Apprendre le Falun Gong et condamner la persécution aux célébrations de Waitangi Day en Nouvelle-Zélande

Le 6 février, les pratiquants de Falun Gong ont participé aux célébrations de Waitangi Day, jour commémorant la signature du Traité de Waitangi, document fondateur de la Nouvelle-Zélande, à cette même date en 1840.


Environ 100 000 personnes assistent aux célébrations de Waitangi chaque année. Les pratiquants ont saisi l'occasion pour informer le public sur la persécution du Falun Gong en Chine.


Tous ceux qui ont discuté avec les pratiquants ont signé la pétition condamnant les atrocités commises à l’encontre des pratiquants de Falun Gong en Chine. Certains ont même pris des formulaires de pétition pour leurs amis, promettant de renvoyer aux pratiquants les formulaires signés.


Beaucoup de personnes ont été intéressées à apprendre les exercices.


Robin York, une femme maori, a dit que son défunt mari était à moitié chinois, et qu’elle aimait la culture chinoise. Elle a dit que la persécution était inacceptable, et qu’elle allait en informer ses amis.

Trois marines ont signé la pétition. "C’est inhumain," a dit l’un d’eux..

Hineari, âgée de sept ans, fait la méditation avec les pratiquants..

Hineari, 7 ans, est venue à la fête avec sa famille. Elle s’est joint aux pratiquants en méditation assise deux jours d'affilée. Elle a pu tout de suite croiser les deux jambes dans la position du double lotus, et s’asseoir en méditation pendant une heure.


Après la méditation, Hineari a dit qu'elle a vu beaucoup de scènes merveilleuses dans les autres dimensions en méditant.


Le deuxième jour, son grand-père est venu avec elle et a été enchanté de son intérêt pour la pratique. Il a dit qu'il aiderait Hineari à trouver un point de pratique des exercices près de chez eux, à huit heures de route de Waitangi.


Version anglaise :
Raising Awareness at New Zealand's Waitangi Day Celebration

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.