Canada: Un rassemblement à Montréal commémore l’appel du 25 avril et en appelle à la conscience

Une rafale soudaine et de la grêle se sont abattus sur le Chinatown de Montréal dans l’après-midi du 20 avril 2013. Les panneaux d’affichage claquaient au vent et la grêle bombardait les pratiquants assis par terre, mais personne n’a bougé pour se mettre à l’abri. C’était presque comme une métaphore des 14 ans de persécution du Falun Gong, où le Parti communiste chinois a tenté d’éradiquer la pratique par tous les moyens, alors que les pratiquants de Falun Gong résistaient pacifiquement à la persécution illégale et sortaient pour éveiller les consciences de ce monde.


Les pratiquants de Falun Dafa de Montréal, Canada, se sont rassemblés dans le chinatown, appelant les chinois à l’étranger à reconnaitre la nature perverse du Parti communiste chinois et aider à mettre fin à la persécution.


Durant 14 ans, le Parti communiste chinois a brutalement réprimé le Falun Gong, utilisant des mensonges et une propagande continuels . Mais un mensonge ne survivra jamais à la vérité. Grâce à une clarification persistante des faits, un grand nombre de chinois se sont éveillés et ont annoncé publiquement leur démission du Parti communiste chinois et de ses organisations affiliées. L’effondrement du Parti communiste chinois est inévitable.


Un chinois de l’étranger, M. Zhang, a déclaré : « Le Parti communiste chinois doit tomber. C’est inévitable. C’est une chose sûre. Le Parti communiste ne changera jamais en mieux. Il est fondamentalement pervers.


“Son effondrement est juste une question de temps. Il tombera plus rapidement lorsque davantage de sa nature et de ses actes pervers seront exposés, tels que la collecte forcée d’organes de pratiquants de Falun Gong de leur vivant et la torture des pratiquantes dans le camp de travaux forcés à Masanjia. Les communistes affirment une chose, mais font le contraire. Ils assassinent, puis le dissimulent. Ils produisent des informations fabriquées pour tromper les gens. Ils font toujours le contraire de ce qu’ils promettent. Par exemple, ils ont affirmé qu’ils libéreraient le pays, mais en réalité, ils l’ont asservi ; ils ont promis de donner au peuple chinois la liberté de penser et de s’exprimer, mais en réalité, ils lavent le cerveau des gens. Ils affirment avoir sauvé les gens de l’exploitation capitaliste et des propriétaires terriens, mais finalement, le Parti communiste est devenu le plus important capitaliste et propriétaire terrien.”


Zhang a exprimé son respect aux pratiquants de Falun Gong pour leurs efforts depuis une décennie.


M. Su de Chine a expliqué : "du Grand Appel du 25 avril à la décennie de résistance à la persécution, je peux voir que les pratiquants de Falun Gong sont des gens de grande valeur. Je pense que c’est parce qu’ils suivent les principes d’Authenticité-Compassion-Tolérance. Ils ont tant enduré pour leur foi. "


Il a alors mentionné les récents reportages sur les tortures ayant cours dans le camp de travaux forcés de Masanjia. « Les porte-paroles du Parti communiste chinois ont récemment exposé les tortures à Masanjia. Mais, ils ont ensuite tenté de tout nier et affirmé que c’était dû à "un grave manquement au devoir". Non, il ne s’agit pas d’un manquement au devoir. La vérité est bien pire que ce qui a été exposé "


M. Su a instamment demandé aux chinois de ne se faire aucune illusion sur une éventuelle amélioration du Parti communiste chinois.


De nombreux chinois ont saisi cette opportunité du rassemblement pour démissionner du Parti communiste chinois et de ses organisations affiliées. Un homme d’une cinquantaine d’année qui avait accompagné un homme plus âgé à la station de bus, a vu le rassemblement sur son chemin. Après avoir écouté des informations qui lui ont été présentées, il a immédiatement quitté le PCC.


Un autre chinois arrivé au Canada voici peu s’est dirigé directement vers la table du Service pour Quitter le PCC et a demandé à démissionner des Jeunes Pionniers (une organisation affiliée au PCC). Après s’être enregistré sous un pseudonyme il a pris des copies de divers matériaux de clarification des faits et a immédiatement commencé à les lire.


Un pratiquant a offert une copie gratuite des Neuf Commentaires sur le Parti Communiste à un couple chinois qui passait près du rassemblement. Ils ont déclaré avoir déjà lu le livre et démissionné du PCC et de ses organisations affiliées. En partant, ils ont ajouté : " Nous vous soutenons !"

Traduit de l'anglais
http://en.minghui.org/html/articles/2013/4/25/139050.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.