Kolkata, Inde: David Matas dénonce le génocide des pratiquants de Falun Gong en Chine

Une conférence, organisée à l'Université de la Présidence à Kolkata en Inde, a réuni des spécialistes du monde entier pour un débat sur le génocide. Parmi les intervenants figuraient l'avocat international des droits de l’homme, David Matas, et David Kilgour, ancien secrétaire d'État canadien pour l'Asie-Pacifique, lesquels ont évoqué la persécution du Falun Gong en Chine et l'assassinat de pratiquants de Falun Gong pour leurs organes.


L'événement, intitulé Conférence internationale pluridisciplinaire sur la prévention de la violence de masse et la promotion de la tolérance: Enseignements de l'Histoire, a été organisé par le Département d'Histoire à l'université et a eu lieu les 27 et 28 février 2017.


La conférence faisait partie de la célébration de la 200ème année de l’Université de la Présidence et de son acquisition du statut d'université. L'événement a également commémoré la présentation, pour la première fois en Asie, des Etudes sur l'Holocauste en tant que cours de troisième cycle, initiées par le Dr Navras Aafreedi du Département d'Histoire.


Les éminents conférenciers étaient venus des États-Unis, du Royaume-Uni, du Canada, d'Australie, d'Autriche, d'Israël, du Bangladesh et de l'Inde. Comme le génocide était le thème de la conférence, M. Matas a présenté la persécution et l'assassinat des pratiquants de Falun Gong en Chine. C'était la première fois que de nombreux participants entendaient parler de ces atrocités.

 
Une partie de l'auditoire à la conférence sur la prévention de la violence de masse et la promotion de la tolérance à l'Université de la Présidence de Kolkata .


 
L'avocat canadien des droits de l’homme, David Matas, aborde la persécution du Falun Gong en Chine.

 
David Matas répond à une série de questions.

À l’occasion de séances interactives David Matas a répondu à de nombreuses questions en s’appuyant sur des faits et des chiffres. Lors de la séance de clôture de la deuxième journée, M. Matas a présidé une table ronde parmi un panel de conférenciers.


Matas a déclaré: "Une leçon que je suggère que nous apprenions de cet évènement tenu dans cette université, est que cette conférence et le cours associé que l'Université a introduit dans le cadre de son programme académique sont dignes d’intérêt. L'Asie du Sud doit faire l’effort de tirer les leçons de ses propres massacres non seulement pour elle-même, mais aussi pour le monde entier. On peut espérer que l'accent mis sur ses propres tragédies passées pourra contribuer à prévenir de telles tragédies futures dans la région."


Il a ajouté: "Nous attendons de l'Asie du Sud qu’elle tire les leçons de son histoire de violence de masse comme un enseignement pour nous tous, afin de nous aider partout dans le monde à prévenir la violence de masse et à promouvoir la tolérance partout dans le monde."


Traduit de l’anglais de
Kolkata, India: David Matas Exposes Genocide of Falun Gong Practitioners in China

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.