Après de nombreuses années, je sais maintenant comment véritablement cultiver

Je suis une pratiquante de Falun Dafa qui a commencé à pratiquer en 1996. En 2000, je suis allée Place Tienanmen à Pékin, pour pratiquer les exercices et valider Dafa et j’ai été illégalement arrêtée. Lorsque j’ai été libérée, j’étais enceinte de cinq mois. Après de nombreuses années, j’ai finalement appris comment cultiver et éliminer mes attachements. J’aimerai partager mes expériences avec vous.

En 2001, j’ai été condamnée à deux ans de travaux forcés, pour avoir distribué des matériaux de clarification des faits. À cette époque, j’ai compris que c’était le résultat du fait d'aller aux extrêmes, en raison de ma mentalité de compétition et de l'attachement à ma valider moi-même. Mon époux a presque divorcé et j’étais sur le point de devenir sans domicile. Après avoir été libérée, je réfléchissais à deux fois avant de faire quoi que ce soit, et aussi, j'ai commencé à prêter plus d’attention à la sécurité.


Parce que la société pour laquelle je travaillais, nous contrôlait très étroitement, j’étais effrayée à l’idée que je puisse affecter la sécurité des autres pratiquants. Ainsi, j'ai demandé à ma belle-mère, qui comprenait la vérité, de m’aider à contacter un autre pratiquant qui avait travaillé dans la même société que moi, mais qui était retraité. Plus tard, il s’est avéré que j’avais fait le bon choix.


Quelques années plus tard, le Parti communiste chinois (PCC) a mené des arrestations de masse dans ma société. Je pensais que c’était arrivé parce que certains pratiquants avaient des conflits. Les pratiquants qui se disputaient et ceux qui, habituellement, ne prêtaient pas attention à la sécurité ont été arrêtés et envoyés dans un camp de travaux forcés. Je n’étais pas impliquée dans le conflit et prêtais attention à la sécurité, et n’ai pas été arrêtée.


Cependant, mon chemin de ‘cultivation’ n’était pas fluide, parce que je considérais la persécution comme une persécution d’une personne contre une autre. Je ne clarifiais pas les faits avec confiance et assurance, et pensais toujours à la façon d’empêcher les mauvaises personnes de me remarquer. Bien que j’étudiais le Fa tous les jours, je n'utilisais pas le Fa comme guide et comme critère de mes pensées. Je pensais que tant que je persistais à étudier le Fa jusqu’à ce que la persécution cesse, et que j’évitais l’arrestation, j'atteindrais la plénitude.


Durant cette période je travaillais pour une société étrangère et j'ai découvert que quelqu’un me suivait. Au début, je n’étais pas effrayée, mais je me sentais mal-à-l’aise et continuais à émettre des pensées droites. Parfois, la personne descendait du même bus et me suivait. Je m’inquiétais constamment d’être arrêtée parce que je pratiquais et clarifiais les faits.


Maintenant quand j’y pense, cela semble si ridicule. J’étais très anxieuse et m’inquiétais que mes collègues découvrent que j’étais une pratiquante, m’inquiétais que ma clarification des faits soit découverte, effrayée d’être arrêtée et effrayée de ne pouvoir atteindre la plénitude.


Ma mentalité de compétition et de haine a aussi fait surface. Je ne savais que faire et ne pouvais seulement dormir que quelques heures par nuit. Bien que je persistais à pratiquer les exercices et à émettre des pensées droites chaque jour, espérant désintégrer la persécution, je devenais épuisée et fatiguée parce que je n’étais pas capable d’identifier mon problème de xinxing.


Un jour, dans le trajet en bus pour aller au travail, j'ai senti mes yeux et ma tête gonflés et douloureux suite au manque de sommeil. Je n’osais pas dormir et ai continuai à émettre des pensées droites. Soudain, une masse d’énergie chaude m’a enveloppée et je me suis endormie pendant une demi-heure. Lorsque je suis arrivée au travail, je me sentais revigorée. Mais mon problème de xinxing n’était pas résolu. Je m’étais focalisée sur la perversité et n’avais pas réalisé que les forces anciennes n’osaient pas s’opposer à notre clarification des faits. Je n’avais jamais réalisé que les différentes professions dans la société humaine sont des endroits de ‘cultivation’ pour les disciples de Dafa.


Le temps passant et le PCC commençant à contrôler de plus en plus de personnes, mon attachement à la peur s’est accru et j’ai commencé à imaginer des choses. Le personnel de la Sécurité intérieure de la société m’a aussi remarqué. Mes notions humaines ont fait que mon environnement est devenu très mauvais. Je pensais que je n’avais pas d’autre choix que de me résigner. Parce que j’avais toujours travaillé dur, le responsable des ressources humaines m’a suggérée de prendre un repos de six mois, puis de revenir travailler. Mais j’ai refusé.

Après être revenue à la maison, la perversité n’a pas abandonné et a continué à me surveiller, à me suivre et exercer des pressions sur moi. Je pensais revenir au domicile de ma mère et ramener des matériaux de clarification des faits aux pratiquants.


Une nuit, j’ai fait un rêve. J'ai rêvé que les persécuteurs m'avaient fouillé au corps et trouvé les matériaux de Dafa. J’ai été arrêtée, mais j'ai entrepris une grève de la faim de protestation. Le rêve n’était pas clair, mais lorsque je me le rappelle maintenant, je pense que le Maître voulait me sauver, mais que la perversité s'y opposait désespérément.


Ce rêve a éveillé ma vigilance. J’ai décidé de ne pas porter les matériaux aux pratiquants. Dans le bus en direction du domicile de ma mère, un agent de la Sécurité Intérieure qui me suivait s’est assis prés de moi. Je pouvais voir clairement que la perversité le contrôlait pour qu'il fasse pression sur moi, mais je n’ai pas eu peur.

Je n’étais pas encore claire sur les principes du Fa. Le Maître m’a donné l’indice que je devrais assister à une conférence de partage d’expériences. Une pratiquante a parlé de la façon dont elle s’est souvenue du Fa du Maître alors qu’elle était dans une session de lavage de cerveau. Elle savait que distribuer des DVD de clarification des faits n’était pas un crime et a plus tard pu s’adresser aux gens avec confiance et assurance.


Ça a été un choc. J’ai réalisé que nous devions utiliser le Fa de Maître pour comprendre nos problèmes. J’oubliais souvent ce que je venais juste de lire en étudiant le Fa, et continuais à utiliser ma propre façon de penser pour comprendre les problémes. Les forces anciennes avaient arrangé cette façon de penser pour moi. J’ai pris les conférences récentes du Maître et mémorisé ce que disait le Maître, afin d’éradiquer les arrangements des forces anciennes. J’ai aussi appris de Minghui Weekly, comment les pratiquants utilisent les principes du Fa pour traverser des situations difficiles.

Alors que ma réflexion sur les principes du Fa devenait de plus en plus claire, la situation s’est peu à peu améliorée.


J’ai réalisé qu’en plus de comprendre correctement qu’il ne s’agissait pas d’une persécution d’une personne contre une autre, je devais aussi cultiver avec confiance et assurance et devais être rationnelle et non impulsive en clarifiant les faits. Dans le même temps, éliminer mes attachements était très important.


Je ne savais pas comment éliminer mes attachements. La seule façon que je connaissais pour traiter ce problème était de réprimer les attachements en ne regardant pas ou ne lisant pas les choses des gens ordinaires, et de continuer à étudier le Fa . Cependant, dés que je me trouvais à nouveau parmi les gens ordinaires, je découvrais que mes attachements étaient toujours là .


Bien entendu, ces attachements peuvent ne pas être tous éliminés en une fois, donc je devais continuer à les éliminer. En effectuant les tâches ménagères ou en marchant, je travaillis à éliminer tous les attachements que j’identifiais, comme la jalousie et une mentalité de compétition.


J’ai aussi appris à prêter attention à mes pensées. Lorsqu’une pensée surgissait instantanément, j’identifiais de quel type d’attachement ou de combinaison d’attachements il s’agissait. Je savais que je devais découvrir l’attachement fondamental qui attirait les autres, et me rappelais à moi-même que je n'en voulais pas. Lorsque je cultivais directement mon xinxing, les attachements étaient rapidement éliminés et le Maître m’aidait aussi à les éliminer.

Certains attachements prenaient la forme d’un être humain, comme si quelqu’un était debout devant moi. Je le voyais de plus en plus petit jusqu’à ce qu’il soit complètement éliminé. Certains attachements étaient comme un filet qui graduellement, devenait de plus en plus mince.


Lorsque je m’élève rapidement, mon corps change aussi rapidement. Parfois, lorsque le karma de maladie survient, il est éliminé en un éclair quand j'ai de très fortes pensées droites. Peu importe le type d’interférence que j’ai rencontré, la persécution n’a pas réussi.

S’il y a quelque chose d’inapproprié, veuillez gentiment l'indiquer.

Thank you compassionate and Master! Heshi!

Merci Maître compatissant! Heshi!

Version anglaise disponible à :
After Many Years I Now Know How to Truly Cultivate

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.