Sept pratiquants en instance de procès dans la ville de Guang'an, Chine

Le tribunal de la ville de Guang'an a récemment inculpé sept pratiquants de Falun Gong locaux pour être demeurés ferme dans leur croyance. La date du procès a été fixée au 15 janvier 2015.


Les pratiquants à être jugés sont M. Wang Zhengfeng, Mme Tang Sulan, Mme Xu Kaiqiong, Mme Li Kunju, Mme Zhong Dongsheng, M. Luo Xuefang, et Mme Zhang Bilan.


Ils ont été arrêtés le 25 juillet 2014, avec 14 autres pratiquants. Li Longxi, le secrétaire du Parti du canton de Linshui; Luo Cheng, chef de la section locale du " Bureau 610 "; Gao Yang, chef de la division de police internet; et Feng Xiaojuan, chef du Groupe des cas spéciaux, ont conduit un groupe de policiers pour les arrêter. Le parent d'un pratiquant a également été arrêté pour avoir appelé les autorités à libérer les pratiquants.


Un héritage de persécution

Depuis que la persécution du Falun Gong a commencé en juillet 1999, les autorités de Guang'an ont condamné plusieurs dizaines de pratiquants à de longues peines de prison; ils en ont forcé plus de 1000 à assister à des sessions de lavage de cerveau, et envoyé des centaines d’autres dans des camps de travaux forcés. Huit pratiquants ont été confirmés avoir été torturés à mort, dont M. Cao Ping, Mme Li Xinqi, M. Duan Yuanle, et M. Lei Lichun.


Les agents du bureau 610 de la ville de Guang'an et le Comité des affaires politiques et légales (CAPL) n’ont épargné aucun effort pour diffamer le Falun Gong afin de justifier la persécution. Outre la distribution de littérature anti-Falun Gong, ils font aussi du porte-à-porte, pour contraindre chaque membre de chaque foyer à signer un formulaire dénonçant la paisible pratique spirituelle.


Diverses unités de travail, les bureaux de l'administration de voisinage, ainsi que des agents de la police locale, sont chargés de distribuer des tracts, de coller des affiches, de suspendre des banderoles qui calomnient le Falun Gong. Ils distribuent aussi des sacs sur lesquels sont imprimés des slogans anti-Falun Gong .


Les voisins, les chômeurs et les retraités vivant à proximité de pratiquants de Falun Gong, sont régulièrement payés pour surveiller chacun de leurs faits et gestes.


Les manuels scolaires, les matériaux en complément des lecture scolaires, et les devoirs contiennent tous des références diffamatoires au Falun Gong.


Vingt-neuf pratiquants locaux allés à Pékin faire appel au nom du Falun Gong ont été arrêtés et publiquement critiqués.


Ceux qui ont été trompés par les mensonges du Parti sur le Falun Gong prennent activement part à la persécution. Pour chaque pratiquant qu’ils dénoncent à la police, ils sont payés 2000 yuans (environ 300 euros), et pour chaque pratiquant qu’ils forcent à abjurer sa foi, ils reçoivent 3000 yuans (environ 450 euros) et d'autres incitations financières.


M. Huang Zhihui et Mme Cai Zhenfang, tous deux enseignants du secondaire dans les 70 ans, ont été dénoncés par leurs propres étudiants pour avoir clarifié la vérité en classe. En conséquence, M. Huang a été condamné à trois ans et demi de prison et Mme Cai à trois ans.


Mme Bai Shuying du district de Chengbei dans la ville de Guang'an a été arrêtée après qu'un agent du bureau d'administration de voisinage l'ait dénoncée.


M. Zou Yunzhu a été dénoncé aux autorités par son parent pour la fabrication de matériaux de clarification des faits et condamné à trois ans et demi de prison.


La maison de Xiao Yang a été surveillée 24 heures sur 24. Chaque fois que d'autres pratiquants venaient à son domicile, les voisins le rapportaient à la police. À ce jour, huit pratiquants ayant rendu visite à Xiao Yang ont été arrêtés, et la plupart d'entre eux ont été condamnés à la prison ou à des camps de travaux forcés. Mme Lei Xinlian purge une peine de prison de huit ans dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang.


Mme Wang Delan de la commune de Xiaocheng, ville de Guang'an, a été dénoncée pour avoir donné à une personne une petite carte expliquant la vérité à propos du Falun Gong. Elle a ensuite été condamnée à deux ans dans un camp de travaux forcés.


Mme Liu Xueshu du district de Chengbei a été arrêtée pour avoir distribué des DVD liés au Falun Gong au Stade de Chengbei.


Mme Peng Qingling a été arrêtée par des policiers du département de police de la ville de Huaying pour avoir distribué des documents d'information de Falun Gong dans la ville de Mingyue.


Les voisins de M. Tang Xiewen l’ont dénoncé aux autorités pour avoir parlé aux gens de la persécution du Falun Gong. Il a été arrêté et condamné à trois ans et demi de prison.


Yu Yi, l'ancien secrétaire du PLAC, et d'autres policiers ont arrêté les pratiquants M. Zeng Geping, M. Xiang Lin, et Mme Ding Yuerong, qui tenaient des sites de production de matériaux de clarification de la vérité. Les pratiquants ont été torturés et condamnés jusqu'à huit ans de prison chacun.


Comme la ville de Guang'an est la ville natale de l'ancien dirigeant du PCC Deng Xiaoping, lorsque son anniversaire est célébré, les pratiquants de Falun Gong dans la région sont régulièrement arrêtés, torturés, emmenés dans des centres de lavage de cerveau, et envoyés dans des camps de travaux forcés.


M. Jiang Heping a été arrêté pour avoir distribué des DVD de Shen Yun, puis il a été battu jusqu’ à l’inconscience. Il a ensuite été emmené à l'hôpital où les médecins lui ont retiré chirurgicalement une partie du crâne pour accéder au cerveau.


M. Yang Linxin de la ville de Baishi a été battu non-stop pendant deux jours et nuits. Il a ensuite été emmené dans un centre de détention, puis transféré dans un camp de travaux forcés.


Les policiers du canton de Lingshui ont arrêté M. Cao Ping, puis l’ont sauvagement battu. Ils lui ont cassé plusieurs os à la main et au pied et causé de graves dommages à ses organes internes. M. Cao est devenu émacié suite à une torture quotidienne, il est décédé plus tard à l'âge de 39 ans.


M. Li Xinqi a été battu jusqu’à l’article de la mort par les gardiens de prison et il est mort peu après avoir été libéré.


Article connexe :

A Family of Six Persecuted, Two Have Died


Version chinoise

Version anglaise :
Seven Practitioners to Stand Trial in Guang'an City, China

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.