À propos du sentiment de culpabilité et d'auto-dépréciation

Salutations, vénérable Maître, compagnons de pratique,


J'ai pratiqué la cultivation du Falun Dafa pendant six ans. Durant cette période de temps, j'ai eu accès à de nombreuses expériences partagées par des compagnons de pratique. J'aimerais partager certaines de mes compréhensions à propos de la culpabilité, de la peur et de la dépréciation de soi qui ont affecté beaucoup de pratiquants à cette étape de la rectification du Fa
.

En tant que pratiquants de Dafa, nous sommes conscients de l'immense grâce qui nous a été octroyée. Ce don devrait remplir nos cœurs d'espoir, de joie, et de tranquillité. Évidemment, ce don implique responsabilité et solennité, mais à ce point je réalise que beaucoup de compagnons de pratique sont partagés dans leurs cœurs, laissant place à l'anxiété, à la peur, à la culpabilité et à la dépréciation de soi.


Quand notre compassion envers nous-mêmes est affectée, des sentiments négatifs peuvent émerger, contaminant notre champ d'énergie et la perception des gens autour de nous, incluant les situations de nos compagnons de pratique. Comme le Maître l'a expliqué dans Zhuan Falun, je comprends que nous ne voyons pas à travers nos yeux physiques, qui sont juste des instruments. Notre yuanshen (esprit véritable) est ce qui voit réellement, mais il interprète le phénomène suivant nos pensées et notions, et peut même générer des transformations en fonction de l'intention de l'esprit. Ainsi, le monde peut ne pas être tel que nous le voyons et l'évaluons.


Certains articles de partage d'expériences sont pleins de culpabilité, et certains discutent de l'investissement dans des projets comme si c'était une mesure du fait de bien cultiver. La cultivation est orientée vers l'intérieur, mais se manifeste extérieurement à travers notre comportement. Notre état mental affecte directement la qualité de ce que nous faisons. Comment pouvons-nous parler de sauver les êtres avec un cœur anxieux, apeuré ou coupable ? Nous ne sommes pas ceux qui sauvent les êtres, le Maître est celui qui sauve les êtres ! Nous clarifions seulement la vérité, permettant aux gens d’être au courant de la persécution et de ce qu'est le Falun Dafa. Pour ceux intéressés à apprendre Dafa, nous leur apprenons les exercices et leur donnons accès aux enseignements du Maître. Sauver une vie, selon ma compréhension, c’est aider quelqu'un à transformer son esprit pour reconnaître la vérité. Si nous recherchons le nombre, que ce soit le nombre de lecteurs dans notre projet de média ou le nombre de brochures que nous distribuons, cette mentalité ne produira pas un bon résultat.


Parfois les pratiquants révèlent des sentiments de culpabilité basés sur leurs rêves et visions, mais ne semblent pas les évaluer selon la perspective du Fa. Certains rapportent que les pratiquants qui n'atteignent pas le critère seront complètement éliminés. Je crois que chaque pratiquant ou non-pratiquant recevra ce qu'il ou elle mérite, et qu'ils iront là où ils sont assimilés. Cela ne devrait pas être converti en attachement, peur, satisfaction ou désir.


Un Fa si grand et miséricordieux pourrait-il détruire un pratiquant qui n'atteint pas le critère ? Si une personne ordinaire peut être sauvée par juste une conversation ou un article, pourquoi un pratiquant serait-il détruit, si il ou elle a dévoué sa vie à la cultivation mais a simplement échoué à atteindre le niveau qu'il ou elle devait atteindre ? N'est-ce pas précisément avec cette pensée que les forces anciennes évaluent les choses ?


Dans "Enseignement du Fa à la Conférence de Fa de la côte Ouest des États-Unis 2015" , le Maître a dit que si nous avons des failles dans la cultivation, nous pourrions être persécuté par les forces anciennes, et qu'elles pourraient éliminer ces pratiquants. Je crois que les pratiquants devraient essayer de ne pas se focaliser sur ou reconnaître les forces anciennes, mais simplement s'efforcer de bien faire et de rester diligent, de façon à ne pas troubler ou entraver leurs progrès dans la cultivation.


Le Maître a dit :

" Si tu as bien fait les trois choses, même si tu es à l’autre bout du monde, les divinités veilleront sur toi, le Fashen du Maître veillera sur toi. N’importe quel cœur, n’importe quel attachement peut créer des difficultés à ta progression, à ton élévation, et peut en même temps être utilisé par les forces anciennes et les facteurs pervers, c’est certain. Du point de vue des niveaux élevés, les forces anciennes veulent seulement accomplir ce qu’elles ont planifié selon leurs exigences. Les forces anciennes ne se préoccupent pas que vous avanciez ou non avec diligence, de comment les démons interfèrent avec vous, ni si les problèmes qui s'ensuivent sont appropriés et quel sera l'impact sur les gens de ce monde, peu leur importe. Tandis que les vies intermédiaires qui agissent concrètement ne font, elles, qu’accomplir mécaniquement leur tâche et maintiennent l’équilibre entre la perversité et les disciples de Dafa. Ceux qui participent directement et jouent un rôle négatif n’ont pas l'intention de te laisser cultiver et pratiquer. Le cœur humain dans chaque épreuve, le manque de pensée droite à chaque tribulation démoniaque, chaque attachement d'un pratiquant, tout cela elles peuvent s'en saisir et le considèrent comme une prise pour te tirer vers le bas, te faire sortir des rangs des disciples de Dafa qui cultivent et pratiquent. Donc ce chemin de xiulian, nous l'avons parcouru en traversant de nombreuses tribulations démoniaques et de nombreux dangers.

Chacun de tes attachements peut faire échouer ta cultivation. Chaque attachement peut te causer un problème physique, faire vaciller ta foi déterminée en Dafa. En d’autres termes, je vous le dis, personne ne veut que vous réussissiez votre cultivation, et personne ne se soucie de comment vous avez cultivé. Les forces anciennes veulent seulement accomplir ce qu’elles veulent accomplir, c’est tout." (" Enseignement du Fa à la Conférence de Fa de la côte Ouest des États-Unis 2015 ")


Dans certains articles de partages d'expériences, les pratiquants font des commentaires à propos des pratiquants de Dafa qui échouent aux épreuves du karma de maladie, de la luxure, de la diligence dans la cultivation, ils parlent de pratiquants qui sont décédés comme s'ils comprenaient la vérité ultime sur les faits, et ne réalisent pas qu'ils jugent les autres selon leurs propres compréhensions, qui peuvent être éloignées de la vérité.


Nos cœurs devraient manifester Vérité-Compassion-Tolérance ; nous ne devrions pas juger nos compagnons de pratique, car nous ne voyons que les manifestations extérieures. Nous ne connaissons pas leurs pensées et leurs vraies situations, même si nous avons vu des scènes d'autres dimensions dans des rêves ou des visions.


Compagnons de pratique, nous devrions avoir de la compassion pour nous-mêmes, pour nos collègues, et pour tous les êtres. Nous pouvons seulement donner aux autres ce que nous avons nous-mêmes. Si nous voulons sauver les êtres, nous devons maintenir un état d'esprit serein et confiant de la même façon que lorsque que nous émettons les pensées droites.


J'espère que nos cœurs rayonneront la lumière du Fa et rectifieront tout dans la portée de nos champs d'énergie.


J'espère que nous pourrons nous améliorer chaque jour, que nous pourrons cultiver diligemment, non par des rituels, sous une pression extérieure, ou selon une conception quelconque issue de nos attachements, mais pour le simple plaisir de pratiquer la cultivation, le sentiment initial que nous avions quand nous avons appris pour la première fois la pratique.


Ce sont juste mes compréhensions personnelles. Je vous prie d'indiquer toute pensée qui ne serait pas alignée sur le Fa.


About the Feeling of Guilt and Self-Deprecation

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.