Etats-Unis - Los Angeles: Rassemblement de milliers de personnes contre la persécution du Falun Gong- Des survivants de la torture s'expriment

Le 20 octobre 2013, plus de 3000 pratiquants de Falun Gong ont assisté au rassemblement "Stop à la pesécution, traduire les criminels en justice" à Marina Green Park à Long Beach, Californie. Plus de cent témoins et survivants de la persécution, des pratiquants de Falun Gong ayant été torturés en chine pour leur croyance se tenaîent à côté du podium. Davantage de survivants de la persécution se trouvaient parmi la foule.


Le 20 octobre 2013, plus de 2 000 pratiquants de Falun Gong se sont rassemblés à Long Beach, dans la région métropolitaine de Los Angeles, pour exposer les crimes du régime communiste chinois. Les pratiquants de Falun Gong ont reçu de nombreuses proclamations locales.


Plus d'une dizaine d'entre eux ont brièvement décrit leurs expériences personnelles, montrant leur cicatrices, leurs bouches édentées et d'autres marques de blessures causées par la torture.


Le public et les intervenants invités ont tous été profondément émus par le courage de ces pratiquants de Falun Gong. Le Congressiste Dana Rohrabacher était l'un d'entre eux. N'ayant prévu de prendre la parole qu'une seule fois il a repris deux fois le micro et a partagé, les larmes aux yeux, une histoire personnelle avec le public.


Des récits personnels déploient une vue d'ensemble de la persécution

Lorsque le maître de cérémonie a demandé un vote à main levée de ceux qui avaient été arrêtés au moins trois fois, environ 80 des 100 ont répondu par l'affirmative. Lorsqu'on leur a demandé :" Qui a perdu son emploi ou des pensions en raison de la persécution ? " Encore une fois, environ 80 personnes ont levé la main. Combien ont été torturées pendant leur grossesse ? Environ 8 femmes ont levé la main.


À combien de personne a-t-on prélevé du sang et combien ont subi des tests sanguins ? Plus de la moitié. Nous savons maintenant que cela a été fait pour savoir qui était qualifié pour les prélèvements forcés d'organes.


Le rassemblement a déployé une vue d'ensemble de la persécution du Falun Gong à travers les récits individuels.


Un survivant a montré la perte de ses dents en raison de la torture. (Avec l'aimable autorisation de Epoch times )

Mme Jana Li de Pékin :

"En raison de ma ferme croyance dans le Falun Gong, j'ai été arrêtée trois fois et envoyée dans un hôpital psychiatrique une fois. Deux policières du camp de travaux forcés de Pékin ont utilisé deux matraques électriques pour me faire subir des chocs électriques sur le dos, le cou et les bras. Mon dos et mes bras étaient noircis par le feu partout, comme si j'avais été cuite au barbecue. En raison de la torture dans l'hôpital psychiatrique, j'ai souffert d'une perte de mémoire partielle pendant plusieurs années. "


M. Wang Weiyu :

" J'ai été expulsé à deux reprises de l'Université Tsinghua simplement parce que je pratiquais le Falun Gong. Ensuite, j'ai été mis en prison pendant huit ans et demi. J'ai été contraint de m'asseoir sans cesse pendant une période de six mois. Un jour, j'ai été battu à coups de matraques électriques pendant plus de 10 heures."


M. Li Sushen :

" Je suis écrivain et peintre. J'ai été emprisonné pendant plus de six ans. J'ai été brutalement battu et torturé, y compris avec des décharges électriques. J'ai été gravement blessé. "


D'après Shizhong Chen, le maître de cérémonie et organisateur du rassemblement : " Pour chaque pratiquant de Falun Gong qui a réussi à échapper à la persécution et en parle aujourd'hui, nous savons qu'il y en a 10 000 voire 100 000 qui ne peuvent pas quitter la Chine. Cela montre l'ampleur de la persécution ! "


Une adolescente s'est rappelée son expérience de persécution alors qu'elle était en Chine. (Avec l'aimable autorisation de Epoch times)


En se rappelant les tortures subies, de nombreux survivants ont été submergés d'émotion et ont fait une pause, y compris cette adolescente :.


"Quand j'avais quatre ans, je faisais les exercices et la méditation avec ma mère dans un parc en Chine. Puis les policiers nous ont obligées de monter dans le fourgon de police et ils nous ont emmenées aux centres de lavage de cerveau et de détention. Je me souviens que les policiers ont fait irruption chez nous plusieurs fois. Ils ont embarqué ma mère »


M. Chen Jin de la ville de Fuzhou, province du Fujian :

" Quand j'étais en prison, j'ai été jetée à terre. On m'a forcé à signer mon certificat de décès afin que mon décès puisse être compté comme rien. "


Mme Wang Chunying:

“J'ai été persécutée pendant cinq ans dans le camp de travaux forcés de Masanjia. Le but des gardes était simple : me forcer à abandonner ma croyance dans le Falun Gong. Comme j'ai refusé, ils m'ont torturée. J'ai été étirée entre deux lits pendant six heures. J'ai également été privée de sommeil pendant six jours et six nuits."


Le congressiste Dana Rohrabacher prolonge son discours à deux reprises

Le député de Californie, Dana Rohrabacher est un haut fonctionnaire de la commission des Affaires étrangères. Il a rejoint le rassemblement après être à l'église ce dimanche.


"Nous, citoyens américains, le devons au reste qui souffrent. Si nous sommes reconnaissants pour notre propre liberté, exprimons-le par la solidarité avec ceux qui souffrent sous la tyrannie ", a-t-il dit.


Il a souligné la raison fondamentale pour la persécution : "Nous savons qu'en Chine, le Falun Gong est ciblé, même au-delà de ce qui échoit aux autres religions ... Les Falun Gong, en particulier, parce que pour les dirigeants communistes, les gangsters qui dirigent ce pays, vous êtes un affront parce que votre religion vient de l'âme de la Chine. Et ils ne veulent pas admettre que c'est une menace pour eux ! "


Le Membre du Congrès Dana Rohrabacher pris en photo avec les survivants de la persécution. (Avec l'aimable autorisation de Epoch times)

En descendant du podium, son chef de cabinet lui a présenté les survivants de la persécution. Il s'est arrêté pour une photo avec le groupe. Il a pris la main de plusieurs personnes en même temps. Beaucoup de survivants ont pleuré et exprimé leur gratitude et leur respect.


Le membre du Congrès Dana Rohrabacher et les pratiquants de Falun Gong (Avec l'aimable autorisation de Epoch times)


Le député Rohrabacher a été très touché. Il a demandé au maître de cérémonie s'il pouvait ajouter quelques mots. Il a commencé en disant : " Je me suis dit que j'allais vous dire autre chose. Il s'agit de mon père." Submergé par l'émotion, il a dû faire une pause. Le public l'a encouragé avec des applaudissements chaleureux .


M. Rohrabacher a ensuite partagé une histoire personnelle au sujet de son père, qui était d'une pauvre ferme dans le Dakota du Nord et avait servi dans le Corps des Marines pendant la Seconde Guerre mondiale.


Alors qu'il travaillait comme rédacteur de discours pour le président Ronald Reagan, M. Rohrabacher, membre du Congrès, a invité ses parents à un petit déjeuner à la Maison Blanche quand M. Reagan a été investi dans ses fonctions pour la deuxième fois.


Ils se sont retrouvés assis à côté de Elaine Chao, qui, par la suite, est devenue la ministre du Travail, et les parents de Mme Chao. Quand le père du député Rohrabacher a appris qu'ils étaient originaires de Shanghai, il a expliqué qu'il était le premier à avoir atteri avec son avion à Shanghai.


Les parents de Mme Chao ont répondu : " Oh oui, nous nous souvenons de ces jours. C'était des journées horribles. Les armées s'étaient mutinées, et les gens ont été tués et assassinés, et le chaos avait éclaté. Mais quand les Américains sont arrivés, [le membre du Congrès est de nouveau submergé par l'émotion] nous savions que la situation allait s'améliorer et que nous allions survivre parce que les Américains étaient là. " [Applaudissements chaleureux]

Comme le père du député avait vécu à Shanghai pendant un an et avait l'habitude de communiquer avec le peuple chinois qui connaissait peu ou pas l'anglais, il s'est adressé au père de Mme Chao de la même manière, en parlant lentement et à voix haute à propos de sa nouvelle montre électronique en la montrant du doigt, comme si le père de Mme Chao ne connaissait pas bien l'anglais.

Sachant que le père de Mme Chao était un riche homme d'affaires qui parlait couramment l'anglais, le député n'a pas pu cacher son embarras au sujet du comportement de son père.

Cependant, comme ils partaient, les parents de M. et Mme Chao ont saisi le bras du député et ont déclaré : " Nous avons vu que vous étiez embarrassé à cause de votre père. N'ayez jamais honte de votre père ! C'est lui qui est venu pour nous sauver ! "

Cela a amené M. Rohrabacher, membre du Congrès, à la conclusion de son message lors de la manifestation : "Nous sommes tous Américains maintenant, de toutes les races et de toutes les religions. Il revient à nous de venir en aide à la population de Chine pour les sauver de cette tyrannie horrible. Et non de nous allier pour le profit, mais plutôt pour créer un monde plus libre, plus pacifique et plus prospère. Merci beaucoup à tous. Que Dieu vous bénisse ! "

Au nom des survivants, le maître de cérémonie a offert au député trois fleurs de lotus en papier pliées à la main pour ses trois enfants pour le remercier d'avoir pris le temps, un dimanche, de se joindre au rassemblement pour soutenir le Falun Gong.


En plus du parlementaire Rohrabacher, de nombreux autres invités ont pris la parole au rassemblement, dont le Dr Robert Garcia, adjoint au maire de Long Beach ; la Dre Suja Lowenthal, conseillère municipale de Long Beach ; Mme Denise Fernandez représentante de Loretta Sanchez, membre du Congrès ; le Dr Torsten Trey, président de Médecins contre le prélèvement forcé d'organes (DAFOH) et M. Greg Autry, entrepreneur de renom, écrivain, éducateur et représentant d'Amnesty International.


Dr. Robert Garcia (à gauche), adjoint au maire de Long Beach et la conseillère municipale de Long Beach, Dre Suja Lowenthal (à droite), ont participé au rassemblement avec des proclamations pour les pratiquants de Falun Gong.


Version anglaise
Los Angeles: Over 3,000 Rally Against the Persecution of Falun Gong, Torture Survivors Speak Out

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.