Lettonie - L’exposition internationale “L’ Art de Zhen, Shan, Ren” présentée à Liepaja

L’après- midi du 29 novembre 2013, l’exposition internationale " L’Art de Zhen, Shan, Ren " a ouvert à Liepaja, en Lettonie. L’exposition s’est arrêtée à Liepaja dans le cadre de sa tournée européenne qui a commencé le 1er octobre 2013 à Glasgow, en Ecosse.


Les visiteurs de l’exposition à Liepaja ont eu l’opportunité de voir les reproductions de 37 toiles dans leurs dimensions originales. Ces œuvres rendent compte de la beauté du monde intérieur spirituel, du processus de le cultiver, ainsi que de la tragédie de violation des droits de l’homme survenue en Chine. Parmi toutes les œuvres exposées – trois étaient des originaux – "Choc " (auteur Chen Xiaoping, Canada), " Positionnement " et la statue de Bouddha (auteur de la peinture et de la sculpture - professeur Zhang Kunkun, Canada).


À la cérémonie d’ouverture, les visiteurs ont été accueillis par la directrice du Musée, Dace Karkla, qui a mentionné le concept de compassion exprimé dans l’exposition, ainsi que la persécution illégale à l’encontre des pratiquants de Falun Gong en Chine. " Cette exposition est spéciale pour Liepaja et le Musée de Liepaja en raison du but de l’exposition d’appeler la société internationale à la compassion, à la bonté et à la sollicitude , essayant à l’aide de ces bonnes intentions de s’opposer à la violence dans le monde et aux atrocités perpétrées en Chine. En tenant cette exposition ici et en la soutenant, nous manifestons notre attitude, "a déclaré Mme Karkla.


Cérémonie d’ouverture de l’exposition


Les organisateurs de l’exposition – les pratiquants de Falun Gong lettons, et une invitée de Finlande– une pratiquante de Falun Gong, Li Shiping, se sont également adressés aux visiteurs à la cérémonie d’ouverture. Mme Li Shiping a parlé aux habitants de Liepaja des violences lors de son emprisonnement en Chine, où elle était détenue pour sa seule croyance dans "le Vrai, le Bon et la Tolérance. " Mme Li Shiping a été torturée et soumise à des tests sanguins, suggérant qu’elle pouvait être considérée comme donneuse d’organes pour le commerce illicite des greffes se développant en Chine. Mme Li Shiping a invité les visiteurs de l’exposition à manifester leur bonne volonté et à signer la pétition DAFOH (en français Médecins contre le prélèvement forcé d’organes) appelant à mettre fin au prélèvement illégal d’organes sur des pratiquants de Falun Gong en Chine, qui serait soumise aux Nations unies.


Les visiteurs à la cérémonie d’ouverture étaient intéressés et ont regardé de près les œuvres présentées dans la très ancienne salle d’exposition du Musée, posant des questions aux guides de l’exposition à propos des histoires derrière ces peintures. Un des visiteurs a dit qu’ il n’y avait jamais eu auparavant à Liepaja d'expositions abordant les choses spirituelles avec une telle profondeur. Le nombre de gens qui ont signé la pétition DAFOH dans le cadre de l'exposition est significatif, leurs signatures aident à sauver des vies.


Les visiteurs regardent les peintures

Une visiteuse signe la pétition DAFOH


Un des visiteurs – un professeur d’histoire de Liepaja, M. Pāvels Jurs, également membre du Conseil de l’Union étudiante lettone, a partagé son opinion concernant l’exposition L’Art de Zhen, Shan, Ren pour la télévision NTDTV (Télévision New Tang Dynasty) : " Le message de cette exposition est très important non seulement pour le peuple chinois, mais pour le monde entier. Et ce message est on ne peut plus clair : arrêter simplement la violence. La société internationale devrait commencer non seulement à réfléchir, mais aussi à faire quelque chose. Nous ne pouvons pas fermer les yeux. Une telle violence a lieu au 21ème siècle. "


Un membre du Conseil de l’Union étudiante interviewé par NTDTV


M. Jurs a également énoncé un souhait très inspirant pour tous les Chinois : " Peuple de Chine, vous devez être plus puissants dans votre for intérieur et simplement commencer à faire quelque chose. Et n’ayez pas peur ! Vous devez vous battre avec cela ; vous devez faire face à cela ! Et souvenez-vous je vous prie d’une chose – vous n’êtes pas seuls, le monde entier est avec vous ! "


En organisant l’exposition, les autorités du Musée de Liepaja ont largement contacté les médias locaux, leur fournissant des informations à propos de l’exposition. La cérémonie d’ouverture a été présentée aux informations de TV Kurzeme, une télévision de Liepaja. Le journal "Kursemes vards (Mot de Kurzeme) " a rendu compte du déroulement de l’exposition et de l’opportunité de découvrir la pratique du Falun Gong, ainsi que de la persécution en Chine. Les portails de tourisme et d’information au niveau de l’état Letton et régional de Liepaja ont également informé les gens à propos de l’exposition.


Pendant l’exposition, était prévu à partir du 11 décembre dans les locaux du Musée, un visionnement des neuf conférences de M. Li Hongzhi, le fondateur du Falun Gong. Une opportunité a été offerte aux institutions éducatives de Liepaja de s’inscrire pour des visites de groupe, afin que lors d’une classe au Musée, les enfants puissent voir les œuvres et apprendre à fabriquer des fleurs de lotus en papier.


L’exposition "L’Art de Zhen, Shan, Ren " à Liepaja, a pris fin le 22 décembre.

Version originale

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.