Trente ans de douleur chronique ont pris fin en quatre mois

Ann Teurlings de Belgique, est la mère de six enfants. Il y a trente ans elle est sortie blessée d'un grave accident de la route, qui a été suivi de décennies de douleur chronique ; Mais tout cela a pris fin peu après qu'Hanna ait commencé à pratiquer le Falun Gong (aussi connu sous le nom de Falun Dafa) une discipline chinoise traditionnelle pour l’esprit et le corps.


Voici quelques semaines, Ann a partagé son histoire à un camp d’été Minghui organisé en Angleterre.

Ann Teurlings et un de ses tableaux.

Trente ans de douleurs chroniques guéries en quatre mois

Bien qu’Ann ait pu s'extraire de l'impressionnant tas de ferraille qui avait été jusque là sa voiture, elle en a gardé des blessures durables. Souffrant une douleur constante et incapable de marcher, elle n'arrivait à se déplacer qu'à l'aide d'une canne.


"Je ne pouvais pas courir ; il m'était difficile de suivre les enfants. Je ne pouvais pas jouer avec eux dehors " s’est-elle rappelée au camp d’été.


Photos prise il y a trente ans après l’accident qui a laissée Ann avec des douleurs chroniques pendant des décennies.

Il y a cinq ou six ans, Elly, la plus jeune de ses filles, qui avait alors 8 ans, a rencontré à l’école une autre fillette du nom de Lucia. Les deux filles sont devenues de proches amies. La maman de Lucia, qui pratique le Falun Gong, a appris d’Elly l’histoire de Ann et a décidé d'appeler cette dernière. Elle voulait parler à Ann en personne de l’incroyable pouvoir de guérison du Falun Gong. Mais Ann ne voulait pas rencontrer la maman de Lucia.


“Après avoir éprouvé de telles souffrances, Je ne croyais plus que ma douleur puisse être guérie par quoique ce soit. J’avais même perdu confiance en autrui,” a raconté Ann.


Pendant trois ans, la maman de Lucia a essayé plusieurs fois de présenter le Falun Gong à Ann, mais Ann l’a repoussée à chaque fois.


Un jour, Ann est allée à la maison de Lucia. La maman de Lucia a finalement eu une opportunité de prêter à Ann une copie du Zhuan Falun (le principal livre du Falun Gong).


“J’ai commencé à lire le livre. J’ai immédiatement réalisé que c’était exactement ce dont j’avais besoin. Je savais que je devais le finir,” s’est rappelée Ann. “J’ai continué à lire et à lire. Je l’ai lu et relu. Lorsque la maman de Lucia m’a dit que je devais le lire plus d’une fois, je l’avais déjà lu plusieurs fois,” a déclaré Ann. “Quatre mois plus tard, toutes mes douleurs avaient disparu.”


Présenter le Falun Gong à d’autres

Ann a immédiatement adopté cette étonnante pratique et s'est mise à largement partager son histoire autour d'elle.


“L’année dernière, J’ai participé à une marche à travers Berlin. J’ai marché tout du long. J’étais stupéfaite en réalisant que j’avais fait près de dix kilomètres à pieds ce jour-là! Je n’avais jamais pu marcher aussi longtemps ces trente dernières années.


“Puis après avoir participé à une autre marche à Munich, j’ai été capable de courir ! Ma fille de 11 ans Elly, s'est écriée : 'Maman peut courir ! Elle peut courir !' Elle ne m’avait jamais vu courir jusque là,” sourit Ann.


“En fait, mon autre fille de dix-huit ans ne m’avait jamais vu courir non plus. Cela lui a causé une telle joie quand je lui ai dit à Noël dernier que je pouvais désormais courir . Elle m’a demandé ce qui était arrivé. Je lui ai dit que c’était parce que j’avais lu Zhuan Falun. Elle aussi a été stupéfaite.


“En voyant les changements survenus chez moi, beaucoup de mes amis ont également entrepris la pratique du Falun Gong, car tous savaient dans quel état j’avais été jusque-là.


“J’ai vraiment de la chance d’avoir rencontré le Falun Gong. Je remercie Maître Li Hongzhi, pour tout ce qu’il m’a donné.”


Ann regrette de s’être montrée si têtue lorsque la maman de Lucia voulait lui présenter le Falun Gong.


“Pendant trois ans, j’ai refusé de la rencontrer. J’aurais pu commencer à pratiquer et cesser de souffrir trois ans plus tôt, si je n’avais pas été aussi têtue,” regrette Ann. “Je connais des personnes qui sont comme j’étais moi-même et ne veulent pas apprendre le Falun Gong par entêtement. Mais je crois que chacun peut en bénéficier s’il veut apprendre.”


La plus jeune fille de Ann s’est mise à cultiver diligemment

La jeune Elly a commencé à pratiquer le Falun Gong peu après avoir vu les changements survenus chez sa mère.


Ann a été surprise de voir que sa fille n'avait aucune difficulté à comprendre Zhuan Falun .


Elly s’efforce de suivre les principes au cœur du Falun Gong – Authenticité, Bonté, et Tolérance.Elle dit souvent à sa mère lorsqu'elles étudient Zhuan Falun ensembles : “Oh, Maman, je comprends maintenant pourquoi tu es si tolérante avec les autres. Où, je sais comment je dois faire maintenant [dans telle ou telle situation].”


"Si quelqu'un m'agresse à l'école, je me contente de sourire et de dire intérieurement Merci de me donner du De ( vertu), je ne t'agresserai pas en retour .'” a expliqué Elly à sa mère.


" Je suis si heureuse qu'une fille de onze ans puisse se comporter ainsi ! c'est le Falun Gong qui le lui a enseigné" se réjouit Ann.


Elly pratique les exercises au Camp d'été Minghui le 13 août 2017.

L'été dernier, la maman et la fille se sont rendues avec Lucia, de Belgique en Angleterre en voiture, pour assister au Camp d'été Minghui, organisé pour les jeunes pratiquants de Falun Gong.


Les jeunes filles ont aimé les leçons de langue et de culture chinoises, et les cours de danse et d'expression artistique. Elles ont aussi apprécié de pouvoir lire Zhuan Falun et faire les exercices chaque jour avec d'autres jeunes pratiquants.


Elly et sa mère au Camp d'été Minghui.

En se rappelant son expérience de vie renouvellée et en voyant sa fille grandir en suivant les principes d'Authenticité, Compassion et Tolérance, Ann est pleine de gratitude. Elle espère que davantage de gens pourront aussi bénéficier de cette merveilleuse pratique.


Version anglaise :
Thirty Years of Chronic Pain Healed in Four Months

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.