Convaincre les touristes chinois de l’urgence de "Quitter le Parti" sur les sites touristiques à Paris

M. Jin est pratiquant de Falun Gong. Il informe généralement les gens des bénéfices de la pratique et de la brutalité de la persécution en Chine; il participe en particulier à sensibiliser les touristes chinois à l’urgence de "Quitter le Parti" et ses organisations affiliées sur les sites touristiques à Paris.

"Il s’agit simplement de faire le bon choix ! "

Des panneaux d’information accueillent les touristes chinois sur les sites touristiques, à Paris


Alors que Jin encourageait un haut fonctionnaire chinois à quitter le Parti communiste chinois (PCC), l’homme a déclaré "Je suis un fonctionnaire du gouvernement. J’ai de l’argent. Si je démissionne, je perdrai toutes ces choses. Je ne peux pas démissionner ! "


Jin lui a dit que s’il démissionnait sincèrement du Parti, il ne perdrait rien du point de vue matériel. Il pouvait continuer à être fonctionnaire du gouvernement et à gagner l’argent qu’il méritait, seulement il ne serait pas impliqué lorsque le PCC sera puni pour ses crimes. L’homme a aussitôt été d’accord pour quitter le PCC.


Puis indiquant un groupe de personnes tout près il a dit: " Tous sont mes subordonnés", puis s’adressant à eux " Venez ici et écoutez. Il vous exhorte à quitter le Parti et ses organisations affiliées. Vous ne perdrez pas votre position ni d’argent. Il s’agit simplement de faire le bon choix. Vous pouvez tous démissionner ! " Ses subordonnés ont demandé des matériaux d’informations et plusieurs ont décidé de quitter le PCC sur le champ.


Ce n’est pas toujours aussi facile. Jin a rencontré une fois un touriste chinois sur trois sites touristiques différents. Les deux premières fois, l’homme n’était pas d’accord pour quitter le Parti. Lorsqu’ils se sont rencontrés la troisième fois, l’homme a demandé : "Pourquoi est-ce que je tombe toujours sur vous ? " " C’est une relation prédestinée" a répondu Jin. "J’espère sincèrement que vous quitterez le Parti et aurez un bel avenir." L’homme a finalement été convaincu et a démissionné du PCC.


"Ne l’interrompt pas. Je répondrai à tes questions !"

Le patron de Jin, un restaurateur chinois, a invité ses parents et amis à diner ainsi que Jin.


Un de ses amis venait de la ville d’Anshan en Chine. Il savait que Jin pratiquait le Falun Gong et l’a mis au défi d'en dire quelque chose. Jin lui a parlé de la persécution du Falun Gong par le PCC, en particulier du prélèvement d’organes approuvé par l’état sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant, et du mouvement de démissions du PCC.


Lorsque l’homme a soulevé quelques objections, le patron de Jin est intervenu et a dit : "Ne l’interrompt pas. Je répondrai à tes questions. "


Plus d’une dizaine de parents et d’amis du patron de Jin ont décidé de quitter le PCC ce soir-là.


Version anglaise :
Helping Chinese People Renounce the Communist Party

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.