Une femme en bonne santé détenue dans un hôpital psychiatrique pendant près de trois ans

Une femme en parfaite santé de la ville de Tongren est détenue dans un hôpital psychiatrique local depuis mai 2014 pour avoir refusé de renoncer au Falun Gong, discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.


Mme Yang Lanzhen, la quarantaine, souffrirait à présent d'un œdème, et son visage s’est déformé. Les autorités déduisent 5000 yuans de son salaire de 7.000 yuans chaque mois pour payer ses "frais médicaux".


En raison de la propagande de haine du régime contre le Falun Gong, la famille de Mme Yang a longtemps éprouvé de l’hostilité envers sa croyance ferme dans le Falun Gong. Son mari a divorcé en avril 2013 et a appelé la police six mois plus tard pour l’arrêter, alors qu’elle vivait encore dans la maison familiale prenant soin de sa fille encore jeune.


Elle a été détenue dans un centre de lavage de cerveau local pendant plus d'un mois. Bien qu’elle a été autorisée à retourner travailler après sa libération, la police l'a forcée à vivre avec la famille de sa sœur et a ordonné à sa sœur, son beau-frère et son frère de la tenir sous étroite surveillance. Les trois parents ont essayé par tous les moyens de l'empêcher de lire les livres du Falun Gong, faire les exercices, ou communiquer avec d'autres pratiquants de Falun Gong. Ils l’ont souvent maudite ou même battue pour ne pas les écouter.


En mai 2014, la sœur, le beau-frère, et le frère de Mme Yang ont prétendu qu'elle "avait perdu la tête" et la police a ordonné qu'elle soit détenue à l'hôpital psychiatrique.


Voir également :
Ms. Yang Lanzhen Detained at Mental Hospital for 7 Months


Version chinoise :
贵州铜仁市杨兰珍被关精神病院已两年半

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.