Une femme détenue pour ses convictions toujours dans le coma après une opération au cerveau

La famille de Mme Song Shouyun a reçu un appel à 1 h 30 le matin du 29 septembre 2017, les informant qu'elle avait été envoyée à un hôpital local quelques heures plus tôt. Ils se sont précipités à l'hôpital et y ont trouvé des agents en civil et en uniforme alignés dans le couloir. On leur a dit que Mme Song avait eu une hémorragie au cerveau et venait d'être opérée.


Mme Song

Ses proches ont voulu la prendre en photo, mais en ont été empêchés par la police.

Mme Song, la cinquantaine, habitant la ville de Chaoyuan, était en bonne santé jusqu’à son arrestation le 24 octobre 2016. Elle a été ciblée pour son refus de renoncer au Falun Gong, discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.

Les médecins ayant traité Mme Song ont averti qu'elle pourrait rester longtemps dans le coma ou même mourir. Le centre de détention local de Chaoyang a demandé à sa famille de remplir une demande de libération pour raison médicale.

Au moment d'écrire ces lignes, on ne sait pas si la famille a soumis cette demande ou si elle évalue ses options légales. On ne sait pas non plus si Mme Song est encore à l'hôpital.

Les membres de la famille de Mme Song n'étaient pas là lorsque la police est entrée par effraction et a fouillé son domicile. Ils ont remarqué que des livres de Falun Gong avaient été confisqués. Une somme conséquente d’espèces avait aussi disparu. À ce jour, la police n'a toujours pas rendu l'argent.

Mme Song n'a pas été autorisée à porter de vêtements chauds de tout l'hiver, jusqu'à fin février 2017, lorsqu'une équipe d'inspection est venue s’enquérir des conditions des détenues. Elle a aussi été régulièrement battue.



Version anglaise :
Woman Detained for Her Faith Remains Unconscious after Brain Surgery
Version chinoise :
被非法关押近一年 辽宁朝阳市宋守云被迫害命危

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.