Une femme de 78 ans battue jusqu’à l’infirmité

La pratiquante du Falun Gong, Mme Shi Lanfang, 78 ans, était l'image de la santé avec un visage rayonnant. Toutefois, elle est maintenant bossue et boîte d'une jambe après avoir été brutalement battue par un policier.

Mme Shi a été illégalement arrêtée début 2001 pour avoir distribué des documents d'information sur le Falun Gong. Un policier l’a battue avec une matraque en caoutchouc pendant plus de deux heures. Ainsi, son avant-bras a été brisé, une grande partie de ses cheveux ont été arrachés et son corps était meurtri partout. Son dos s'est plié et elle est devenue paralysée après les coups.

Elle a été détenue au centre de lavage de cerveau de Xinjin, un établissement illégal pour forcer les pratiquants du Falun Gong à renoncer à leurs croyances, en 2004, 2009 et 2011. Elle a été également détenue sept fois dans des centres de détention et battue à plusieurs reprises.

Les autorités du lieu de travail de Mme Shi ont arrêté de lui verser sa pension en 2009. On lui a dit qu'elle ne pourrait de nouveau recevoir sa pension qu'après avoir écrit une déclaration de garantie comme quoi elle renonçait au Falun Gong.

Mme Shi est une ouvrière retraitée de l'Institut des technologies aérospatiales de la ville de Chengdu , district de Longquanyi, province du Sichuan.

Blessée suite à des coups brutaux

Le policier Gong Jianguo du département de police de Hangtian l’a arrêtée en 2001 pour avoir distribué des documents d'information sur le Falun Gong. Malgré son âge, il l’a battue avec une matraque en caoutchouc pendant plus de deux heures, sans se soucier de l'endroit où il l’a frappait. Quand elle est tombée par terre, il l’a soulevée et a continué de la battre.

Reconstitution de la torture : coups

Son avant-bras a été cassé et la peau autour de ses yeux est devenue noire. Sa tête était tellement enflée qu'elle ne pouvait pas ouvrir les yeux. Une grande partie de ses cheveux ont été arrachés et son corps était meurtri partout.

Après le passage à tabac, Gong l'a emmenée au poste de police de Beigandao, dans le district de Longquanyi. Même les policiers ont été choqués lorsqu'ils l’ont vue et ont dit qu'ils ne pensaient pas que le centre de détention l’accepterait.

Ils l’ont emmenée à l'hôpital de l'Institut aéronautique et repositionné ses bras. Malgré toutes les blessures, elle a été tout de même emmenée au centre de détention de Longquan deux jours plus tard et détenue illégalement pendant 15 jours.

Le passage à tabac a eu des conséquences graves chez Mme Shi. Son dos est passé de tout droit à plié. Elle est devenue paralysée et avait de la difficulté à marcher.

Traduit de l’anglais au Canada

Version anglaise :
http://en.minghui.org/html/articles/2014/2/21/145537.html
Version chinoise :
http://www.minghui.org/mh/articles/2014/1/24/成都施兰芳老人屡遭毒打-退休金被克扣-286099.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.