Un rassemblement contre la persécution du Falun Gong organisé à Södertälje en Suède

Le 25 février 2017, les pratiquants de Falun Gong ont tenu un rassemblement sur la place du centre-ville de Södertälje en Suède, pour sensibiliser les esprits sur la persécution de la pratique par le Parti communiste chinois (PCC). Malgré le froid, ils ont déployé de grandes banderoles libellées "Falun Dafa est bon" et "Arrêtez la persécution du Falun Gong". Ils ont présenté le Falun Gong aux passants et dénoncé le prélèvement d'organes cautionné par l’état du PCC sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.


Södertälje, à environ 9 kilomètres au sud-ouest de Stockholm, est une belle et célèbre station balnéaire, ainsi qu'un important carrefour d’échange.


La démonstration des paisibles exercices et la jolie musique ont attiré l'attention des passants. Beaucoup se sont arrêtés pour regarder, lire l’information affichées et signer la pétition s'opposant à la persécution et à l'atrocité de prélèvement forcé d'organes.


Les pratiquants de Falun Gong font la démonstration des exercices dans le centre-ville de Södertälje en Suède.span>

Une pratiquante prend la parole durant un rassemblement contre la persécution du Falun Gong par le PCC.

Les pratiquants expliquent aux passants ce qu'est le Falun Gong et pourquoi le PCC s'en est pris à la pratique.

Les passants s’informent sur la persécution du PCC et signent une pétition la condamnant.

Certains passants ont été intéressés à apprendre les exercices, et se sont inscrits pour participer aux futures sessions gratuites. Certains ont appris les mouvements sur place. Beaucoup ont souhaité que les pratiquants de Falun Gong viennent plus souvent à Södertälje, et mettent en place un point de pratique.
Une femme d'âge mûr a regardé attentivement les pratiquants faire la démonstration des exercices. Elle a dit: "Les êtres humains n'ont pas seulement besoin de se nourrir. En fait, le cœur et l'esprit sont bien plus importants. Sans un apport approprié de nourriture spirituelle, les êtres humains perdraient le contrôle." Elle a dit au pratiquant qu'elle avait compris, en voyant les trois mots, Authenticité-Bonté-Patience, que c'était ce dont elle avait besoin. Elle a indiqué que la connotation des trois mots était énorme, et que c’est ce qu'elle avait cherché dans sa quête spirituelle. Elle a demandé des informations sur les points de pratique collective indiquant qu'elle voulait apprendre le Falun Gong.


Une dame avait un dépliant à la main qu'elle lisait attentivement. Elle a dit avec un sourire avant de partir: "Je sais que cette pratique est très bonne. J'étais de mauvaise humeur aujourd'hui. Mais mon cœur s’est apaisé, et tout mon corps s’est revigoré pendant que je me tenais ici. J'en apprendrai plus sur cette méthode en rentrant chez moi. Merci d'être venus ici!"

Les passants consultent les panneaux informant sur le Falun Gong.

Certains passants ont appris les exercices du Falun Gong sur le champ.

Lena entendait parler du Falun Gong pour la première fois. Elle a été consternée en lisant l'affiche dénonçant le prélèvement d'organes à vif du PCC. Elle a signé la pétition contre la persécution. Elle a apprécié que les pratiquants organisent une activité dans sa ville pour inciter plus de gens à s’informer sur le Falun Gong et à prendre conscience de la persécution du PCC.


Lors de son discours, la coordinatrice locale du Falun Gong, Kristina, a appelé les gens à diffuser l'information sur la persécution auprès de leurs amis et de leur famille et à aider à mettre fin à cette persécution sans précédent en Chine.


Historique

Le Falun Gong a été rendu public en 1992 et s'est rapidement propagé à travers toute la Chine en raison de ses effets positifs sur la santé et la moralité. Près de 100 millions de personnes le pratiquaient en 1999. Par jalousie et peur de perdre le contrôle du peuple, Jiang Zemin, ancien chef du Parti communiste chinois (PCC), a lancé la persécution du Falun Gong le 20 juillet 1999.


La persécution a entraîné la mort de nombreux pratiquants de Falun Gong ces 17 dernières années. Davantage ont été torturés pour leur croyance et même tués pour leurs organes. Jiang Zemin est directement responsable d’avoir initié et poursuivi la persécution brutale.


Sous sa direction personnelle, le Parti communiste chinois a créé le 10 juin 1999, le "Bureau 610" un organe de sécurité extra-légal. Ignorant les forces de police et le système judiciaire l’organisation exécute la directive de Jiang s’agissant du Falun Gong : ruinez leurs réputations, acculez- les financièrement et détruisez les physiquement.


Le PCC va jusqu’à diriger le prélèvement d'organes à vif avec l'approbation de l’Etat et à des fins lucratives. En raison de la censure de l'information du PCC, on ignore à ce jour le nombre exact de pratiquants qui sont morts sous la persécution.


Version anglaise :
Rally Against the Persecution of Falun Gong Held in Södertälje, Sweden

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.