Finlande : Histoires touchantes en clarifiant les faits à la population


Les chinois apprennent la vérité
Chaque samedi, les pratiquants de Finlande clarifient les faits près de la gare d’Heksinki. Quelquefois ils rencontrent des chinois vivant en Finlande ou voyageant avec des groupes touristiques. Récemment une personne chinoise qui vivait à Heksinki et avait plusieurs fois rencontré les pratiquants auparavant, a longuement conversé avec eux. Lorsqu’il a rencontré par hasard un groupe de touristes chinois, il est allé vers eux pour qu’ils ne manquent pas cette chance d’apprendre la vérité. Il leur a dit qu’en Chine il n’y avait qu’une seule voie, la tromperie, puis leur tendant des imprimés « prenez ça avec vous et lisez le- c’est pour votre bien.

Des finlandais au bon Coeur
L’été dernier, les pratiquants présentaient Falun Dafa sur un marché en plein air. Alors qu’un pratiquant finissait de montrer les cinq exercices, il a trouvé devant lui un cabas de légumes. Les autres pratiquants ont dit qu’une personne l’avait laissé pour lui. Quelques mois plus tard, un finlandais s’est arrêté pour parler avec ce pratiquant à un supermarché. L’homme a dit qu’il connaissait le pratiquant et le Falun Gong parce qu’il tenait un stand dans le marché en plein air. Il a dit aussi que le pratiquant pouvait prendre tous les légumes qu’il voulait de chez lui gratuitement.

Une finlandaise âgée
Lorsqu’une vieille dame finlandaise a reçu des documents de Dafa dans sa boîte aux lettres, elle a immédiatement téléphoné au pratiquant de Dafa et par la suite a appris les exercices, malgré la difficulté de communication due à la langue. Si un problème surgissait, le pratiquant (chinois) appelait un pratiquant finlandais pour expliquer directement à la dame. Le premier jour où elle a appris les exercices elle s’est sentie vraiment bien. Le deuxième jour, alors qu’elle allait apprendre le troisième exercice, elle ne put lever sa main droite qu’à la hauteur de l’épaule et a dit que cela lui faisait mal car elle avit une cicatrice à l’épaule et au poignet droit. Le jour suivant cependant, elle a pu facilement lever les mains au-dessus de la tête pour pratiquer le troisième exercice, Pénétrer les deux pôles cosmiques. Elle n’en revenait pas elle-même !

La petite Fadu clarifie les faits avec sa maman
En septembre, une pratiquante de trois ans appelée Fadu, est venue en Finlande avec sa maman, Dai Zhizhen, pour la deuxième fois pour participer à poursuivre en justice le chef du pervers « Bureau 610 », Luo Gan. Les pratiquants ont partagé leurs expériences et démontré les exercices du Falun Dafa. La petite Falun a sincèrement distribué des imprimés aux passants. Un pratiquant a rencontré un chinois et était sur le point de lui tendre un imprimé lorqu’il a dit « je ne crois pas le parti communiste mais je ne crois pas non plus le Falun Gong. Ce pratiquant a indiqué la petite Fadu et dit : Le père de cette petite fille de trois ans a été tué par la police en Chine parce qu’il pratiquait le Falun Gong alors qu’elle n’avait que six mois. Depuis trois ans, elle et sa mère ont voyagé dans plus de trente pays, apprenant aux gens la vérité à propos de la persécution du Falun Gong par Jiang. A ce moment, la mère de Fadu, Dai Zhizhen s’est approchée et a sorti une copie de son discours au Congrès des Nations Unies et son passeport en disant que tout cela était bien vrai. L’autre pratiquant a éclaté en larmes, et dit qu’ils savaient combien de compassion et de courage elle avait pour permettre aux gens d’apprendre les faits en se servant de ses terribles expériences.

Version chinoise disponible à:
http://www.yuanming.net/articles/200311/25642.html
Traduit de l’anglais
http://www.clearharmony.net/articles/200311/16047.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.