Dénoncer la persécution du Falun Gong et ses atrocités sur Marienplatz, à Munich
 

Dénoncer la persécution du Falun Gong et ses atrocités sur Marienplatz, à Munich

La semaine dernière les pratiquants de Falun Gong de Munich sont retournés sur Marienplatz où ils ont fait des démonstrations des exercices et alerté l'opinion sur les atrocités de la persécution en Chine. 

 
De nombreuses personnes se sont arrêtées pour discuter avec les pratiquants, elles ont signé la pétition condamnant ces graves violations des droits de l'homme.
 
 
 
Des touristes discutent avec les pratiquants et signent la pétition.

 
 

Rosa Silvero a pleuré en apprenant le prélèvement forcé d'organes. Elle a laissé un commentaire sur la pétition condamnant le Parti communiste


 
Lank, une femme médecin locale, espérait que sa signature puisse aider à arrêter la persécution

Lank, une femme médecin locale, espérait que sa signature puisse aider à arrêter la persécution. Elle a estimé que la persécution du principe Authenticité-Bonté-Tolérance est un désastre. " Le Parti communiste est contre la spiritualité. Il ne permet pas aux gens d'avoir d'autres pensées", a-t-elle dit.
 
 
Alexander Jänsch, médecin lui aussi, a été horrifié d'apprendre l'existence de prélèvement forcé d'organes.

Alexander Jänsch, médecin lui aussi, a été horrifié d'apprendre l'existence de prélèvement forcé d'organes. " C'est incroyable !" , a-t-il dit. ' Et le Parti communiste est responsable. J'avais entendu parler du commerce d'organes en Chine, mais j'ignorais que le prélèvement forcés d'organe était pratiqué sur des personnes vivantes et innocentes. "
 

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.