Free China : le film qui dérange la Chine communiste

Affiche du film Free China : le courage de croire

Un film récemment produit par un réalisateur américain a suscité la plus grande colère d’un régime communiste de l’autre côté de l’océan.


Ce film souligne toutes les raisons en faveur de la liberté d’expression, la liberté de la presse et est au cœur d’innombrables discussions sur Internet et les réseaux sociaux.


Il est une des raisons pour lesquelles de nombreux comptes électroniques et ordinateurs ont été piratés et des entreprises soumises à des pressions pour leur faire garder leurs distances du sujet qu’il traite.


Il est pourtant probable que vous ignoriez jusqu'à son nom.


Free China : le courage de croire est un film documentaire racontant l’histoire de Charles Lee, un homme d’affaires sino-américain, et de Jennifer Zeng, une biochimiste de l’Université de Pékin, qui ont été emprisonnés et torturés par le régime communiste chinois.


Pourquoi ont-ils été emprisonnés et torturés?


Eh bien, même si cela peut paraître surprenant, ces deux personnes ont été emprisonnées, torturées et presque tuées uniquement en raison de leurs convictions spirituelles.


Telle est la situation désespérée des gens qui pratiquent le Falun Gong en Chine. Authenticité, bienveillance, tolérance sont les trois principes qu’ils essayent de suivre et qu’ils défendent. Cependant en Chine, ces principes et convictions ont été rendus illégaux.


Toute personne essayant de trouver une raison concevable et sensée à cette situation n’en trouvera pas. Mais aucun génocide n’a jamais eu et n’aura jamais d’explication sensée.


Free China a remporté plus d’une dizaine de prix internationaux et a été projeté plus de 1.000 fois à travers le monde.


Après s’être rencontrés, Michael Perlman, le réalisateur du film, et Kean Wong, son producteur, se sont entendus pour raconter cette nécessaire histoire de courage. Tous deux croient fermement que si le régime chinois s’ouvre au Falun Gong, cela aura un grand impact positif sur la société chinoise.


Kean Wong a précisé: "Je pense que la question du Falun Gong est très importante, car si l’authenticité, la bienveillance et la tolérance pouvaient librement se diffuser dans ce pays de même que d’autres principes spirituels tout aussi beaux, la nation entière pourrait retrouver sa moralité."


"Si les gens, si les familles bénéficiaient de la liberté de suivre des principes moraux dans leur vie de sorte que la société dont ils font partie respecte et chérisse les valeurs morales, c’est de cela dont la Chine a besoin", a-t-il ajouté.


Michael Perlman a expliqué avoir tourné ce film dans l’espoir qu’il puisse apporter un changement en Chine et rendre ainsi toute la nation plus forte.


"L’histoire est du côté de la liberté dans le monde entier", a-t-il dit.


"C’est une chose sur laquelle chacun d’entre nous seul ou ensemble, peut travailler et faire se réaliser."


Version anglaise :
‘The Interview’ Film You Haven’t Heard Of, But Should

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.