Résister à la tyrannie et à l’oppression est fondamentalement différent de résister à la persécution pour un pratiquant

Tout au long des âges, les tyrans et ceux qui leur ont résisté se sont affrontés. Aucun doute, toute résistance à l’oppression rencontre la brutalité des tyrans, qui tentent de rester au pouvoir par la répression.
Les tyrans dirigent par la peur et déploient de grands efforts pour semer la peur dans les cœurs afin de dissuader toute résistance. La résistance à une gouvernance tyrannique est connue pour entrainer une répression implacable, l’exil, les arrestations, la prison, la torture et même la mort.


Cependant selon moi, pour un pratiquant de Falun Dafa, la pensée d’une répression inévitable est en réalité une notion humaine qui doit être éliminée. À mon grand regret, faute de bien comprendre le Fa, d’autres pratiquants et moi-même, avons laissé une telle notion avoir emprise sur nos esprits—consciemment ou non.
Nous ne devrions pas confondre nos efforts pour clarifier les faits à propos du Falun Gong et résister à la persécution dans le but de sauver les êtres sensibles avec une résistance ordinaire contre la répression.


Trop souvent, nous donnons au Parti communiste chinois (PCC) et à ses sbires un outil puissant parce que nous rabaissons nos propres capacités en tant que pratiquants. Nous soupçonnons que nous pourrions être persécutés si nous sortons pour accomplir ce qu’un pratiquant est supposé faire et considérons nos livres de Dafa et les efforts de clarification des faits comme des « preuves » que la perversité peut utiliser pour nous inculper. Lorsque nous laissons de telles notions prendre le dessus, nous approuvons la persécution ou, pour le dire plus explicitement, nous donnons à la perversité le pouvoir de nous persécuter.

Clarifier les faits n’est pas la même chose que résister à la tyrannie

Les pratiquants doivent garder à l’esprit que notre clarification des faits, résistance à la persécution, et salut des êtres sensibles sont fondamentalement différents de la résistance à la tyrannie.


La résistance des gens ordinaires contre la tyrannie et la répression est une affaire d’êtres humains ordinaires, qui est la manifestion de la règle de l’ancien univers dans le monde humain. Par contraste, nous faisons les trois choses, non comme des personnes ordinaires, mais comme des disciples du Maître, les gardiens divins de Dafa qui sont descendus dans ce monde. Nous ne résistons pas à la tyrannie, mais aidons le Maître dans la rectification de Fa.


Nous ne sommes pas sous le contrôle de la perversité. Le Maitre veille sur nous, ainsi, les pratiquants ne devraient jamais reconnaître la persécution perverse. Sous la protection du Maître pour autant que nous nous immergions dans le Fa et nous conduisions toujours avec droiture, la perversité ne peut rien contre nous, mais sera éliminée par nous.


Même si nous avons des failles dans notre ‘cultivation’, à cause des attachements humains que nous n’avons pas encore abandonnés, c’est la question de comment nous nous améliorons dans le Fa , non une excuse qui pourrait être utilisée par la perversité dans le but de nous persécuter. De ce point de vue, nous ne devrions pas craindre la perversité. Au contraire, la perversité nous craindra.


Le chemin correct clairement délimité

En tant que pratiquants, nous faisons face à deux chemins. Un est le chemin de ‘cultivation’ au cours de la période de la rectification de Fa, arrangé par le Maître, l’autre est de cultiver seulement pour atteindre la réalisation personnelle, comme l’ont arrangé les forces anciennes. Notre choix entre les deux chemins dépend du fait que nous nous comportions nous-mêmes avec des pensées et des actions droites comme le demande le Maître ou nous accordions à la règle de l’ancien univers et à nos notions humaines.


Si nous pensons que nos livres de Falun Dafa et les matériaux de clarification des faits seront utilisés pour nous persécuter, nous serons la cible de persécution. Même si nous endurons de telles tribulations et une telle persécution avec une remarquable ténacité, nous échouons néanmoins à nous conformer aux exigences du Maître.


Alors que je réfléchissais à cela, la raison pour laquelle Maître a insisté de façon répétée sur l’importance de l’étude du Fa est devenue pour moi encore plus évidente. C’est seulement en étudiant bien le Fa, que nous pouvons obtenir un point de vue clair sur la relation entre le Maître, Dafa, la rectification de Fa, les pratiquants de Dafa et les forces anciennes.


La différence fondamentale entre notre ‘cultivation’ durant la période de la rectification de Fa et la résistance normale des gens à la tyrannie et l’oppression est que nous « changeons fondamentalement leur façon de penser » (Zhuan Falun). Guidés par Dafa, nous maintiendrons nos pensées et actions droites à tout moment, nierons complètement l’arrangement des forces anciennes, marcherons sur le chemin de la ‘cultivation’ durant la période de la rectification de Fa comme le Maître l’a arrangé et réaliserons nos vœux préhistoriques de sauver les êtres sensibles.


Ce ne sont que quelques-uns de mes points de vue personnels. Veuillez s’il vous plait, noter gentiment tout ce qui est inapproprié.

Version anglaise :
Resisting Tyranny and Oppression Is Fundamentally Different from Practitioners Resisting the Persecution

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.