Un député européen invite le régime chinois à libérer une avocate des droits de l’homme

Le Dr. Klaus Buchner, membre du Parlement européen, a fait, le 15 juillet 2015, une déclaration critiquant les violations des droits de l’homme en Chine suite à l’arrestation de la célèbre avocate chinoise des droits de l’homme, Wang Yu.


Intitulé " La situation des droits de l’homme en Chine est intolérable " sa déclaration aborde d'emblée la récente violation des droits de l’homme en Chine où la semaine dernière, plus de 100 avocats et défenseurs chinois des droits de l’homme ont été arrêtés ou convoqués par des agents de la sécurité publique. Parmi eux, se trouvait la célèbre avocate des droits de l’homme, Mme Wang Yu, et sa famille ignore tout de sa situation jusqu’à présent.


Mme Wang a été arrêtée après qu’elle et d’autres avocats chinois ont publiquement appelé au soutien de la récente vague nationale de plaintes au pénal contre Jiang Zemin, ancien dirigeant du Parti communiste en Chine. Les plaintes ont été déposées par les pratiquants de Falun Gong.


Capture d’écran du billet du professeur Klaus Buchner sur son blog.

Dans sa déclaration le Dr. Buchner fait état d’un incident qui s’est produit une semaine avant l’arrestation de Wang Yu. Pour avoir simplement plaidé " non-coupable " au nom de plusieurs pratiquants de Falun Gong, elle a été violemment expulsée du tribunal de l’agglomération de Sanhe dans la province du Hebei.


" Une des affaires des droits de l’homme du Falun Gong les plus connues qui a vu Mme Wang et de nombreux autres avocats chinois être persécutés pour la défense de leurs clients, s’est déroulée à Jiangsanjiang dans la province du Heilongjiang au Nord-est de la Chine et a attiré l’attention d’organisations internationales des droits de l’homme telles qu’Amnesty International et Human Rights Watch," a ajouté le Dr. Buchner.


" Nous voyons le dévouement des avocats pour les pratiquants de Falun Gong persécutés en Chine. C’est pourquoi en février de cette année, plus de 20 parlementaires de plusieurs pays européens ont signé une lettre adressée à l’ambassadeur chinois en Allemagne et aux autorités locales chinoises, en soutien des avocats cherchant à faire libérer leurs clients, "a écrit Buchner.


L’avocate Wang yu a protesté et exhorté les autorités à garantir les droits légaux des accusés lors du procès à Jiangsanjiang. .

Les autorités de Pékin n’ont pas révélé la situation de Mme Wang de son époux et de leur fils, mineur. " Je suis très inquiet pour les vies et la sécurité de Mme Wang et de sa famille," a écrit le Dr. Buchner. "J’invite le gouvernement chinois à libérer immédiatement et inconditionnellement Mme Wang et les membres de sa famille, ainsi que ses collègues du cabinet d’avocats Fengrui de Pékin, et à diriger les forces de sécurité en accord avec les lois chinoises, sur la responsabilité légale."


La déclaration de Dr. Buchner conclut : " La Commission européenne et le Gouvernement allemand devraient aussi utiliser les traités économiques avec la Chine pour aider ces avocats chinois et tous ceux qui sont persécutés du fait de leur religion. Ceci doit être considéré comme une préoccupation majeure dans le dialogue à venir sur les droits de l’homme Union Européenne-Chine, en Octobre, à Bruxelles."


Il a ajouté que le ministre allemand de l’économie, Sigmar Gabriel, devrait demander fermement au gouvernement chinois de libérer immédiatement et inconditionnellement Mme Wang et sa famille, lors de sa visite d’état en Chine.

Version anglaise :
Senior Member of European Parliament Urges Chinese Regime to Release Human Rights Lawyer

* * *

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.