Eveiller les consciences à propos du massacre des pratiquants en Chine pour leurs organes, sur Bellevueplatz, à Zurich

Le 5 août, les pratiquants ont installé un stand sur Bellevueplatz, à Zurich, présenté les exercices et attiré l'attention du public sur le massacre de pratiquants de Falun Gong pour leurs organes perpétré au nom de l'Etat par le régime chinois.


Le stand des pratiquants

Signer une pétition contre la persécution du Falun Gong en Chine


De nombreuses personnes ont signé une pétition condamnant la persécution du Falun Gong en Chine, certaines pensant que plus de gens seront informés de la persécution, plus tôt elle cessera. Certains ont pris des documents dans plusieurs langues pour leurs amis et familles.

Gigi, une étudiante, a été attirée par les exercices doux du Falun Gong. Elle a parlé aux pratiquants pour en savoir plus sur le Falun Gong et a été attristée par ce qu'elle a entendu.

" Quand j'ai appris qu'ils [les pratiquants en Chine] ne peuvent pas vivre en paix et ne peuvent pas avoir leur propre opinion ni leur liberté de croyance, cela m'a fait mal au cœur. Je suis émue par leurs souffrances et on ne peut pas accepter ça ", a déclaré Gigi.

Puis s'exprimant à propos du prélèvement forcé d'organes :" C'est un crime. Je ne comprends pas comment les gens peuvent traiter d'autres êtres humains comme ça. Je suis choquée. J'espère que ma signature pourra aider à arrêter tout cela et permettre à plus de gens d'être au courant. De manière pacifique, cela peut unir la société et permettre aux gens de savoir : nous avons appris l'information et nous connaissons la situation. Nous voulons pouvoir faire quelque chose pour arrêter tout cela. "

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.