Le coup monté de l’auto-immolation : Mettre le feu et "filmer"

Parmi la propagande diffusée par le Parti communiste chinois (PCC) en Chine pour inciter à la haine envers le Falun Gong, le canular d'auto-immolation mise en scène Place Tiananmen, le 23 janvier 2001, montre bien l’immoralité et l’inhumanité du régime chinois. Il a induit en erreur une bonne partie de la population chinoise, la rendant hostile à l'égard du groupe de méditants pacifiques.


Ci-dessous une lettre récemment envoyée au site Minghui contenant le témoignage d'un soldat qui a été témoin de l'incident.


***

J'ai été détenue dans un centre de détention en 2007 pour ma pratique du Falun Gong. Une jeune fille était détenue dans la même cellule. Après que nous ayons fait connaissance, je lui ai dit que je pratiquais le Falun Gong.


" Nous méditons pour améliorer notre corps et esprit, " lui ai-je dit. "Et ce n’est pas ce que le gouvernement a prétendu. Le Parti communiste a diffusé quantité de propagande de haine pour salir le Falun Gong. La soi-disant "auto-immolation de Tiananmen" en fait partie ".


" Je sais. Cet incident a été créé par le gouvernement, " a-t- elle immédiatement répondu.


" Vraiment ? Quelqu’un vous en-a-t-il parlé auparavant ? " ai-je demandé.


Le témoin : " C’était un mensonge "

"Eh bien, mon petit ami était soldat à Pékin à l'époque. Quand il est venu me rendre visite pendant les congés du Nouvel An chinois, nous avons vu ce reportage à la télévision. Il m'a dit de ne pas croire ce qui était diffusé, car c' était un mensonge".


Elle a continué. La veille du 22 janvier 2001, son petit ami et d'autres soldats de son unité avaient été informés qu'ils seraient de service Place Tiananmen le lendemain.


"Alors que nous étions en service, " a-t-il dit : " plusieurs fourgonnettes sont arrivées. Des gens en sont sortis, ont allumé un feu, puis l'ont éteint. C’était comme s’ils faisaient un film".


Remarquant les caméras vidéo, les soldats ont pensé que ces gens filmaient des séquences pour une émission télévisée. Ils n’ont pas pleinement compris jusqu'à ce qu'ils voient les scènes à la télévision.


Il a dit : " Nous étions habitués à de telles scènes dans cette émission, sauf que certains étaient cette fois étiquetés comme étant des pratiquants de Falun Gong "


D'autres détenues dans la cellule ont été choquées en entendant cela. Nous en avons parlé pendant longtemps, et la plupart d'entre elles ont accepté de quitter le Parti communiste.


Version chinoise :
“先点火,又灭火,以为拍电影”

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.