Fahui européen 2014-Valider le Fa à travers la musique

J'ai obtenu le Fa en 2006, lorsque j'étais encore étudiante à l'université. Depuis mon enfance, j'ai toujours étudié et joué beaucoup de musique, et comme je n'ai pas un travail régulier, cela m'a donné la chance de poursuivre cette activité sur mon temps libre.


J'ai participé à de nombreux projets de Dafa, mais la musique m'a donné une opportunité de clarifier la vérité dans le cadre de ma vie personnelle et m'a permis de toucher les gens. De plus, ces gens ordinaires avec qui je collaborais musicalement, avaient naturellement la possibilité de soutenir mes objectifs de clarification. Je ne suis pas très douée pour parler aux gens, mais à travers la musique j'ai pu naturellement permettre à plus de gens de connaitre la vérité. Ce projet m'a offert un prétexte constant pour aborder ce sujet, parfois sans que j'ai à dire quoique ce soit. Je vais vous raconter certaines de mes expériences à ce sujet.


L'art juste

Avant de devenir une pratiquante, je jouais dans des groupes de heavy metal, mais peu après avoir commencer la pratique, j'ai lu les conférence de Fa à ce sujet et j'ai laissé tout ça derrière moi aussitôt. J'ai graduellement approfondi ma compréhension du Fa sur quel type de musique est juste, et ce processus me procure vraiment le sentiment de revenir à mes racines.


Comme l'écriture de chansons est un travail créatif, je dois constament faire attention à ce qu'aucun mauvais éléments n'y soit mélangé. De ce fait mon état de cultivation doit être bon. Il y a eu de nombreuses leçons qui démontrent que si on ne fait pas bien les trois choses, tout le reste est instantanément impacté. Trouver un équilibre a été un processus de cultivation continu pour moi. Pour participer à la société ordinaire et faire un travail normal, je dois composer des chansons avec un contenu divertissant ordinaire. Mais je veux créer à l'intérieur une perspective saine, de façon à donner aux gens un bon exemple pour eux-même. Le retour des gens a été très positif, et beaucoup d'entre eux on senti une beauté et une paix exceptionnelle en écoutant ma musique. Certains se sont même mis à se demander qu'elle était le “secret” derrière ma musique.


Prendre l’initiative et montrer la voie

Nous sommes des pratiquants, donc nous devrions montrer la voie aux autres. En tant que musicienne, j'ai besoin de coopérer constament avec des gens ordinaires. Je comprends qu'il est crucial pour moi de jouer le rôle principal, de façon à ce que les élements de la musique restent juste. J'ai eu l'opportunité d'enregister un CD de ma musique qui a été produit par une maison de disque ordinaire. J'ai laissé les choses se faire naturellement, et j'ai gardé à l'esprit que j'étais une pratiquante, ainsi j'ai eu la chance de contrôler le processus de production du disque tout du long. Mais cela n'a pas toujours été facile, parce que les musiciens avec qui je collaborais et les autres professionels s'impliquaient dans le travail creatif avec de très fortes émotions. Pour ma part, j'ai fait face à des nombreux attachements emotionnels existant au fond de moi, et le comportement des gens autour de moi, bien sûr, reflétait immédiatement mon etat intérieur. Encadrer des gens n'etait pas quelque chose de naturel pour moi, en particulier du fait de mon fort attachement à plaire aux autres. Ce projet m'a permis d'identifier et d'abandonner de tels attachements, comme la peur de perdre la face, la peur d'offenser autrui, la jalousie, l'impatience, etc.


Ma maison de disque m'a donné une liberté totale pour prendre toutes les décisions artistiques, ce qui est plutôt rare de nos jours. De façon à utiliser cette opportunité pour clarifier la vérité, je voulais qu'une inscription apparaisse sur couverture de la brochure de mon CD, déclarant que l'album était dédié aux pratiquants de Falun Gong morts sous la persécution en Chine. Ma maison de disque m'a donné son approbation, et ils ont même amélioré la formulation du texte. Sur mon CD, j'ai aussi une chanson à propos de la persécution. Juste avant l'enregistrement de l'album, une musicienne exceptionnellement talentueuse est venue rejoindre mon groupe. Après avoir entendu la chanson elle était si impressionnée, qu'elle a intégré des orchestrations et des arrangements au piano tout à fait étonnants pour ce morceau. Avec son aide, la chanson a atteint un niveau artistique tout nouveau que je n'aurais pu atteindre seule. De façon inattendue, ma compagnie de disque a proposé de sa propore initiative que cette chanson sorte en tant que single de l'album. Tout est arrivé naturellement, sans mon implication spécifique. J'ai compris que le côté éveillé des gens qui était touché par la chanson et qu'ils m'apportaient leur aide.


J'ai aussi eu la possibilité de tourner un clip vidéo pour cette chanson en utilisant du matériel documentaire sur le Falun Gong et la persécution. J'ai clarifié la vérité et montré le film Free China au directeur artistique du clip vidéo et il a eu une bonne compréhension. J'ai également rencontré son épouse à leur domicile et elle etait très intéressée par le Falun Gong. Juste après notre conversation, elle voulait aller voir les exercices sur son ordinateur pour essayer. Mais bien qu'il y ait une très bonne ambiance avec le directeur artistique et qu'il soit enthousiaste et décidé à aider, il est devenu rapidement clair que les gens ordinaires n'ont pas suffisement de vertu pour diriger un tel projet. La vidéo n'était pas très bonne avec la vision du directeur artistique et ne pouvais pas clarifier la vérité suffisement bien. Finalement, j'ai dû prendre les choses en main et m'occuper du montage et de la réalisaiton artistique par moi-même. J'ai reçu le soutien de mes compagnons de pratique et de mon mari qui ne pratique pas mais qui a récement suivi une formation en montage vidéo.


Ce processus m' a aidée dans ma cultivation, car il m'a permis de me débarrasser de l'attachement à plaire à autrui, qui a été un attachement fondamental et un des principaux obstacles que j'ai rencontré dans ma cultivation. Dans le but de sauvegarder le Fa, j'ai froissé le directeur artistique, car je ne pouvais pas approuver son travail. J'étais soucieuse de devoir lui dire, car je voulais le sauver, et non lui donner une mauvaise impression, et il a tant fait pour me soutenir dans ce projet de clarificaiton de la vérité. Mais en même temps, je savais que ce n'était pas bon pour lui d'endomager ce projet même sans le vouloir.


Peut être parce que je me faisais tant de souci, le test a été intense, car le directeur artistique s'est senti offensé, a commencé à m'accuser et à me critiquer, et à même tenté de me manipuler pour que j'accepte sa vision des choses. Mais comme j'ai gardé une attitude calme et gentille à son endroit, il a finalement semblé regretter son comportement et a été même impressionné par ma détermination. Cet incident m'a encore plus convaincue que quoique ce soit paraissant superficiellement mauvais ou déplaisant est en fait une bonne chose, ou au moins, peut être transformé pour obtenir un bon resultat aussi lontemps que dans ce processsus, on se cultive soit même pour arriver au standard d'un pratiquant.


Relation prédestinée

Nous nous sommes revus chez le directeur artistique, lorsque je suis allée récupérer les fichiers vidéos . Son épouse m'a dit qu'elle avait pratiqué les exercices à plusieurs reprises et qu'elle avait immédiatemnt senti l'énergie dans son corps. C'est en me revoyant qu'elle s'en est souvenu et cela l'a inspiré à recommencer à pratiquer les exercices avec détermination. Lors de cette visite, j'ai aussi rencotnré un de leur amis qui m'a dit avoir eu des contacts avec le Falun Gong dans d'autres pays par le passé, mais qu'il n'avait pas fini de lire Zhuan Falun. Quoiqu'il en soit, il a été impressionné par le peu qu'il a lu. Il s'est dit que maintenant que Dafa frappait une deuxième fois à sa porte, cela lui donnait envie de se mettre à pratiquer pour de bon.


Beaucoup de gens ont été impressionés par le clip vidéo, et certains en avaient même les larmes aux yeux. Certaines personnes ont voulu partager la vidéo avec leurs amis. J'ai aussi remarqué qu'après avoir vu cette vidéo, ma famille et mes amis ont eu une meilleure compréhension de ce qu'était le Falun Gong. Je n'avais pas été capable de le leur expliquer aussi bien dans le passé.


C'est une sorte de mirable et une très forte relation prédestinée, mais ma musique a en réalité aussi fait son chemin en Chine continentale sans que j'ai eu à faire quoique ce soit. Il y a eu de très longues discussions à propos de ma musique sur des forums chinois en ligne et leurs commentaires ont été vraiment élogieux malgré qu'ils ne pouvaient pas comprendre les paroles de mes chansons. Ils ressentaient juste l'harmonie dans les mélodies. J'ai aussi reçu un mail intéressant d'un homme d'affaires de mon pays. Il disait qu'il revenait d'une voyage d'affaires en Chine continentale lors duquel il avait visité une grande entreprise avec plus de 10 000 employés. Lors de la pause, le directeur de la société l'avait invité dans son bureau et lui avait fait écouter une chanson, lui demandant si cette chanson était de son pays. En fait c'était une des chansons de mon CD. Le PDG chinois a dit à l'homme d'affaires qu'il aimait énormément la mélodie de la chanson et le sentiment de paix qu'elle lui procurait, même s'il ne pouvait pas en comprendre les paroles. Il a dit aussi qu'il écoutait la chanson à l'aéroport pour oublier sa peur du vol, et lors de ses longs trajets en voiture avec sa femme. L'homme d'affaires était tellement impressionnée qu'il ma contactée et m'a demandé s'il pouvait envoyer mon CD avec mon autorgraphe au PDG chinois en cadeau.


Je veux remercier Shifu pour cette opportunité de clarifier la vérité à travers la musique. Je voudrais aussi remercier mes compagnons de pratique pour leur aide et leur soutien.

[Partagé à la Conférence européenne de partage d'expériences de Falun Dafa 2014, le 5 octobre 2014 à Madrid]

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.