Nouvelles de Haïti deux ans plus tard

Mon 4e voyage en Haïti s'est déroulé du 3 au 24 août 2014.


Après deux ans d'absence, je suis agréablement surprise de voir Haïti reprendre vie. Dafa est entré dans le pays à deux reprises en 2008, puis en 2012.


Voici de bonnes nouvelles pour le pays :


D'importants projets de développement touristique sont en cours aujourd'hui : Ile-à-Vache, Cap Haïtien, et autres... Des investisseurs étrangers montrent déjà de l'intérêt pour Haïti.


Le plus grand parc industriel d'Haïti " Parc Caracol", à une demi heure du port du Cap Haïtien, va attirer de plus en plus de voyageurs d'affaires et des milliers d'emplois vont être créés.



Cette année Dafa a été pratiqué par plusieurs groupes. Des personnes, rencontrées lors de mes précédents séjours, m'ont demandé : " Peux-tu nous montrer de nouveau les exercices du Falun Gong, on a un peu oublié les mouvements ? "


Ils étaient heureux de me revoir et m'ont demandé de revenir pratiquer avec eux chaque fois que je le pourrai. Lorsque je les prévenais de mon passage, ils s'arrangeaient pour avertir des amis afin qu'ils viennent eux aussi apprendre les exercices.


Depuis mes séjours précédents, certains m'ont dit avoir pratiqué de temps en temps et avoir lu aussi le livre "Zhuan Falun " qu'ils aiment beaucoup. Après la lecture, ils font parfois des échanges entre eux sur ce qu'ils ont lu et sur leurs compréhensions.


Ils m'ont dit que cette fois-ci ils allaient continuer sérieusement la pratique des exercices et la lecture du Fa.


J'ai également retrouvé la famille que j'avais rencontrée en 2008 à Deslande province de l'artibonite. Ils sont venus rendre visite à des membres de leur famille qui résident dans la région de Port-au-Prince.


Ils se sont rappelés que je leur avais montré les exercices en 2008 et ont voulu les refaire avec moi.


La mamie qui approche les 70 ans souffre d'hypertension et se remet doucement d'une hémiplégie.Sa tension artérielle varie entre 16 et 17-9. Son fils lui prend la tension tous les matins et elle suit un traitement médical. Un soir, nous avons pratiqué ensemble pour la première fois ; elle se sentait bien après la pratique et ses yeux étaient lumineux. Son fils m'a dit que le lendemain matin sa tension artérielle était descendue à 11. Toute la famille a dit : " Oh Falun Gong est puissant". cela les a tous motivés à continuer.


Certains m'ont dit qu'ils voulaient continuer à pratiquer, même quand je serai partie.


Le surlendemain la tension de " mamie " est remontée. Elle a encore du mal à bien faire les mouvements mais elle aime la pratique. C'est un peu difficile pour elle de monter son bras droit. Elle force pour y arriver et elle est contente quand elle y arrive.


Depuis mon départ d'Haïti j'ai eu des nouvelles de mes amis et j'ai appris que " mamie", ses enfants et petits enfants pratiquent ensemble. Toute la famille veut aider " mamie" et pratique avec elle. De ce fait, tous bénéficient également de Dafa.


La veille de mon départ, j'ai eu l'opportunité de faire une initiation aux enfants de l'école publique de Tamarin de Santo construite par Plan Haiti et inaugurée le 6 mars 2013.


Un ami de longue date, qui connait bien Dafa, fait partie d'une association de quartier qui vient en aide aux enfants de condition modeste ou démunis. La veille de mon départ, il m'a invitée à assister à une réunion organisée pour les enfants, animée par deux enseignants dont l'un est pasteur.


L'un d'eux parlait aux enfants de leur chance de réussite s'ils voulaient s'en donner la peine. Il leur a dit : " Vous devez avant tout être motivés, vous estimer, vous respecter et respecter les autres. Quand nous, nous serons vieux, les adultes ce sera vous".


Certains sont venus avec l'espoir d'obtenir une inscription pour la rentrée prochaine dans cette école qui n'a qu'un an et demi d'ancienneté et qui ne peut malheureusement pas recevoir tous les enfants défavorisés de la zone. Parmi eux, de jeunes adolescents espèrent aussi être acceptés cette année pour commencer leur scolarisation.


Quand l'enseignant m'a donné la parole, j'ai présenté Dafa et clarifié les faits à propos de la persécution en Chine à toutes les personnes présentes y compris les enfants. Un enseignant a été très surpris d'apprendre qu'il y avait encore aujourd'hui en Chine cette horrible persécution et pire encore les atrocités de prélèvement d'organes à vif. Il m'a dit qu'il allait se renseigner davantage sur internet et en parlerait autour de lui.


Je lui ai proposé d'apprendre les exercices aux enfants, il a accepté de suite et les enfants aussi.


Parmi eux, Richard un enfant de 10 ans, qui avait déjà appris les exercices avec moi en 2008 alors qu'il n'avait que 4 ans et ensuite plusieurs fois en 2012. Il n'a rien oublié des exercices et fait toujours très bien le lotus. Je lui ai demandé de se mettre à côté de moi pour montrer les mouvements aux autres.


Dafa lui a porté chance, il est admis à l'école publique depuis un an.


Pour ce qui est des publicités Haïti n'a pas changé, aucune publicité malsaine ni obscène n'est acceptée.


Sur le devant et l'arrière des bus et tap-tap, on peut lire par exemple :

- PATIENCE,
- DIEU EST BON,
- DIEU SEUL MAÎTRE,
- DIEU DECIDE,
etc...


J'ai vu aussi sur un tap-tap complètement délabré : "C'EST MON DESTIN " et sur les murs des commerces le mot " PATIENCE" revient très souvent.


Durant mon séjour à aucun moment je n'ai entendu de mots grossiers ni de blagues déplacées.

Pétition DAFOH

Plusieurs personnes ont signé la pétition, dont certains étaient déjà au courant de la persécution. D'autres vont d'abord aller se renseigner sur internet et m'ont dit qu'ils signeront la pétition en ligne. Ceux qui n'étaient pas au courant ont exprimé leur indignation.


Comme c'était la période des vacances scolaires, j'ai également rencontré des haïtiens qui vivent à l'étranger : un chirurgien de Miami a signé la pétition, un chauffeur de taxi de Boston a dit qu'en rentrant il allait se renseigner sur les points de pratique à Boston.


Les haïtiens qui ont fait la pratique avec moi ont émis le souhait de rencontrer des pratiquants de Saint-Domingue, ce sont leurs voisins puisqu'ils habitent la même île. Je leur ai promis de leur envoyer les contacts ...

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.