Sensibiliser à la persécution du Falun Gong par le régime chinois sur le Pont Charles à Prague, la veille du Nouvel an

Les pratiquants de Falun Gong de la République tchèque ont tenu le 31 décembre 2016 une activité sur le Pont Charles à Prague, visant à sensibiliser à propos de la persécution de la pratique par le Parti communiste chinois (PCC).


Ils ont déployé banderoles et affiches, préparé des documents d’information en Anglais, Allemand et Français et recueilli des signatures pour une pétition de soutien aux efforts pour mettre fin à la persécution et au prélèvement forcé d’organes perpétré au nom de l’État en Chine sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.


Le Falun Gong a été rendu public en 1992 et s’est rapidement diffusé dans toute la Chine en raison de ses effets sur la santé et de ses principes moraux positifs. Près de cent millions de personnes le pratiquaient avant la persécution. La large propagation de la paisible pratique a attiré l’attention du régime totalitaire communiste. Le chef du PCC d’alors, Jiang Zemin, jaloux de la popularité du Falun Gong et obsédé par la peur de perdre son contrôle, a, abusant de son pouvoir, initié puis maintenu la persécution du Falun Gong au nom de l’État.


Les pratiquants de la République tchèque ont également appelé à traduire Jiang en justice lors de l’activité de sensibilisation. Certains faisaient des démonstrations des exercices tandis que d’autres distribuaient des documents d’information. Les pratiquants chinois ont expliqué les faits concernant la persécution aux touristes venant de Chine.

Démonstration des exercices du Falun Gong
Les pratiquants de Falun Gong distribuent des documents d’information et expliquent les faits à propos de la persécution par le PCC.
Des touristes lisent les panneaux d’information.

Les touristes de Chine ont écouté attentivement les pratiquants leur expliquer les faits à propos de la persécution et sont repartis avec des documents à lire.


Beaucoup ont pris la démonstration des exercices en photo, et certains ont aussi photographié les affiches. Certains étaient visiblement touchés. Quatre d’entre eux ont démissionné du PCC et de ses organisations affiliées sur le champ. La plupart ont pris des documents d’information du Falun Gong

.
Un touriste chinois a dit : " Nous allons les lire à l’hôtel. Merci de nous donner cette occasion d’apprendre les faits à propos du Falun Gong. Nous ne connaissons pas la vérité en Chine. " Deux touristes de Malaisie ont signé la pétition après avoir écouté les pratiquants leur expliquer les faits.

Les touristes signent la pétition appelant à mettre fin au prélèvement forcé d’organes par le PCC et à la persécution.

Deux étudiants chinois de Finlande ont écouté l’explication des pratiquants. " Nous savons que le Falun Gong est bon " a dit l’un. " Mon grand-père a été tué par le PCC. Nous haïssons le Parti et n’avons jamais adhéré à ses organisations. "


L’autre a dit avant de partir " Donnez-moi davantage de documents. Nous allons les lire attentivement une fois à l’hôtel. "

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.