Assister à la formation de mon propre univers

 
Enfants portant un lotus- Zhang Cuiyin


En 2000, j’ai été persécuté dans le camp de travaux forcés de Xishanping, agglomération de Chongqing. J’ai souvent persisté à mémoriser le Fa. Un jour lors du travail forcé, j'ai pensé au premier mouvement du premier exercice " Bouddha Maitreya étire son dos (Mile Shenyao)", j’ai soudain ressenti que j’étais comme un univers brillant et illuminé. Le Bouddha était éveillé. J’étais endormi dans l’illusion et me suis réveillé après avoir obtenu le Fa. Puis, j’ai senti que j’étais dans une sphère. Souvent, je sentais que mon corps véritable était très grand. Où que j’aille, j’étais accompagné par de nombreux soldats et généraux célestes. Graduellement, la sphère s'est transformée en particules semblables à d’innombrables bulles d’air. Ces particules formaient différents matériaux et règles au sein du mouvement de l’énergie et des principes du Fa et plus tard, elles ont toutes constitué des être vivants transparents ressemblant à des sculptures dans l’univers. Une fois formés, ils demeuraient "immobiles"


Le processus a pris environ un mois. Je pouvais le ressentir lorsque mon cœur était calme. Je me sentais sacré – ce devait être mon monde. Je me trouvais parmi la totalité de mon univers. Chaque être vivant est moi, mais il n’est pas mon intégralité. Chaque être vivant est la manifestation de ma compréhension juste du Fa.


De la perspective des êtres sensibles dans mon monde, ils sont mes manifestations à différents niveaux et royaumes dans le Fa . Mes pensées humaines étaient le résultat de leur mouvement. De façon surprenante, ils sont ma manifestation à un niveau particulier. J’ai obtenu une compréhension tangible de ce que le Maître nous enseigne au sujet de " regarder en soi".

.
En allant plus loin, je vois que mon univers chevauche et correspond au plus grand univers. Des couches d’êtres me regardent. Ils sont comme des modèles suspendus devant moi. Je peux les voir, lorsque je suis calme. Ils me regardent aussi, peu importe qu’ils soient loin ou près, grands ou petits. Ils ont toutes sortes d’apparences : Bouddhas, Taos et fées. Ce phénomène a duré quelques mois. Je n’y étais pas habitué du fait de mes notions humaines. J'ai résisté à la persécution en tenant solidement à ma foi en Dafa.


Au cours des années, je n’ai mentionné ceci qu’à quelques pratiquants. J’ai découvert que certains êtres pervers formés par les notions dégénérées dans l’univers interférent avec les pensées et le comportement des compagnons de pratique, parce qu’ils savent que les pratiquants n’ont aucune idée de leurs origines. Ces êtres pervers affectent la croyance droite des pratiquants et les font dévier d’Authenticité-Bonté-Tolérance. Certains pratiquants ne peuvent distinguer le vrai du faux. D’autres ne savent pas comment éliminer les mauvaises pensées s’ils savent qu’ils ont tort. Comment les vies dégénérées peuvent-elles interférer avec le seigneur qui les a créées ? J’ai écrit cet article pour que nous avancions diligemment ensemble.


Traduit de l'anglais :
http://en.minghui.org/html/articles/2012/11/4/136150.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.