Demandez le vous : Regarder en soi et filtrer ses pensées

Lorsque j’ai regardé le travail que j’avais fait, j’ai découvert que mon collègue avait achevé un article sur lequel j’avais travaillé un an auparavant. Je me demandais si je devais m’en attribuer le mérite.


Ma première pensée a été que je le devrais, parce que je l’avais conçu et imprimé. Je savais qu’à ma place, mes collègues n’auraient pas hésité. Mais je me sentais un peu tiraillé quand à le faire. À un moment, mes pensées humaines l’emportaient, et l'instant d'après mes pensées droites prévalaient.


Je me suis posé la question : "Qui suis-je ? Si je suis un pratiquant de Falun Dafa, comment devrais-je gérer cela ? Ne devrais-je pas me comporter sur la base des principes du Falun Dafa, Authenticité-Bonté-Patience ? Qu’est ce que le Fa exige de moi ? " Je savais que je devais dire la vérité et faire les choses sincèrement.


Maître a enseigné : " Réfléchissez- y---comment un pratiquant de gong peut-il convoiter de l’argent ? " (Zhuan Falun)


J’ai tout à coup pris conscience que j’avais presque enfreint le Fa en raison de l’avidité. Après m'en être rendu compte , je me suis senti plus calme. Je savais qui j’étais.


Alors que je regardais en moi, j’ai découvert de nombreux attachements humains, y compris la recherche de la renommée et du profit, le ressentiment envers l’injustice, la jalousie et l’avidité. Je savais devoir me comporter selon un critère plus élevé.


Il y a de nombreux pièges dans la société humaine ordinaire et de nombreuses épreuves. Les pratiquants ont aussi des attachements humains. Mes pensées oscillaient entre l’humain et le divin. Je me suis souvent demandé : " Comment puis-je bien me comporter ? " M’interroger m’a permis de prendre conscience de mes mauvaises pensées dès qu’elles apparaissent.


Le Maître a dit :

" Bien que ta conscience principale ne soit pas aussi forte que celle d'un éveillé, chaque fois qu'une pensée incorrecte surgit, tu peux l'attraper et tu sais qu'elle est erronée. C'est parce que la partie de ton esprit qui a accompli la cultivation est déjà très forte, alors elle joue son rôle. Dès que des pensées pas bonnes surgissent, tu t'en rends compte et ainsi elles sont attrapées. " (Enseignement du Fa à la conférence de Fa de l’Ouest des Etats-Unis)


De plus, m’interroger est aussi un moyen de filtrer mes pensées.


Le Maître a dit aussi :

" Vous devriez vraiment filtrer toutes les pensées qui surgissent et voir lesquelles sont vous et lesquelles sont des pensées pas bonnes. Si c'est une mauvaise pensée, tu ne peux pas la laisser rester une pensée. " (Enseignement du Fa à la conférence de Fa de l’Ouest des Etats-Unis)


Les êtres humains sont facilement menés par leurs notions préconçues. Si l’on n’en est pas conscient, même un pratiquant peut être contrôlé par ces notions. J’étais comme cela : Tout ce à quoi je pensais était combien les choses étaient injustes. Je voulais profiter des autres et gagner davantage. Surveiller constamment ses pensées est très important.


Un jour en rentrant à la maison, je me suis souvenu que j’avais tenté de me mettre en avant et de me valider au domicile de mon ami. Pour quelle autre raison avais-je parlé si fort et si longtemps ? J’ai exigé de moi de regarder à nouveau à l’intérieur et j'ai découvert un très fort attachement à me valider moi-même et à influencer les autres.


En réalité, lorsque nous nous interrogeons sur nos pensées et comportements, nous regardons à l’intérieur, cultivons et renforçons notre conscience principale et nos pensées droites.


Version anglaise:
Ask Yourself: Looking Inward and Filtering One’s Thoughts

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.