Parler dans le dos des autres

J'ai observé que certains pratiquants n’indiquent pas directement leurs attachements aux autres, mais parlent plutôt dans leur dos. Vous avez peut-être observé la même chose. Agir ainsi, me semble-t-il, pousse davantage de personnes dans la situation et peut provoquer des malentendus, des conflits et des frustrations. Un tel comportement est généralement le résultat de notre incapacité à cultiver la parole ou de diverses notions humaines.


Me corriger en pointant les insuffisances des autres

Moi aussi, je faisais cela. Si quelqu'un n'écoutait pas mes conseils, je parlais de lui ou elle. Je ne pensais pas que c'était incorrect. Cependant, quand j'entendais que quelqu'un parlait de moi, je m’ énervais.


J’ai pensé: "Je n'agis pas comme ça ! Comment un pratiquant peut-il me faire cela? Si nous avons un problème, il devrait m’en parler ! Maintenant, il a aggravé les choses en répandant des rumeurs."


J'avais l'intention de parler à ce compagnon de pratique, mais après que je me sois calmé, je me suis demandé: "N'ai-je pas parlé des autres de cette manière?" Je pensais que je le faisais pour les aider à s’améliorer. Quand j'ai regardé en moi, j'ai vu que j'avais plutôt mal géré la situation !


Maître a dit :

"Quelqu’un prétend: "J’ai entendu Maître Li dire quelque chose." Les autres font cercle pour l’écouter, il se met à raconter, il répand des bruits en rajoutant des détails de son cru. Dans quel but? C’est encore pour se faire remarquer. Il y a aussi des gens qui répandent des rumeurs et se les passent les uns aux autres avec délectation, comme s’ils étaient bien informés. Parmi nos si nombreux élèves, personne ne comprend mieux qu’eux, personne n’en sait autant, c’est devenu naturel chez eux, peut-être qu’ils ne s’en rendent même pas compte. Dans leur inconscient, ils ont besoin de se faire valoir, sinon pourquoi répandre ces rumeurs? Il y en a encore qui font circuler le bruit que le Maître va retourner dans les montagnes à tel ou tel moment. Je ne suis pas venu des montagnes, pourquoi retournerais-je dans les montagnes? D’autres racontent encore que le Maître a dit quelque chose à untel l’autre jour ou qu’il a donné un cours particulier à tel autre. À quoi bon faire circuler ces choses - là? Cela n’apporte rien de bon, mais ce que nous voyons là, c’est leur attachement, le désir de se faire valoir." (Sixième Leçon de Zhuan Falun)


"Par exemple, il y a des conflits entre les gens : "Vous êtes quelqu’un de bien, lui ne l’est pas", "Vous cultivez bien, il ne cultive pas bien", cela est en soi une source de conflits." (Huitième Leçon de Zhuan Falun)


Les paroles du Maître ne m'indiquaient rien quand je les lisais. Je n'appliquais pas à moi-même ce que je lisais, au lieu de cela je continuais à répandre des rumeurs. J'ai oublié que ce que nous voyons dans cette dimension n'est qu'une illusion. Nos compagnons de pratique sont en train de se cultiver et de s'améliorer. Quand j'ai regardé à l'intérieur, je me suis rendu compte que ce que je vois ne sont pas les insuffisances des pratiquants, mais les notions humaines qu'ils sont sur le point d'éliminer.


Dès lors, j'ai cessé de parler des autres. Si j'entends quelqu’un mentionner les insuffisances des autres, je lui rappelle de regarder à l'intérieur pour voir s’il n’a pas lui-même ces insuffisances.


Les autres répandent des rumeurs sur moi

Je me sentais toujours impuissant quand j'entendais les autres colporter des ragots sur moi. Je me sentais incompris et frustré. Même si je savais que ce qu'ils disaient n'était pas vrai, je ne voulais pas empirer les choses en me justifiant. Tout ce que je pouvais faire était d'étudier le Fa et me corriger.

Maître nous a dit :

"Donc, vous ne devez pas agir comme lui, vous ne devez vraiment pas vous énerver contre lui, bien qu’il vous ait discrédité au point que vous n’osez plus lever la tête en public. Non seulement vous ne devez pas vous fâcher contre lui, mais vous devez encore le remercier du fond du cœur, le remercier vraiment." (Quatrième Leçon de Zhuan Falun)


"Alors, pourquoi devez-vous le remercier? Réfléchissez, qu’aurez-vous obtenu? Dans cet univers, il y a le principe suivant : qui ne perd pas n’obtient pas, pour gagner on doit perdre. Il vous a totalement discrédité parmi les gens ordinaires, c’est lui qui a gagné, il a pris l’avantage à vos dépens. Plus il vous discrédite et plus l’affaire fait sensation, plus vous souffrez et plus il perd de son De, tout ce De vous est attribué. Et tout en supportant cette situation, vous pourrez peut-être la considérer avec beaucoup de légèreté, sans la prendre à cœur." (Quatrième Leçon de Zhuan Falun)


D’après le Fa, j'ai compris que lorsque d'autres disent que vous avez tort, cela ne signifie pas que vous ayez réellement tort. Être lésé est un test pour voir si nous cultivons vraiment la patience. Si vous ripostez quand d’autres personnes vous ont fait du tort, vous êtes essentiellement au même niveau qu’elles. Je suis déterminé à ne pas tomber dans ce piège. Je sais que je dois abandonner ma peur d' être faussement accusé, et l'éliminer.


Je vais continuer à traiter les pratiquants qui répandent des rumeurs sur moi comme si de rien n’était, et regarder en moi tout attachement que je pourrais découvrir. Si je ne trouve rien, je suivrai les principes d'Authenticité, Compassion et Tolérance, sans me fâcher ou garder de la rancune. Je ne serai pas perturbé par la façon dont les autres me traitent, que ce soit bien ou mal.


Traduit de l’anglais :
Talking Behind Others' Backs

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.