La conférence européenne de partage d’expériences de Falun Dafa 2014 a eu lieu à Madrid

La Conférence européenne 2014 de partage d’expériences du xiulian de Falun Dafa a eu lieu à Madrid, Espagne, le 5 octobre 2014. Maître Li Hongzhi, a envoyé un message à la conférence encourageant les pratiquants à apprendre les uns des autres en restant diligents et sauver davantage de gens peu importe les difficultés.


Les pratiquants de 35 pays européens assistaient à l’évènement annuel, organisé cette année à l’auditorium de l’Ecole de médecine de l’Université Autonome de Madrid. Parmi les pays représentés, outre l’Espagne, figuraient entre autres la Grèce, le Royaume Uni, la France, l’Allemagne, la Russie, l’Autriche, la Suisse, la Suède, la Belgique, la Finlande. Vingt-quatre pratiquants ont partagé leurs expériences et compréhensions sur différents sujets allant de l’étude des enseignements de Dafa, la cultivation personnelle, et l’explication des faits concernant la pratique.


La Conférence européenne 2014 de partage d’expériences du xiulian de Falun Dafa a eu lieu à Madrid, Espagne, le 5 octobre 2014
Une pratiquante partage ses expériences à la conférence.


Sortir de ses zones de confort et former un corps uni

Dorin, une pratiquante d’Espagne a beaucoup appris en s’impliquant dans la promotion de Shen Yun. Elle a mentionné notamment que le plus important pour un pratiquant n’est pas ce qu’on fait mais comment on le fait. Elle en est venue à vraiment comprendre que le cœur qu’on met dans un projet est un reflet direct du niveau de son xinxing. Ce qui signifie que les pratiquants devraient bien accomplir leurs propres parts selon les attentes du Maître. Dorin a également appris à s’oublier soi-même et à prêter plus d’attention aux forces des autres pratiquants, pour que tous puissent travailler comme un corps uni.


Jiao Ken, un médecin suisse originaire du Xinjiang, en Chine, était aux prises avec de nombreuses maladies et avait perdu espoir après qu’aucun traitement n’ait réussi à la guérir. Mais trois jours après avoir commencé à pratiquer Falun Dafa toutes ses maladies et malaises ont disparu, expérience miraculeuse qui l’a déterminée à cultiver dans Dafa.


Peter, suédois et expert en plongée sous-marine, a partagé sa compréhension du fait d’assumer ses responsabilités et de suivre le chemin arrangé par le Maître. La nature de son travail nécessitant quantité de précautions, la moindre erreur pouvant signifier perdre la vie, il était devenu réticent à prendre des risques aussi dans les autres domaines.


Après avoir commencé à pratiqué, il aidait sa femme, qui elle aussi pratique, dans les projets au lieu de prendre les devants dans de nouvelles tâches. À travers une étude persistante du Fa, Peter a réalisé qu’il devait sortir de sa zone de confort, et assumer plus de responsabilités en validant le Fa.


Une pratiquante chinoise de Suède, Mme Zhang, a raconté qu’après une querelle avec deux autres pratiquantes ayant duré très longtemps, elle avait, en se souvenant de l’enseignement du Maître, regretté son comportement et s’était excusée sincèrement, touchant profondément le cœur des deux autres. "C’est seulement en cultivant et en cherchant ses propres insuffisances que nous pratiquants serons capables de travailler comme un seul corps " a-déclaré Mme Zhang.


Dire les faits aux gens et les sauver

Deux pratiquants du Royaume uni, Eddy et Yukari, ont partagé l’expérience d’organiser l’Exposition internationale Zhen-Shan-Ren (Authenticité-Bonté-Tolérance) à travers l’Europe. Ce qui nécessitait que les pratiquants de différentes régions et pays coopèrent étroitement. Au cours du projet, les pratiquants ont amélioré leur xinxing, fait des progrès constants dans leur cultivation et surmonté les interférences.


En conséquence, l’exposition a été présentée dans près de 400 lieux dans 30 pays européens, permettant à des dizaines de milliers de personnes d’apprendre les faits à propos du Falun Gong. Touchés par la puissance des œuvres et les efforts des pratiquants, le maire de Cardiff, capitale du Pays de Galles, au Royaume Uni, a déclaré au vernissage d’une des expositions que ' pour peu qu’il soit un être humain, quiconque visitant l’exposition sera touché.'


Lixin, de Belgique, a partagé son histoire en travaillant avec le Parlement européen pour passer une résolution condamnant le prélèvement forcé d’organes sur des pratiquants de leur vivant en Chine. ' C’est le processus de continuellement purifier nos cœurs et de clarifier la vérité à un niveau plus profond étape par étape ' a-t-il dit, le résultat final étant la manifestation des efforts communs et des pensées droites des pratiquants.


Mme Tan clarifie les faits dans le Chinatown de Londres depuis longtemps. En commençant il y a quelques années, elle avait peur et ne savait pas comment faire. Cependant, elle était confiante que l’arrangement du Maître devait être le meilleur. Les années passant, elle a abandonné la peur, son attachement au confort et son esprit de compétition. 'Lorsque nous avons vraiment de la compassion dans nos cœurs, nous sommes capables de sauver plus de gens. 'Elle et les autres pratiquants ont depuis fait du Chinatown de Londres un endroit important où les gens peuvent apprendre les faits s’agissant du Falun Gong.


Averina, une pratiquante russe a clarifié les faits à sa propre façon – en distribuant la version chinoise du journal Epoch Times. Elle et plusieurs pratiquants font cela depuis 2002.Ils ont parcouru de grandes distances et par tous les temps.


Leurs efforts ont payé, et de nombreux Chinois autrefois hostiles, ont appris la véritable histoire à propos du Falun Gong et sont aujourd’hui amicaux. Une fois où Averina avait perdu ses gants par grand froid, un Chinois est allé lui en acheter une paire dans une boutique voisine. Elle ne voulait pas les accepter mais l’homme a insisté en disant : "Nous Chinois voulons vous remercier. Vous avez très bien fait et nous savons que Falun Dafa est bon- pas comme ce que le Parti le décrit.”


Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.