Impressions de participants à la conférence de Fa 2013 de l’Ouest des États-Unis

Le 19 octobre, plus de 5000 pratiquants de Falun Gong du monde entier ont assisté à la Conférence de partage d’expérience de Falun Dafa de l’Ouest des États-Unis à Los Angeles, Californie. Beaucoup d’entre eux étaient des occidentaux aux différents antécédents culturels et vécus. Tous étaient cependant animés d’un souhait commun : clarifier les faits concernant le Falun Gong aux gens dans le monde, et en particulier à la population chinoise, afin de les aider à bien se positionner pour l'avenir. Après la conférence, plusieurs occidentaux ont partagé leurs réflexions.

Cornelia de Californie

Cornelia est née en Suisse et vit actuellement en Californie, où elle enseigne l’Art. Elle a dit avoir commencé à chercher une voie de ‘cultivation’ spirituelle à l’âge de 16 ans. En 2008, elle a rencontré un pratiquant de Falun Gong allemand dans le nord de l’Inde, et a été attirée par la pratique. Lorsqu’elle a fait le premier exercice, elle a senti que des mauvaises substances avaient été nettoyées. Deux jours plus tard, elle a lu le livre Zhuan Falun et a été convaincue qu’elle avait finalement trouvé ce qu’elle cherchait. Plus tard, elle a vécu en Malaisie pendant un an, où presque chaque jour, elle éveillait les consciences des Chinois visitant les lieux touristiques, à propos du Falun Gong et de la persécution.


À la question de ce qui l’a motivée à donner bénévolement de son temps pour cette cause, Cornelia a répondu que clarifier les faits est sa façon d’exprimer son appréciation de ce que Dafa lui a apportée. De plus, elle veut aider à mettre fin à la persécution de Falun Gong en Chine. "J’ai beaucoup bénéficié de Dafa, je sens que je dois rendre quelque chose " a-t-elle déclaré. "J'ai fait un voeu lorsque j'étais petite –si une persécution comme l’Holocauste se produisait à nouveau je m’opposerai au pouvoir tyrannique. J’ai été choquée par la brutalité de la persécution de Falun Gong et les collectes d’organes. Alors je m’efforce de mon mieux d’aider Chinois et Occidentaux à appréhender les faits. "


M. Coloma veut clarifier les faits de Falun Gong aux touristes chinois à Montréal.

M. Coloma, d’ascendance italienne et espagnole, vit au Canada. Il a rencontré un pratiquant de Falun Gong local alors qu’il voyageait en Argentine en 2005 et a commencé à pratiquer le Falun Gong. Il tient aujourd’hui un magasin de produits diététiques à Montréal. Il met à disposition des informations à propos du Falun Gong dans sa boutique pour ses clients.


M. Coloma a déclaré que les partages à la conférence, l’ont inspiré. Il a réalisé qu’il devrait aussi clarifier les faits aux touristes chinois. Montréal est une ville très touristique, attirant de nombreux chinois. M. Coloma envisage de trouver les meilleurs endroits pour les rencontrer et leur parler de Falun Gong.
.

Tomek de Pologne pratique Falun Dafa depuis 10 ans.

Tomek est polonais et pratique Falun Dafa depuis dix ans. Il dirige une société de location de voitures en Pologne. Il a aussi été très encouragé par les partages d’expériences présentés à la conférence.


" J’ai pleuré durant l’enseignement du Maître. J’ai réalisé que je devais me dépêcher et toucher davantage de Chinois en les informant des faits à propos du Falun Gong. Je dois faire mieux. Les discours des pratiquants étaient encourageants. Comparés à ceux qui se dévouent de façon désintéressée pour sauver les êtres, je peux voir mes insuffisances " a-t-il dit.


" Nous devons clarifier les faits aux touristes chinois en Pologne, bien que la Pologne ne soit pas le premier pays touristique pour les Chinois. Nous devons penser à comment mieux faire " a déclaré Tomek.


Peter, un avocat slovaque

Peter est avocat en Slovaquie. Sa mère, également avocate, a un client chinois, qui a présenté Falun Dafa à sa famille. Influencé par ses parents, Peter a commencé à pratiquer le Falun Gong il y a cinq ans. "J’ai beaucoup bénéficié de cette conférence. Ce qui m’a le plus touché est le désintéressement des pratiquants en clarifiant les faits et comment ils font toujours passer les autres avant eux-mêmes " a partagé Peter.


Il a poursuivi : " Je dois admettre que je n’ai pas assez fait pour clarifier les faits aux Chinois. Je dois m’améliorer, le Maître nous a dit combien le peuple chinois est précieux et l'importance qu'ils puissent apprendre la vérité. Il y a des chinois en Slovaquie, je dois faire de mon mieux pour les aider. "

Version anglaise :
Impressions from the 2013 Western U.S. Fa Conference

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.