Phoenix : Un forum sur les prélèvements d'organes en Chine à la Faculté de médecine de l'Université d'Arizona

La Faculté de médecine de l'Université d'Arizona à Phoenix a organisé un forum le soir du 15 avril 2016 sur le thème " Que sont les prélèvements d'organes, quel est leur impact aux États-Unis ". M. David Matas, un éminent avocat défenseur international des droits de l'homme, a participé à l'événement, ainsi qu'un représentant de DAFOH (Doctors Against Forced Organ Harvesting, en français Médecins contre les prélèvements forcé d'organes).


David Matas a pris la parole lors du forum.

Le Dr Gilcrease, oncologue et professeur à la Faculté de médecine de l'Université d'Utah à Salt Lake City, a également pris la parole lors du forum. Le Dr Gilcrease est membre de DAFOH et a parlé en détail des preuves de l'existence des prélèvements forcés d'organes à grande échelle en Chine sur des pratiquants de Falun Gong vivants.



M. Winston Liu, diplômé de l'Université Tsinghua en Chine, vivant actuellement à Phoenix, a également pu parler de sa propre expérience de la persécution.

M. Matas a proposé de présenter une résolution à l'État d'Arizona pour aider à mettre un terme aux atrocités en Chine. Par exemple, des médecins américains ne peuvent pas diriger directement des patients vers la Chine pour des greffes d'organes et ils ne peuvent pas donner les informations de patients à des agences chinoises de transplantations d'organes. La résolution précise également les conséquences encourues par ceux qui outrepasseraient de telles mesures.


Lorsqu'ils enseignent à des étudiants chinois les techniques de transplantation d'organes, a-t-il dit, les professeurs devraient être conscients de là où ces procédés médicaux seront mis en application. En effet, beaucoup parmi ces étudiants pourraient devenir des chirurgiens spécialistes de greffes et s'ils s'impliquaient dans les prélèvements d'organes, leurs crimes seraient " trop cruels "

Beaucoup de gens ont été bouleversés par la brutalité en Chine.

Le Dr Gilcrease a donné un exemple en répondant à un professeur de médecine d'Arizona qui a assisté au forum. Ce professeur était terrifié d'apprendre la réalité sur les prélèvements d'organes en Chine : « Mon Dieu ! J'ai donné des formations à six personnes venant de Chine sur la transplantation de cornée. » Il a reconnu que davantage de professionnels médicaux américains devraient agir.

Selon la résolution proposée par DAFOH, les institutions et les formateurs médicaux seront tenus de rappeler aux étudiants chinois ou les avertir au sujet des crimes de prélèvements d'organes à vif en Chine. Toute implication des étudiants annulerait leur formation ou leurs diplômes obtenus à l'étranger avant d'autres mesures juridiques.

Beaucoup de gens qui ont assisté au forum ont été choqués par la grave persécution en Chine. Une famille a acheté de nombreux livres et documents audiovisuels sur le stand. Ils ont dit qu'ils allaient s'informer davantage et en parleraient à d'autres personnes.

Des étudiants et des membres de la faculté ont continué à discuter sur le sujet au cours de la réception suivant le forum. Un étudiant en médecine a dit qu'il était perturbé par les faits rudes se déroulant en Chine : " Je n'ai pas arrêté de penser à la façon d'aider ces personnes innocentes [les pratiquants de Falun Gong]. "

Un autre étudiant, originaire de Chine, a dit qu'il n'avait pas été informé de cette brutalité dans le passé. Il était reconnaissant des efforts des pratiquants de Falun Gong pour éveiller les consciences et a dit qu'il partagerait les informations avec sa famille lorsqu'il les appellerait.


Version anglaise :
Phoenix: Forum on Organ Harvesting in China Held at University of Arizona College of Medicine

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.