Le chef de la police ordonne de lourdes peines, de nombreux pratiquants de Chaoyang sont arrêtés

Les 12 et 13 août 2013, lors d’une conférence dans la ville de Chaoyang, Li Chao a crié que la police devait " frapper fort " contre les pratiquants de Falun Gong, et appliquer de lourdes condamnations, quand bien même ils n'étaient pas menaçants .


Les arrestations ont commencé en mai

Le 28 mai 2013, Li Chao a été promu directeur du bureau de la sécurité publique de la ville de Chaoyang. Quelques jours plus tard, la police a commencé à harceler les citoyens de Chaoyang. Li Chao a donné des ordres pour arrêter et persécuter les pratiquants de Falun Gong, affirmant qu’il était nécessaire de garantir la « sécurité » des 12eme Jeux Nationaux. De nombreux pratiquants ont été soudain enlevés de leur domicile sans raison, même une mère qui allaitait encore son bébé. Sous la direction de Li Chao, le système judiciaire de l’agglomération de Chaoyang a condamné plusieurs pratiquants à des peines de six ou sept ans de prison.


Procès et arrestations en juillet

Le 11 juillet 2013, le pratiquant de Falun Gong, M. Du Qingxiu, professeur d’anglais au collège de Linggang a été jugé devant le tribunal intermédiaire de la ville de Chaoyang. Il a été condamné à six ans de prison pour avoir envoyé des messages multimédias à des personnes du système judiciaire, les avertissant de ne pas commettre d’actes mauvais. L’avocat de la défense a noté ce point, mais le procureur public n’a pas expliqué quelle loi avait été enfreinte, ni n’a fourni de preuves que les messages avaient nui à ceux qui les avaient reçus. L’avocat de la défense a noté que le procès était une farce et que les juges enfreignaient la Constitution en plus des droits humains.


Le 27 juillet 2013, Mme Sun Baoying, pratiquante de Falun Gong de 56 ans, a été emmenée de force au poste de police de Qianjin, parce qu’elle avait envoyé une lettre encourageant la police à faire de bonnes actions. En moins d’une semaine, sans aucune base légale, Zhang Zhiqiang (chef du poste de police de Qianjin), Zhang Jinliang, Fan Tiewei, Li Yangyang, entre autres ont déposé une plainte auprès du bureau du procureur de Shuangta pour demander un mandat pour son arrestation. Dans cette affaire, les procureurs sont Zhao Wenjun et Zhou Jie.

Procés en août

Le 9 août 2013, Chen Guilan, pratiquant de Falun Gong de 61 ans, a été jugé devant le tribunal de Shuangta, ville de Chaoyang. Les juges du régime communiste n’ont rien trouvé à répondre à la défense puissante de l’avocat de la défense et n’ont pas osé montrer la « preuve », un DVD de clarification des faits, comme il leur avait été demandé. En dépit du manque de preuves et de l’absence de réfutation des procureurs, le juge a quand même condamné Chen Guilan à sept ans de prison.

Arrestations en septembre

Le 5 septembre 2013, des agents du poste de police du village de Beigoumen dans le canton de Chaoyang sont entrés par effraction au domicile de Mme Xiao Guofen dans le village Zhoutaizi et ont confisqué ses livres de Dafa et des photos du Maître. Le lendemain matin, ils l’ont emmené dans le centre de détention de Zhaoyang.


Le 5 septembre 2013, Qi Xiuying et Heng Jingxia, pratiquants du canton Jianping, agglomération de Chaoyang, rendaient visite à un autre pratiquant, Yu Shuqin. Plusieurs agents sont entrés par effraction au domicile de Yu Shuqin sans mandat et les ont emmenés tous les trois au centre de détention. Les détails font actuellement l’objet d’une enquête.


Le 5 septembre 2013, les agents du poste de police de la municipalité de Harqin, canton de Jianping, ville de Chaoyang, ont arrêté les pratiquants de Falun Gong Xin Suying et Yang Ying (surnommé Yang Lingling). Tous deux sont détenus dans le centre de détention de Jianping.


Le 4 septembre 2013, Zhang Yajun, directeur du poste de police de la municipalité de Yangzhangzi de l’agglomération de Lingyan, et Zhang Yunbin, instructeur politique ont arrêté le pratiquant M. Shao Jianhui et volé ses biens personnels. Plus de détails doivent faire l’objet d’une enquête.


Dans la nuit du 6 septembre 2013, sept ou huit agents du département de la sécurité publique du canton de Chaoyang et du poste de police de Liuchang sont entrés par effraction aux domiciles de Mme Li Yuhuan et de Mme Guo Hairong et les ont emmenées. La police a ignoré le fait que l’enfant de Mme Guo était encore nourri au sein. L’enfant a pleuré toute la nuit. Mme Li Yuhuan prenait soin de son beau-père, qui rentrait juste de l’hôpital. Les deux pratiquantes se trouvent dans le centre de détention du canton de Chaoyang.


Cette même nuit, la police est aussi entrée par effraction au domicile d’un pratiquant vivant dans le sud de Dayingzi, mais n’a pu le capturer.


Le 9 septembre 2013, Mme Wang Chunfen, 75 ans, a été emmenée par les agents du poste de police de Nanta, ville de Chaoyang. Ils ont pris des matériaux de Dafa, une photo du fondateur de Falun Dafa et des livres de Dafa. Elle a été libérée le 11 septembre.


Le 10 septembre 2013, les agents du poste de police de Jiajiadian, canton de Chaoyang ont arrêté Hao Guifen, un pratiquant de Falun Gong vivant dans le village Nanpo. Nous n’avons pas davantage de précisions pour l'instant.

Parties impliquées dans la persécution:

Li Chao (李超), chef du bureau de la sécurité publique de l’agglomération de Zhaoyang: +86-18342116855 (Portable) Zhao Jing (赵璟), responsable du comité des affaires politiques et légales: +86-421-2612917 (Bureau), +86-421-2965069, +86-13188153606 (Portable) Gai Yongwu (盖永武), chef du Bureau 610 de l’agglomération de Zhaoyang: +86-15304971777 (Portable) Dong Wensheng (董文生), capitaine de la Division de la sécurité intérieure: +86-421-3801039 (Bureau), +86-13634951230 (Portable) Lan Guilin(兰桂林), responsable du centre de détention: +86-18204200999 (Portable) Li Haibin (李海滨), responsable du centre de détention de l’agglomération de Zhaoyang: +86-13942113295 (Portable)

Version anglaise
Police Chief Orders Heavy Sentences, Many Practitioners in Chaoyang Are Arrested

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.