Suède: Une conférence de partages d’expériences à Stockholm motive à plus de diligence

Le 6 septembre 2014, une Conférence de partages d’expériences de Falun Dafa, s’est déroulée au ‘Nordic Light Hotel’ dans le centre de Stockholm. Des pratiquants de toute la Suède, ainsi que de la Norvège, du Danemark, de la Finlande et d’autres pays d’Europe ont assisté à l’évènement. Onze pratiquants Occidentaux et Chinois ont partagé leurs expériences en se cultivant et en éveillant les gens avec compassion via leurs projets respectifs.


Des pratiquants partagent leurs expériences de cultivation sur le podium


Apprendre à abandonner l’ego en faisant la promotion de Shen Yun Performing Arts

Guan Jing, jeune ingénieure informatique, s’est remémorée les six années passées depuis qu’elle a commencé à cultiver. Elle a dit que toutes ses épreuves et tribulations étaient pour la tester, pour voir si elle pouvait rester ferme dans sa foi en Maître et dans le Fa et si elle pouvait abandonner ses attachements humains. Elle a partagé son expérience d’il y a deux ans quand elle a fait la promotion de Shen Yun Performing Arts.


Quand davantage de pratiquants ont été nécessaires pour aider à la vente des billets, un coordinateur lui a demandé si elle pouvait prendre quelques jours de congé à son travail. Son entreprise était sur le point de supprimer plusieurs postes. Bien qu’elle ait été d’accord, son esprit n’était pas tranquille. Il lui semblait que le fait qu’elle prenne ou non des congés allait déterminer son éventuel licenciement.


Après un moment de lutte intérieure, elle a choisi d’abandonner toute inquiétude, pensant qu’elle devait agir selon la volonté du Maître, à savoir aider les gens à comprendre le Falun Dafa. Elle a fait le choix de demander un congé.


Après qu’elle ait fini de vendre les billets pour Shen Yun, le directeur de son entreprise a annoncé les noms de ceux qui devaient être licenciés, et elle avait toujours son poste.


Élever sa nature du cœur/esprit tout en aidant les gens à s’éveiller

Mme Hao a déménagé d’une petite ville pour la capitale de la Suède et a mis tous ses efforts dans la distribution d’un journal d'information à propos du Falun Dafa et de la persécution sur les sites touristiques. Elle a persisté sans se soucier des difficultés ou des interférences qu’elle rencontrait. Elle a dit que son xinxing avait été tempéré et qu’elle s’était améliorée.


Jetant un regard en arrière sur son chemin et comment elle l’avait parcouru, elle a dit qu’ aussi longtemps qu’elle aidait les gens à s’éveiller, il suffisait qu'elle veuille quelque chose pour l'obtenir et qu’elle était contente.


Elle a dit : "J’étais capable d’aller tous les jours sur un site touristique et de distribuer le journal. Puis j’ai souhaité avoir en plus un journal de clarification de la vérité européen, et cela s’est produit. J’avais remarqué qu’une jeune pratiquante avait des dons artistiques, et lui ai demandé de m’aider dans la mise en page. Nous avons travaillé ensemble pour produire le journal."


Mme Hao a dit : " Bien qu’il y ait eu des épreuves et des difficultés, ainsi que des conflits et des notions dans le processus, tout était le fait de mes attachements humains. Grâce aux arrangements du Maître, mes attachements ont été exposés, et mon souhait d’éveiller les gens a été pleinement accompli. En outre, quand je me focalisais sur le fait de toucher les gens sur les sites touristiques, j’ai peu à peu réalisé que j’avais de moins en moins de plaintes et davantage de tolérance ».


Endosser la responsabilité et marcher sur le chemin arrangé par le Maître

Peter et sa femme ont tous deux commencé à pratiquer le Falun Gong en 1995. Peter est un expert en plongée. De par la nature de son travail, il a un sens de la responsabilité très poussé. Il met beaucoup d’énergie dans son travail pour éviter de commettre des erreurs. Mais il n’était pas disposé à prendre des responsabilités dans un domaine qui ne lui était pas familier.


Il y a deux ans, après avoir vu " Free China: le courage de croire", il a réalisé que le film pourrait aider les gens de tous milieux à mieux comprendre le Falun Dafa et la persécution.


Peter a partagé comment il avait surmonté ses attachements à rechercher le confort, à être intolérant, à avoir peu de confiance en lui, etc. Avec les encouragements de ses compagnons de pratique, il a endossé ses responsabilités en tant pratiquant de Dafa.


Il a coopéré avec les compagnons de pratique, et à travers la projection du film, ils ont été capables d’aider beaucoup de responsables politiques à apprendre les faits, et, finalement, ils ont projeté le film pour les Membres du Parlement (MP) Suédois. Les MP qui ont compris la vraie situation, ont offert en retour d’aider et permis six mois plus tard l’organisation d’ un forum réussi sur les atrocités de prélèvement forcé d’organes approuvé par le Parti communiste chinois.


Peter a remercié le Maître de tout son cœur pour ces arrangements le concernant ayant permis que davantage de gens comprennent les faits !


"Passer d’être irresponsable à devenir responsable"

Vasilios Zouponidis est un homme d’affaire accompli. Le Roi Carl XVI Gustaf de Suède lui a même décerné un Prix Honorifique. Il a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1998. Il a dit :"J’ai commencé la pratique avec beaucoup d’attachements: j’étais facilement affecté par les émotions, j’avais peur d’être fatigué, je ne voulais pas assumer de responsabilité, et j’étais paresseux.


"Je pensais qu’un disciple de Dafa ne devrait pas être attaché à l’argent, parce qu’il importait peu quel travail on fait ou même qu’on ne travaille pas du tout. J’ai une fois perdu mon travail pendant un certain temps à cause de cette pensée, ce qui m’a attiré des difficultés financières. En fait c’ était le résultat de mon attachement à ne pas vouloir prendre de responsabilités. Parce que j’étais paresseux, je pensais que ce serait merveilleux si je ne travaillais pas. Plus tard, j’ai réalisé que cette pensée n’était pas juste, et, peu de temps après j’ai lancé une société qui a connu un grand succés. "


Il a également remarqué que, quand il se responsabilise et fait les choses rationnellement, il s’entend bien avec les autres. Il comprend que l’une des responsabilités de quelqu’un qui cultive est de pratiquer les exercices, même si on est très fatigué. Ainsi on est motivé par le sens de la responsabilité plutôt que par l’émotion. Il a compris que l’émotion à laquelle il se référait était l’attachement à avoir peur d’être fatigué. "On doit renforcer sa volonté. Comment le faire ?" Il a dit : "C’est en fait assez simple—faîtes usage du sens de la responsabilité plutôt que des émotions pour juger les choses ".


Me cultiver solidement et sauver les gens en vendant des encarts publicitaires

Mme Zhang a parlé de comment elle a utilisé son temps libre pour vendre des encarts publicitaires pour le journal ‘Epoch Times’. Elle a réalisé que vendre des espaces publicitaires et sauver les gens via ce media est important durant la rectification de Fa. Aussi longtemps qu’elle le faisait avec un cœur pur, le Maître l’aiderait. Elle a également compris que la persévérance mène au succès !


Durant sa cultivation, le Maître lui a toujours laissé entrevoir de l’espoir. Publicités, grande ou petite, étaient miraculeusement placées. Avec l’accroissement des publicités vendues, elle a été capable de vendre plus de billets chaque année pour Shen Yun Performing Arts. Elle a dit :" Le Maître a arrangé que je vende des espaces publicitaires. Il a non seulement arrangé que j'éveille les gens prédestinés, mais m'a également laissé voir mes attachements à la compétitivité, à l'ostentation, l' attachement à moi-même, et beaucoup d’autres. J'ai dû prêter attention à la cultivation de mon xinxing".


Version anglaise
Stockholm, Sweden: Experience Sharing Conference Helped Motivate Practitioners To Be More Diligent (Photos)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.