Une série d'activités organisées dans le sud de l'Allemagne présentent le Falun Gong et dénoncent sa persécution en Chine

Les pratiquants de Falun Gong dans le sud de l'Allemagne ont organisé une série d'activités afin de présenter le Falun Gong (également appelé Falun Dafa) au public et d'attirer l'attention sur la persécution de la pratique spirituelle et de méditation en Chine.


Profitant du charme de l'automne et de la douceur du temps quantité de gens ont privilégié les activités extérieures et que ce soit à Ulm, Augsburg, Munich ou Stuttgart, les évènements des 14 et 21 octobre, ont attiré un grand nombre de passants et de touristes.


Ulm: “Je veux apprendre le Falun Gong ”

Les gens signent une pétition au stand d'information du Falun Dafa à Ulm, le 21 octobre 2017.

Déployant leurs bannières et faisant des démonstrations des exercices le 21 octobre dans la principale rue piétonne du centre-ville à Ulm, les pratiquants ont largement attiré l'attention.


Une homme âgé apprenant le massacre de pratiquants de Falun Gong pour leurs organes en Chine, a aussitôt signé la pétition adressée à la Commission des droits de l'homme des Nations Unis, les appelant à enquêter et à mettre fin à ces atrocités.


Il a également exprimé son souhait d'apprendre les exercices et s'est renseigné sur les points de pratique à Ulm.


Un jeune étudiant en psychologie à l'Université de Ulm, a dit qu'il avait déjà médité et voulait apprendre les exercices du Falun Gong, sortant un notebook de son sac il a noté l'adresse et l'heure des pratiques des exercices locales

Augsburg : Amener un ami signer la pétition

L'activité du 21 octobre sur Könisplatz, à Augsburg a également attiré un grand nombre de gens qui sont venus s'informer à propos du Falun Gong et de la persécution en Chine. Beaucoup ont signé la pétition appelant à la fin immédiate de la persécution.


Les passants lisent les panneaux d'information et discutent avec les pratiquants le 21 octobre à Augsburg .

Les passants signent une pétition exigeant la fin immédiate de la persécution du Falun Gong par le régime chinois.

Une femme a lu les panneaux d'information et a signé une pétition appelant le régime chinois à mettre fin à la persécution du Falun Gong. Un moment plus tard, elle est revenue avec une amie et lui a expliqué ce qu'est le Falun Gong et la brutalité de la persécution. Son amie a elle aussi signé la pétition.

Un couple a signé après avoir pris connaissance de l'information affichée. La femme a dit qu'elle souhaitait également apprendre le Falun Gong.

Stuttgart: Les gens font la queue pour signer

Des gens discutent avec les pratiquants de Falun Dafaspan>

Un évènement a également été organisé à Stuttgart une semaine plus tôt, le 14 octobre, lors duquel les pratiquants ont lu une déclaration aux passants tout au long de la journée. Ils y présentaient le Falun Gong, la raison pour laquelle la pratique est persécutée en Chine et le prélèvement d'organes sur des pratiquants emprisonnés pour leurs convictions, et d'autres populations vulnérables, par le régime communiste chinois.

Un grand nombre de gens ont pu entendre la déclaration de loi et se sont approchés pour en savoir davantage. Par moment, ils devaient faire la queue pour signer la pétition. La majorité d'entre eux avaient déjà appris certaines choses à propos de la persécution avant qu'ils ne s'arrêtent.


Des passants ont dit qu'ils sentaient une puissante énergie émaner de la démonstration des exercices.

Un jeune papa avec deux petits a mentionné un de ses amis qui était atteint d'une maladie grave. Cet ami était tombé sur le site du Falun Gong en ligne. N'ayant pas trouvé de point de pratique à proximité, il avait appris les exercices en suivant la vidéo en ligne. Depuis sa maladie avait cessé d'empirer.


Le jeune père était impressionné de l'expérience qu'avait fait son ami du pouvoir curateur du Falun Gong. Dès qu'il a vu l'activité, il a été intéressé et a demandé à ce qu'on lui apprenne les exercices.


Munich: Habitants et touristes signent la pétition de soutien au Falun Gong

L'activité à Munich s'est déroulé sur Tas strasse le 21 octobre. Outre les habitants, de nombreux touristes ont aussi signé la pétition.


Une jeune fille chinoise née à Vienne visitait Munich avec quelques amis. Ils ont écouté la présentation du Falun Gong, les atrocités de la persécution et les motivations du régime chinois en persécutant les pratiquants. Une longue conversation s'est ensuite engagée avec un des pratiquants.


La jeune fille a dit que la conversation avait éclairci certains doutes dans son esprit. Elle et ses amis, tous ont signé la pétition.


Des professionnels assistant à une conférence se sont également arrêtés pour s'informer. Un comptable de Munster a signé la pétition et pris de nombreux documents imprimés afin de les lire pendant son voyage de retour.


Version anglaise :
Residents of Southern Germany Learn About Falun Gong at Local Events

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.