Transformer la malchance en une bonne chose

Alors que je rentrais après être allé émettre des pensées droites pour un compagnon de pratique, un tricyle derrière moi m’est soudain rentré dedans me projetant à terre, bien que je marchais à une bonne allure. Le conducteur devait aller à toute vitesse. Le tricyle a continué sur sa lancée sur une bonne distance avant de pouvoir s’arrêter. J’ai pensé au " Corps de diamant indestructible" (Zhuan Falun) alors que je gisais à terre.


Depuis que j’ai commencé à cultiver en 1998, mon corps est devenu de plus en plus fort. Je n’ai jamais besoin de prendre des médicaments ni d’aller à l’hôpital. Je me suis dit à moi-même : "Je suis un pratiquant de Falun Dafa, mon corps est indestructible, et personne ne peut l’endommager. Je faisais la juste chose en émettant des pensées droites pour un compagnon de pratique. Les forces anciennes doivent être en train d’interférer. Ce n’est pas autorisé par le Maître, donc l’interférence ne prendra pas effet.


Je me suis prestement relevé, et je n’ai rien senti d’anormal, mais le panier accroché à l’avant de ma bicyclette était aplati et les choses qu’il contenait répandues tout autour. La bicyclette était pliée. Le conducteur a vu que j’allais bien. Il m’a aidé à ramasser mes affaires. J’ai pensé qu’il devait avoir des affaires familiales urgentes à régler et l’ai laissé partir; Une fois mes affaires ramassées, j’ai trouvé un réparateur de cycles qui a remis mon vélo d’aplomb et j’ai continué mon chemin.


Moins d’un mois plus tard, j’ai été impliqué dans un autre accident. Cette fois, une voiture m’a heurté dans un virage sur la route. J’ai été projeté à une certaine distance et ai atterri sur le sol. La voiture s’est arrêtée derrière moi.


Je n’ai pas pensé à moi, voulant juste leur parler de Falun Dafa. Le chauffeur est sorti de la voiture et m’a aidé à me relever. Il voulait que je fasse quelques pas pour s'assurer que je n'étais pas blessé. Le passager dans la voiture voulait que j’aille me faire examiner à l’hôpital. J’ai secoué la tête Le chauffeur m’a tendu de l’argent, mais je n’ai pas voulu le prendre. Tous étaient inquiets et ont dit "Vous ne voulez pas aller à l’hôpital et ne voulez pas d’argent ! comment pouvons régler cela avec vous ! Nous travaillons pour le gouvernement du canton. Nous n’avons pas terminé notre travail.


En entendant qu'ils travaillaient pour le gouvernement du canton, j'ai su quoi dire. Ils devaient être des responsables et membres du PCC, "Vous devez avoir entendu parler du Falun Gong" ai-je commencé. Ils ont répondu : "Oui, l'état n"interdit-il pas le Falun Gong et les gens ne peuvent plus le pratiquer n'est-ce pas ?"


J'ai poursuivi : "Je suis pratiquant de Falun Gong, je continue à le pratiquer. Sans ma pratique et la protection de mon Maître je n'aurais pas survécu à cet accident. "Je leur ai clarifié les faits et tous deux ont été daccord pour quitter le PCC.


Il voulaient que je notre leur numéro de plaque d'immatriculation afin que je puisse les retrouver si j'étais blessé. Ils m'ont demandé où je vivais et ont dit qu'ils voulaient me rendre visite le lendemain. Je leur ai dit "Pas la peine, tout ira bien. C'est la grâce du Maître. Vous avez de la chance d'avoir renversé un pratiquant de Falun Gong. Le Maître résoudra les tribulations et vous donnera une occasion d'être sauvés. Une mauvaise chose se transforme en une bonne chose. Tout sera résolu de façon bienveillante." Ils ont joint les mains pour remercier le Maître en disant "Très bien, c'est très bien !. Aujourd'hui j'ai rencontré une personne véritablement éveillée !” Je leur ai dit au-revoir, et ils sont finalement repartis.


Maître merci, vous avez résolu cette tribulation pour moi. Durant plus de dix ans de ma cultivation, j'ai traversé différentes épreuves, grandes et petites. Parfois j'arrive à bien faire, d'autres fois pas si bien. Mais je suis déterminé et ai toujours la pensée "Cultiver diligemment Dafa, l'esprit inébranlable"("La vraie nature révélée" de Hong Yin Vol. II).


Je savais que le fait d'avoir pu passer l'épreuve aujourd'hui, je le dois à la protection du Maître. Seuls de véritables pratiquants peuvent sentir ce que le Maître supporte pour nous. Je ne peux pas rembourser la grâce du Maître. J'abandonnerai tous mes attachements humains, et cultiverai comme au début. En suivant le Maître et en rattrapant le processus de rectification du Fa, je ferais bien les trois choses. Je m'assurerai de bien assurer chacun de mes pas et de remplir la mission d'aider le Maître dans la rectification de Fa.


Version en anglais
Transformer la malchance en une bonne chose

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.