Quatre professeurs de Pékin condamnés aux travaux forcés en raison de “ préoccupations sécuritaires” liées au 18ème Congrès du Parti

Le pratiquant de Falun Gong M. Yan Dong, un conférencier à l'Université de l’industrie de Pékin, a été illégalement arrêté en cours devant ses étudiants le 5 novembre 2012. Il a été condamné à deux ans de travaux forcés. M. Yan est le quatrième enseignant à avoir été condamné au travail forcé à Pékin sous le prétexte de "sécurité"relative au 18ème Congrès du Parti.


Les trois autres professeurs, qui pratiquent aussi le Falun Gong, sont : Mme Zhuang Yanhong, également conférencière à l'Université de l’industrie de Pékin; M. Qin Wei, un ancien enseignant d'art au Collège Huit-Un; et Mme Gong Ruiping, une ancienne enseignante d'école primaire. Depuis août 2012, le comité des affaires juridiques et politiques et le bureau 610 ont arrêté et détenu de nombreux pratiquants de Falun Gong à Pékin sous le prétexte de maintenir la stabilité pendant le 18ème Congrès du Parti. Les arrestations de plus d'une douzaine de pratiquants de Falun Gong ont été confirmées. Certains sont toujours portés disparus et leurs lieux de détention sont inconnus.


Mme Zhuang Yanhong, une conférencière à l'Université de l’Industrie de Pékin, a été arrêtée dans son bureau le 18 octobre 2012. La police n'a pas spécifié la raison de l'arrestation et de la détention. C'était la septième fois que Mme Zhuang était arrêtée.


Mme Zhuang Yanhong

Mme Zhuang a été illégalement condamnée à deux ans et demi de travaux forcés pour « être en possession de littérature du Falun Gong. » La police a dit à sa famille qu'elle avait une période de dix jours pour faire appel. Mais lorsque que la famille a été informée, c’était le dernier jour pour déposer un appel. La police n'a donné aucunes explications à Mme Zhuang ou à sa famille. Mme Zhuang elle-même n'avait pas idée de ce qu'il se passait.


C’est la deuxième fois que Mme Zhuang est condamnée au travail forcé. La première était avant le 17ème Congrès du Parti, quand elle a été condamnée à deux ans de travaux forcés.


M. Qin Wei est un ancien professeur d'art au collège Huit-Un. Le 26 octobre 2012, deux étudiants l'attendaient pour un cours, mais M. Qin ne s'est pas présenté. Sa famille n’a pas pu le trouver non plus. Une semaine après avoir été porté disparu, le commissariat de Haidian a informé sa femme que M. Qin était en garde à vue, mais n'a pas dit pourquoi il avait été arrêté. C'était la sixième arrestation de M. Qin. Il a été condamné à deux ans et demi de travaux forcés. .

Mr. Qin Wei


Pendant les 13 dernières années de persécution, M. Qin a perdu son emploi et a été arrêté à plusieurs reprises. Il a été détenu deux fois pour en avoir appelé à la justice au nom du Falun Gong. À la fin du mois de juin 2000, il a été de nouveau arrêté. Un mois plus tard, il a été envoyé dans le camp de travaux forcés Tuanhe à Pékin pour une peine d'un an. Il a été battu, soumis à des décharges électriques et maltraité physiquement avec d'autres méthodes. Il a été privé de sommeil pendant 15 jours. Sa peine a été alors prolongée de six mois parce qu'il refusait de renoncer au Falun Gong. M. Qin a été condamné à cinq ans de prison en 2004 parce qu’il parlait aux gens du Falun Gong. Dans la prison pour hommes à Chadian, Pékin, il a été forcé à faire du travail d'esclave pendant longtemps.


Mme Gong Ruiping était enseignante à l'école primaire de Chengguan. Le 29 août 2012, les policiers du commissariat de Henanzai l'ont harcelée, prétendant qu'ils avaient besoin de « vérifier l’enregistrement résidentiel « de son appartement dans le district de Miyun. Après avoir appris que Mme Gong pratiquait le Falun Gong, la police a brutalement fait irruption, l'a faite tomber, a fouillé l'appartement, confisqué ses livres de Dafa et ses documents de clarification de la vérité. Ils l'ont menottée et poussée à l'arrière du fourgon de police, ses pieds dehors, et ont démarré. C'est la cinquième arrestation de Mme Gong. Elle a été condamnée à deux ans et neuf mois de travail forcé.


En 2001, Mme Gong a été arrêtée et soumise à une séance de lavage de cerveau dans le camp de travaux forcés Daxing Xin'an, où elle a été battue et torturée, la laissant mentalement désorientée. Mme Gong a été de nouveau arrêtée en 2001 et condamnée à quatre ans de prison. Elle a été soumise à une torture inhumaine dans la prison pour femmes de Pékin. Elle a été de nouveau arrêtée en 2008 et condamnée à deux ans de travaux forcés dans le camp de travaux forcés pour femmes de Daxing. Craignant une investigation de la société internationale, les autorités du Parti communiste chinois (PCC) ont transféré les pratiquants de Falun Gong détenus dans d'autres villes avant les Jeux Olympiques de Pékin 2008. Mme Gong a été transférée au camp de travaux forcés pour femmes de Wuhan dans la Province du Hubei, où elle a été torturée pendant deux ans. Son estomac a été blessé et saignait à la suite d’un gavage brutal.


Aucun de ces quatre enseignants n'a jamais rien fait d'illégal ou causé de tort à la société. Au contraire, ils croient en Vérité-Compassion -Tolérance et agissent en conséquence. Ils ont payé un lourd tribu pour leur refus de renoncer à leurs convictions.


Mme Gong Ruiping était une enseignante exceptionnelle à l'école primaire de Chengguan. Elle avait une famille heureuse, un corps en bonne santé et un travail stable. Cependant, après que la persécution de Falun Gong ait commencé, les fonctionnaires de Bureau d'éducation du district de Pinggu l'ont licenciée parce qu'elle refusait de renoncer au Falun Gong. Son mari a aussi divorcé .


Mme Guang Yanhong est sortie diplômée du département de philosophie de l'université de Pékin et était doctorante à l'université Renmin de la Chine. Après la remise des diplômes, elle est devenue conférencière à l'Université de l’industrie de Pékin. Elle travaille dur et prend soin de ses parents âgés. Elle a été persécutée plusieurs fois pour sa croyance dans le Falun Gong. Ses parents sont inquiets pour elle après cette dernière arrestation.


M. Qin Wei est sortie diplômé de l'Académie centrale d'arts & de design. Il est honnête, gentil et généreux et aide les autres. Il était hautement respecté et aimé de ses étudiants et collègues. Après avoir été renvoyé par son école, il a donné des leçons d'art à la maison. Ses honoraires étaient moins élevés que les autres. Cependant, il a été souvent surveillé et harcelé par la police.


M. Yan Dong est honnête et discret. Cependant, il a été arrêté pour « assurer la sécurité » du 18ème Congrès du Parti. Sa femme et son jeune enfant sont seuls à présent. Ses livres de Dafa ont été saisis comme "preuves" de ses "crimes".


Pour le succès perçu du Congrès du Parti, une personne peut être arrêtée même si elle est innocente. Selon les pratiques du PCC, il n'y a aucun besoin de se soucier d'informer la famille ni d’ avoir une raison valide pour l'arrestation. Une personne peut être condamnée aux travaux forcés sans la moindre procédure juridique.

Les quatre enseignants ont été transférés au camp de travail forcé Xin'an à Pékin.


Parties impliquées dans la persécution :
Camp de travail forcé Xin'an: +86-10-60278377
Bureau du travail forcé à Pékin : +86-10-51785188

Articles connexes :

Mme Yanhong Zhuang, maitre de conférence à l’Université industrielle de Pékin condamnée aux travaux forcés
>http://fr.clearharmony.net/articles/201212/111263.html

Plus d’une dizaine de pratiquants de Pékin arrêtés; M. Qin Wei est détenu de nouveau http://fr.clearharmony.net/articles/201211/110950.html

Ms. Gong Ruiping, a Teacher from Beijing Who Suffered Repeated Persecution, Imprisoned Again
http://en.minghui.org/html/articles/2012/11/27/136452.html

Version chinoise

Traduit de l'anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2013/1/6/136995.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.