Un atelier consacré au prélèvement criminel d’organes approuvé par l’état en Chine a été organisé en Ukraine

Un atelier visant à révéler le prélèvement d’organes approuvé par l’état en Chine, a été organisé par le Conseil Suprême d’Ukraine, le 15 juillet 2015.


L’atelier a été organisé à un moment où le Conseil revisitait et révisait les lois ukrainiennes sur les greffes d’organes, en particulier les greffes d'organes au niveau international.


Des médecins, des experts et des responsables politiques d’Ukraine, du Canada, du Belarus et d’autres pays assistaient à l’atelier.

Des médecins, des experts et des responsables politiques d’Ukraine, du Canada, du Belarus et d’autres pays assistaient à l’atelier.

David Matas, l’avocat des droits de l’homme canadien a assisté à l’atelier et exposé les récents développements de son enquête sur le prélèvement d’organes pratiqué par le PCC (Parti communiste chinois) sur des pratiquants de Falun Gong.


Matas a appuyé la " Résolution du Parlement Européen du 12 décembre 2013 sur le prélèvement d’organes en Chine. " La résolution exprime une profonde inquiétude devant des rapports persistants et crédibles de prélèvements d’organes sanctionnés par l’état sur des prisonniers de conscience non consentants, y compris un grand nombre de pratiquants de Falun Gong emprisonnés pour leurs croyances religieuses ainsi que sur les membres d’autres religions et groupes ethniques minoritaires. La résolution appelle à une enquête complète et transparente de l’Union Européenne.


Une copie du documentaire Killed for Organs: China’s Secret State Transplant Business (Tués pour leurs organes: Le Secret d’État du commerce des Greffes en Chine) a été remis à chaque parlementaire ukrainien présent.

David Matas s’exprime lors de l’atelier sur les greffes d’organes organisé en Ukraine.

Les personnes présentes ont appris que Falun Gong est une paisible discipline pour l’esprit et le corps. Matas a recommandé aux participants une enquête indépendante, conduite par lui-même et l’ancien secrétaire d’état canadien, David Kilgour, qui confirme que des dizaines de milliers de pratiquants de Falun Gong dans toute la Chine ont été assassinés pour leurs organes, à partir de 2001.


Leur rapport révèle le génocide systématique et orchestré à grande échelle par le PCC des pratiquants de Falun Gong pour leurs organes. Les services de transplantation d’organes en Chine ont été promus à l’international à travers des publicités sur Internet. Matas a appelé le Conseil Suprême d’Ukraine à prendre en considération les abus de greffes d’organes en révisant les lois ukrainiennes, afin d’éviter d’y prendre part.


De plus, Matas a instamment recommandé au Conseil Suprême d’Ukraine d’interdire le commerce et les voyages de transplantations d’organes à l’étranger : "La législation ukrainienne devrait refuser d’être impliquée dans tout abus des greffes d’organes à l’international.


La législation proposée est de criminaliser toute participation au prélèvement forcé d’organes y compris l’achat de tels organes. Matas a recommandé au Conseil Suprême d’Ukraine de faire la lumière sur cette question en Ukraine.


Version en anglais :
Ukraine: Workshop Dedicated to China's State-Sanctioned Organ Harvesting Crimes

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.