Miss Monde Canada, Anastasia Lin, remporte le Leo Awards de la meilleure actrice

Anastasia Lin sur le tapis rouge, le 5 juin 2016, lors des Leo Awards à Vancouver. Lin a remporté le Leo Awards de la meilleure actrice, pour son rôle dans « The Bleeding Edge, » dirigé par le producteur de Vancouver, Leon Lee. (Avec l’aimable autorisation de Flying Cloud Productions)

La Miss Monde Canada en titre – qui avait été empêchée de concourir lors de la finale des Miss 2015 en Chine pour son implication dans les droits de l’homme  – a remporté le Leo Awards de la meilleure actrice 2016, le 5 juin, à Vancouver.


Anastasia Lin a remporté le Prix de la meilleure représentation féminine dans un téléfilm pour sa performance dans « The Bleeding Edge », un thriller du réalisateur Leon Lee, qui avait déjà remporté l’année dernière, un Peabody Award pour son documentaire sur les prélèvements forcés d’organes.


Anastasia Lin a accepté la récompense en l’honneur des victimes des prélèvements forcés d’organes en Chine, un sujet mis en lumière dans son film. Elle y joue une pratiquante de Falun Gong, emprisonnée pour sa croyance et soumise à des tortures dans un camp de travail. Le film, gagnant du Gabriel Award en début d’année, est basé sur des événements véridiques.


« J’ai l’impression de recevoir cette récompense au nom de tout l’équipe de ‘The Bleeding Edge’. Ils ont tous fait d’énormes sacrifices pour être dans la production, » a-t-elle déclaré.


Elle a aussi remercié les personnes qui lui ont raconté leurs expériences de mauvais traitements pendant leur emprisonnement, alors qu’elle préparait son rôle.


« Ils ont ouvert leurs blessures pour me montrer leur peur la plus profonde et le courage le plus incroyable que les êtres humains peuvent posséder, » a-t-elle déclaré.


Peu après avoir remporté le titre de Miss Monde Canada en mai dernier, Lin a fait les gros titres internationaux, lorsqu’elle a révélé que son père vivant en Chine avait été menacé par les forces de sécurité chinoises, dans une tentative de réduire au silence les efforts de Lin de parler des droits de l’homme en Chine.


Lorsqu’est arrivé le concours de Miss Monde dans la ville chinoise de Sanya en novembre dernier, Lin s’est vu refuser un visa pour entrer dans le pays, l’empêchant de concourir.


Cependant, elle continue de s’exprimer sur les droits de l’homme et la liberté de croyance dans son pays natal.


The Bleeding Edge expose les prélèvements forcés d’organes sur les prisonniers de conscience du Falun Gong en Chine. Ethan Gutmann, auteur de The Slaughter (« L’abattoir ») estime qu’au moins 65 000 pratiquants de Falun Gong ont été tués pour leurs organes, entre 2000 et 2008.


« Nous espérons que ‘The Bleeding Edge’ continuera à éveiller les consciences et donner de l’espoir aux victimes de ces crimes horribles, » a déclaré Lee après la cérémonie.


Version anglaise :
Miss world Canada Anastasia Lin wins Leo award

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.