations d’organes et allait imposer plus de sanctions à ceux qui participent aux trafics d’organes.

Répondant à des questions soulevant le fait que les atrocités de prélèvements d’organes se produisent également dans d’autres pays que la Chine, les pratiquants ont précisé que le "tourisme de transplantation " et le trafic d’organes en Chine diffèrent de ce qui a lieu partout ailleurs dans le monde, ils y sont approuvés par l'état .

Quand dans le reste du monde, ceux qui participent aux crimes de prélèvements d’organes sont poursuivis, en Chine ils sont protégés et font en réalité partie du régime au pouvoir.

Des personnalités politiques et chefs d’entreprise ont été choqués d’apprendre les faits et ont commenté que le public devait être mis au courant. Beaucoup ont demandé plus de dépliants pour leurs collègues.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.