Rome - Italie : Une Journée d'information à propos du Falun Gong et de la persécution en Chine sur le marché d'antiquités de la Piazza Verdi

Dimanche 24 novembre 2013, les pratiquants de Falun Dafa à Rome ont organisé une journée d’information sur la persécution du Falun Gong en Chine.

Grâce au précieux appui de Marcello, l’organisateur du marché d’antiquités sur la Piazza Verdi à Parioli (un des plus grands marchés d’antiquités de Rome), qui a mis gratuitement à disposition du Falun Dafa une grande tente avec une table, les pratiquants romains ont eu la possibilité d’informer les habitants des faits concernant la persécution des pratiquants de Dafa en Chine et de faire connaître la pratique du Falun Gong.

Comme lors d’une activité précédente tenue le 27 octobre, ils ont collecté des signatures pour soutenir la pétition parrainée par DAFOH, qui demande aux Nations Unis d'enquêter sur le crime odieux de prélèvement forcé d'organes sanctionné par le parti communiste chinois (PCC) à l’encontre des pratiquants de Falun Gong.


Beaucoup de gens se sont arrêtés parler longuement avec les pratiquants, ont condamné les atrocités commises par le régime chinois, reconnu la bonté de la pratique et exprimé le désir d’apprendre les exercices du Falun Gong.



Un monsieur est resté longtemps à lire attentivement l’information expliquant les faits et, comme beaucoup, n’arrivait pas à comprendre le pourquoi d’une si terrible persécution. Les pratiquants lui ont expliqué comment Falun Dafa et le PCC étaient de nature radicalement opposées, l’un prônant les principes de l’authenticité, la bonté et la tolérance, l’autre poursuivant une idéologie basée sur le conflit et la recherche du pouvoir. Ils ont précisé que le Parti communiste chinois n’avait rien à voir avec la vraie Chine (une culture millénaire fondée sur des principes moraux très élevés) et comment la raison d’être de ce régime tyrannique est l’éradication de tous les aspects de la culture chinois traditionnelle dont Falun Dafa est issu.


Observant les affiches de clarification de vérité et les pratiquants faire la démonstration des cinq exercices une autre personne a commenté: " Souvent les choses les plus précieuses sont juste sous notre nez et nous ne les voyons pas."


Encourageante était la réaction de la plupart des enfants qui, à la vue des pratiquants en train de faire les exercices, insistaient en tirant la main de leurs parents pour qu'ils répondent à leurs questions. Un garçon de cinq ans ayant vu sur un panneau des images de pratiquants chinois soumis à la torture, ne cessait de tirer la main de sa mère distraite qui discutait sur son portable, lui demandant avec insistance "pourquoi maman, pourquoi ? Qu’y a-t-il d’écrit là ?! "


En parlant spécifiquement des milliers d’arrestations arbitraires et illégales, de la torture sans raison (apparente) et de la monstruosité sans égal du prélèvement forcé d’organes sur des personnes encore vivantes, les pratiquants ont pu constater que beaucoup, à travers ces brèves explications, semblaient parvenir tout à coup à une vraie prise de conscience sur ce qu'était en réalité la Chine d’aujourd’hui.


Traduit de l’italien :
Roma: I praticanti del Falun Gong diffondono i fatti della persecuzione in Cina al mercato di Piazza Verdi

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.