Danemark : Les gens saluent les efforts des pratiquants de Falun Gong pour informer des faits de la persécution à Copenhague

Le 20 juillet 2013, à Copenhague, la capitale danoise, les pratiquants de Falun Gong d’ Europe ont organisé une marche, un rassemblement et une veillée aux chandelles et autres activités pacifiques s'opposant à la persécution.


Le message envoyé était clair : Arrêter la persécution du Falun Gong en Chine, et aider davantage de danois et de touristes du monde entier à apprendre les faits à propos du Falun Gong, notamment les crimes de prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant par le régime communiste chinois. Ayant appris les faits, les gens ont immédiatement exprimé leur soutien pour faire cesser la persécution du Falun Gong.

La marche consistait en quatre grands groupes thématiques. L’ensemble Tian Guo Marching Band, la vaste propagation de Falun Dafa à travers le monde, mettre fin à la persécution et au prélèvement d’organes à vif, et promouvoir les démissions du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées.


La grande marche s’étendait sur plusieurs rues et a traversé tout le centre de Copenhague. La procession incluait une prestation inspirante de l’ensemble Tian Guo Marching Band, des danses traditionnelles accompagnées par la chanson Falun Dafa Hao [Falun Dafa est bon], des simulations de prélèvement d’organes sur des pratiquants encore vivants et les puissantes percussions d'un groupe de tambours à la ceinture en costumes traditionnel dorés". Chaque performance transmettant un message riche et vivant aux passants dans toutes les directions.

Le 20 juillet 2013, les pratiquants de Falun Gong de plus d’une vingtaine de pays européens se sont rassemblés dans la capitale danoise, Copenhague, pour une pratique des exercices en groupe et un défilé. Les scènes paisibles et peu communes ont touché de nombreuses personnes, y compris des touristes. Les gens se sont arrêtés pour apprendre les faits, et beaucoup ont exprimé leur soutien aux efforts de résistance des pratiquants de Falun Gong à la persécution.


Un employé d’une Organisation danoise des droits de l’homme : Il est important de permettre à la population danoise de connaître ces faits.

Camilla a été touchée par le grand groupe des exercices à Parliament Square. Elle a été choquée d'apprendre le prélèvement d’organes par le régime chinois sur de si paisibles pratiquants de Falun Gong .


Camilla travaille pour l’Institut danois contre la torture. Lorsqu’elle est passée par la Place du Parlement ce matin-là, elle a été attirée par la pratique des exercices et s’est arrêtée pour prendre des photos avec son smart phone. Un pratiquant lui a tendu un imprimé. Camilla s’est dite absolument choquée par les crimes du Parti communiste chinois allant jusqu’à prélever les organes de pratiquants de Falun Gong de leur vivant. Elle a déclaré "Je trouve très difficile d’accepter un contraste aussi énorme. Il est difficile de connecter ce paisible groupe à leur souffrance sous la torture et au prélèvement de leurs organes en Chine."


Camillia pense qu’il est important que les Danois apprennent ces faits incroyables. Elle regrette que le Falun Gong ait été persécuté pendant quatorze ans et espère que la situation changera le plus tôt possible.

Un jeune homme argentin comprend pourquoi le régime communiste chinois persécute le Falun Gong

Sandiego, un jeune homme d’Argentine a immédiatement signé la petition après avoir appris les faits. Il a exprimé son intérêt pour apprendre le Falun Gong.

Sandiego est un jeune homme d’Argentine qui y a fait des études de cinéma. Il a travaillé temporairement au Danemark l’année dernière. Il est très intéressé par le Bouddhisme et a une pratique quotidienne de méditation. Cet après-midi-là, il est passé par Parliament square en bicyclette, et a été instantanément attiré par le scène de méditation assise dont les pratiquants en tee-shirts jaunes faisaient la démonstration, et par le paisible champ d’énergie.


C’était la première fois que Sandiego entrait en contact avec le Falun Gong. Après avoir appris ce qu’était la pratique et les quatorze longues années de persécution brutale par le régime communiste chinois, il a aussitôt signé la pétition condamnant la persécution et le prélèvement d’organes. Il a dit comprendre pourquoi le régime communiste chinois persécute le Falun Gong. De par sa compréhension de la souffrance des Tibétains, il sait que le régime communiste ne croit pas en Dieu. Qu’il a peur que les chinois aient une foi juste en Dieu. Il a dit aussi qu’il sentait devoir faire quelque chose. Il s’est informé sur le site de pratique local, souhaitant apprendre les exercices.


Une conférencière universitaire d’Afrique du Sud : La diffusion de la vérité par les pratiquants de Falun Gong et leurs efforts pour contrer la persécution sont très admirables.

Mme Wahrena est une citoyenne américaine qui enseigne l’anglais dans une université sud-africaine. Elle a regardé et filmé avec beaucoup d’intérêt la marche des pratiquants de Falun Gong européens le long des rues de Copenhague. .


La procession de Falun Gong est partie à 14 heures de la Place du Parlement . Au premier croisement, une dame africaine prenait une vidéo de la marche avec son iPad. Mme Wahrena, est une citoyenne américaine qui enseigne l’anglais dans une université sud-africaine. Elle avait entendu parler de Falun Gong et cette fois, elle rencontrait à nouveau le Falun Gong alors qu’elle était en voyage à Copenhague. Elle a déclaré que les exercices du Falun Gong semblaient très paisibles, apaisants et beaux. Selon elle la diffusion des faits par les pratiquants de Falun Gong et leurs efforts pour contrer la persécution étaient très admirables.


La propriétaire d’une joaillerie et son assistante : "Les principes du Falun Gong sont les plus nécessaires au 21eme siècle”

Jane, propriétaire d’une joaillerie et Sabina, son assistance, ont apprécié la marche du Falun Gong et étaient émues aux larmes. .

Jane, propriétaire d’une joaillerie et son assistante, Sabina, ont été attirées par la magnifique musique de l’orchestre Tian Guo alors que la marche descendait leur rue. Elles ont regardé avec beaucoup d’intérêt devant leur boutique. Bannière après bannière, les faits du Falun Gong ont été déployés sous leurs yeux. Leurs yeux se sont emplis de larmes. Jane était particulièrement émue. Lorsqu’elles ont parlé avec le journaliste, toutes deux se sont empressées d’exprimer leurs sentiments : "Réellement touchant ! Tant de personnes de tant de pays, ce n’est pas facile ! " "Il est terrible que des personnes innocentes soient persécutées ! " "Pour nous, qui vivons dans des pays libres, il est inconcevable que des personnes soit si brutalement persécutées." "Les principes du Falun Gong (Authenticité-Bonté-Tolérance) sont les plus nécessaires au 21eme siècle." "C’est une très bonne façon pour que les gens apprennent les faits. Vous avez une fanfare, de la musique, des vêtements traditionnels…, tous les ingrédients sont bien combinés, très beaux." "J’ai envie de pleurer, juste en pensant que les gens en Chine sont privés de leurs droits humains élémentaires. "


Un responsable administratif et un directeur adjoint: Nous parlerons du Falun Gong à nos familles et nos amis

Lessa est un responsable administratif travaillant pour une organisation gouvernementale. Ce jour-là, lui et son épouse sont tombés sur la marche de Falun Gong. Auparavant, Lessa n’avait jamais entendu parler du Falun Gong. Son épouse était plus ou moins au courant de la persécution en Chine. Un pratiquant leur a donné un imprimé, puis a répondu à leurs questions quant à la raison pour laquelle le régime communiste chinois persécute le Falun Gong. Tous deux ont déclaré penser que Falun Gong est une bonne pratique et que les efforts des pratiquants de Falun Gong pour diffuser la vérité sont très admirables. Ils ont ajouté qu’ils prévoyaient de parler du Falun Gong à leur famille et à leurs amis.


Une élève danoise: Je veux présenter les faits concernant la persécution du Falun Gong dans mon prochain rapport scolaire mensuel

Luno et sa fille Louisa regardent la marche du Falun Gong à Parliament Square

Luno et sa fille Louisa sont d’une petite ville danoise. Ils se trouvaient passer par la Place du Parlement , et ont regardé le rassemblement d’opposition à la persécution des pratiquants de Falun Gong européens. Avant la marche, ils se sont attardés près des pratiquantes vêtues de blanc et tenant les portraits de leurs compagnons de pratique torturés à mort par le régime communiste.


Luno avait déjà entendu parler du Falun Gong. Il a patiemment expliqué la situation à sa fille qui en entendait pour la première fois. Louisa qui va au collège, a immédiatement dit à son père qu’elle voulait traiter l’histoire du Falun Gong dans son prochain rapport scolaire. Un pratiquant de Falun Gong lui a demandé pourquoi elle prenait une telle décision et c’est le père qui a immédiatement répondu pour sa fille : " Il est très important que les gens sachent ce qui est arrivé. La persécution continue. Elle est totalement mauvaise. Nous devrions permettre à chacun de le savoir.


Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.