Chine - Un tribunal de Harbin planifie le procès illégal d’une femme dans un état critique

Un tribunal de Harbin a planifié le 11 septembre, une conférence préparatoire afin d’instruire le procès de Mme Zhang Haixia (张海霞), une pratiquante de Falun Gong se trouvant dans un état critique. Le résultat de la réunion n'était pas connu au moment de la rédaction de cet article.


La femme est actuellement détenue dans la Chambre 201, dans le service N°2 de médecine interne, hôpital n ° 5 du Heilongjiang à Harbin. Son médecin traitant, le Dr Wang Puliang, a envoyé "un avis d'état critique" à sa famille et indiqué que ses niveaux de potassium étaient anormaux.


La famille n'a pas été en mesure de la voir à l'hôpital.


Liu Fang (刘芳), le directeur du centre de détention n ° 2 de Harbin, a déclaré à la fille de Zhang lors d’un appel téléphonique du 6 septembre: "Vous êtes allée à l'hôpital pour essayer de voir votre mère. Nous avons eu des discussions internes à ce sujet et avons décidé que vous ne pouviez pas la voir. Vous pouvez lui écrire une lettre. Vous devez lui dire de coopérer avec nous. Vous ne pouvez pas écrire quoi que ce soit d'autre. Appelez-moi après avoir terminé la lettre. Vous n'êtes pas autorisée à aller à l'hôpital".


La famille de Mme Zhang a appris que le centre de détention avait envoyé l'avis d’état critique à la cour et informé les fonctionnaires de " changer les mesures obligatoires." Selon le droit pénal de la Chine, le tribunal peut faire divers ajustements pour les accusés qui sont gravement malades ou enceintes.


Néanmoins, le tribunal semble vouloir faire avancer les procédures de poursuite. La politique nationale de persécution du Falun Gong a préséance sur la loi dans la Chine d'aujourd'hui.


La conférence de pré-procès du 11 septembre a été prévue après un procès illégal le 20 août. Avant le procès, Mme Zhang a été envoyée à l'hôpital depuis le centre de détention.


Pendant le procès, le juge a fait sortir deux avocats de la défense de la salle d'audience et tenté de contraindre la famille à changer d’avocats. Lorsque la famille a refusé, il a levé la séance.


Mme Zhang a été arrêtée avec son mari, M. Wen Yingzhou (文英洲) à leur domicile le 18 juin 2014, leur maison a été fouillée au même moment. La police a emporté deux livrets bancaire avec un dépôt de plus de 60 000 yuans, plus de 40 exemplaires de Zhuan Falun , deux imprimantes, plus de 200 brochures informant sur la persécution, et une antenne parabolique.


Mme Zhang a alors eu une crise cardiaque et elle a été envoyée aux urgences d'un hôpital de la province du Heilongjiang. Elle a ensuite été transférée au centre de détention de Harbin. Pour protester contre son arrestation illégale, Mme Zhang s’est mise en grève de la faim.


La personne en charge du cas de Mme Zhang à la cour de Xiangfang est Guo Xiangxi (郭 相 喜). Le président du tribunal, Liu Lubin (刘鲁滨).


Version anglaise :
Harbin Court Plans Illegal Trial of Woman in Critical Condition

Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.