Des documentaires dénonçant la persécution du Falun Gong et les prélèvements d'organes à vif, projetés au Capitol des Etats-Unis et au Palais des Nations Unies

Des documentaires déjà recompensés par des prix : Free China: Le courage de croire et Between Life and Death ont été projetés en septembre 2012, lors de la réunion de la Commission des droits de l’homme des Nations Unies à Genève, et au Capitol des Etats-Unis à Washington D.C.. Ces courts métrages révèlent la persécution du Falun Gong et le crime de prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant se produisant actuellement en Chine.


Des documentaires récompensés

Free China: Le courage de croire est un documentaire traitant de la persécution à grande échelle des pratiquants de Falun Gong en Chine qui a déjà gagné 5 récompenses prestigieuses depuis sa sortie début 2012, dont la plus grande récompense dans sa catégorie au West Hollywood’s Awareness Film Festival (mai 2012) et une récompense d’honneur au LA Indie Film Festival (septembre 2012).


Le film projette les vies de deux pratiquants de Falun Gong et le danger et la douleur auxquels ils ont fait face en Chine dans leur quête de liberté spirituelle. Incarcérés et courant le risque d’être tués pour leurs organes, ils ont été soumis à des décharges électriques, gavés et forcés à travailler comme esclaves pour fabriquer des articles à exporter en Occident. Le film aborde la persécution du Falun Gong par le régime communiste sous divers angles dont l’emprisonnement, la torture, le lavage de cerveau, le gavage forcé, le prélèvement d’organes et le blocage d’Internet offrant au public un vaste aperçu des abus des droits de l’homme ayant cours en Chine.


Between Life and Death (Entre la vie et la mort) , un documentaire enquêtant sur l’augmentation du nombre de transplantations en Chine ces dix dernières années a remporté un prix de mérite dans la catégorie Reportage d'investigation /Documentaires d'actualité au 47ème Festival International du film de Chicago en avril 2012.


En analysant les chiffres officiellement publiés par le gouvernement chinois et les cas rapportés par les medias, en interviewant des enquêteurs indépendants, des professionnels et des témoins et en citant le témoignage d’un criminel appréhendé par la police israélienne, le film documente comment le régime communiste chinois a systématiquement construit une base de données d’organes et de tissus de pratiquants du Falun Gong et d’autres dissidents et prélevé leurs organes alors qu’ils étaient encore vivants pour les vendre à des patients pour de gros bénéfices financiers.


Les délégués des NU condamnent les prélèvements d'organes à vif et la persécution du Falun Gong

La 21ème session du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies s’est tenue à Genève, Suisse, du 10 au 28 septembre 2012. Le 18 septembre, l’International Educational Development, une organisation des droits de l’homme basée en Californie a exhorté les NU à lancer une investigation d’urgence sur les prélèvements d’organes à vif de pratiquants de Falun Gong en Chine.


Les documentaires primés Free China: Le courage de croire et Between Life and Death ont été projetés au Palais des Nations Unies le lendemain. Les films ont choqué les délégués et les représentants d’ONG dans l’auditoire. Certains participants ont demandé si ces films pourraient être projetés dans leur pays et leurs organisations afin que plus de personnes puissent apprendre la vérité.


Réunion-débat après la projection de Free China: Le courage de croire lors de la réunion du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies à Genève, le 19 septembre 2012.
Marc Falquet, président de la Commission des droits de l'homme du Grand Conseil genevois : Le régime chinois est en train de détruire le meilleur de la société en persécutant les pratiquants de Falun Gong.


En parlant de prélèvements d’organes le président de la Commission des droits de l’homme au Grand conseil genevois, Marc Falquet, a déclaré avoir été choqué d’apprendre que le gouvernement chinois avait systématiquement organisé un tel crime. Il a souligné qu’en persécutant les pratiquants de Falun gong le régime est en train de détruire le meilleur de la société. M. Falquet était d’avis que révéler la vérité fera cesser le mal et qu’il est donc important de faire en sorte que plus de personnes apprennent la vérité au sujet de la persécution et des prélèvements d’organes le plus vite possible.


Suite à la recommandation de la Worldwide Organization for Women (WOW), les deux films ont été projetés de nouveau au Palais des Nations le 21 septembre. Mme Afton Beutler, présidente de WOW, a organisé la deuxième projection.


Mme Afton Beutler, présidente de WOW : L'ONU devrait se rendre en Chine pour enquêter sur les prélèvements d’organes à vif

En présentant les films, Mme Beutler a fait remarquer que le crime de prélèvement d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant par le régime chinois n’est pas encore largement connu. Elle a souligné que les prélèvements d’organes à vif sont une violation de la dignité fondamentale humaine et a exhorté les Nations Unies et la communauté internationale à lancer une enquête indépendante sur cette catastrophe humanitaire.


De nombreux délégués et représentants à la réunion du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies ont déclaré avoir entendu parler des prélèvements d’organes à vif par le biais de divers canaux au cours des dernières années. Ils se sont sentis fortement encouragés par la projection des films au cours de la 21ème session du Conseil des droits de l'homme et dit qu'ils allaient faire leur part pour faire savoir la vérité et arrêter ce crime grotesque. Les grands médias en Suisse et dans d'autres pays ont également récemment rapporté ce crime exposant davantage les violations flagrantes des droits de l’homme qui ont lieu en Chine.

Free China: Le courage de croire projeté au Capitol des Etats-Unis

Le documentaire Free China: Le Courage de croire a fait l’objet d’une projection privée au Capitol le soir du 20 septembre. Les spectateurs ont été choqués et profondément touchés par le contenu du film.


Le membre du Congrès Chris Smith: le film Free China donne de l'espoir aux gens


Le membre du Congrès Chris Smith (R-N.J.) a remercié les producteurs de Free China pour l’espoir qu’ils donnent aux gens. Il a dit que le film est plus qu’un documentaire car il raconte non seulement les souffrances endurées par les pratiquants de Falun Gong mais il fait également la démonstration de leur courage. Le député a également signalé que la fragilité du régime chinois était clairement exposée dans le film. Le régime a d'abord accepté le Falun Gong comme une pratique de ‘cultivation’ paisible et bénéfique, mais plus tard s’est senti menacé et a lancé une persécution brutale pour l’éradiquer.


“Il n’y a aucun doute dans mon esprit que les décideurs politiques au Département d'Etat américain, au Congrès (la Chambre et le Sénat), même le président des États-Unis et la Secrétaire d'état Hillary Clinton – doivent regarder ce [film] pour vraiment comprendre la gravité de l’oppression omniprésente et propagée par la machine de propagande de l'agenda chinois ” a déclaré le député Smith. Il espère que le film pourra être diffusé sur Internet, la télévision et d’autres réseaux de diffusion, afin que des centaines de millions de personnes puissent apprendre la vérité, être encouragées, touchées et prendre des mesures. Quand la vérité sera connue du grand public, le mal cessera d'exister.


Le député Smith a souligné l'importance de prendre des mesures immédiates et déclaré que le crime de prélèvement d'organes dépasse la limite humaine du supportable et défie les limitations du langage humain. Le 12 septembre, lui et le membre du Congrès américain Dana Rohrabacher (R-Calif.) ont co-présidé au Capitole une audition intitulée “Prélèvements d'organes sur des dissidents religieux et politiques par le Parti communiste chinois”.


Le 18 septembre, le rapport du député Smith détaillant les preuves de prélèvements d'organes sur des pratiquants de Falun Gong a été publié dans le Washington Post. Le député a également coparrainé la lettre “Cher Collègue” demandant au Département d'Etat de diffuser tous les renseignements qu'il pourrait avoir concernant les abus de transplantation d'organes en Chine.

Dr. Katrina Swett Lantos, présidente de la Commission américaine sur la liberté religieuse dans le monde: le courage et la persévérance des pratiquants du Falun Gong face à la persécution est source d'inspiration.


Dr. Katrina Swett Lantos, présidente de la Commission américaine sur la liberté religieuse dans le monde, a dit avoir été profondément impressionnée par la persévérance des pratiquants de Falun Gong et leur courage à lutter pour la liberté de croyance d'une manière pacifique. Elle a souligné que même sous une persécution cruelle et à long terme, les pratiquants de Falun Gong sont restés fidèles à la bonté, la tolérance et la paix. Ils font face à tout avec l'espoir et l'esprit de ne jamais abandonner, a-t-elle dit et leurs histoires inspirent les autres à être de meilleures personnes.


Michael Horowitz, de l' Hudson Institute: les pratiquants de Falun Gong vont changer l'histoire.

Michael Horowitz, ‘senior fellow’ à l’Hudson Institute, pense que le problème le plus important du 21ème siècle est la direction que prend la Chine. Cela a une signification pour tous partout dans le monde ainsi que pour leurs descendants, a-t-il dit.

Les deux pratiquants de Falun Gong interviewés dans le film, avec des millions d'autres pratiquants de Falun Gong, sont de véritables héros, a déclaré M. Horowitz avec émotion. C'est grâce à leur courage et leurs efforts que la liberté viendra et que l'histoire sera réécrite, a-t-il ajouté, et cela permettra que la prochaine génération puisse avoir la liberté.


J'exprime ma profonde gratitude aux pratiquants de Falun Gong. Je vous admire vraiment! ” a déclaré M. Horowitz.


Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.